Partagez | 
 

 Le silence vaut mieux qu'un long discours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Yoshida Katsumi
Interprête & Étudiant

Mais IRP, j'ai pour avatar : Won Jong Jin Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 17Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 16/02/2012
MessageSujet: Le silence vaut mieux qu'un long discours   Lun 16 Juil - 11:46

Le silence vaut mieux qu'un long discours
Avec Yoshida Katsumi et Lee Bo Mi

Yoshida Katsumi , la super star accomplie dans tous les domaines surtout dans la musique, le chant et la composition est entrain de faire des achats dans de nombreuses boutiques de grandes marques pour obtenir de nouveaux costumes, pantalons, chemises et autres vêtements ainsi qu'accessoires telle que des cravates, des ceintures, des lunettes...Il est bien sûr accompagné par ses très chers gardes du corps et serviteurs qui le suivait de près à l'afflux de rapprochements de personnes qui éprouvent un intérêt certain envers la personne que représentait Sir Yoshida.

Déjà pour son statut idole, mais aussi son titre de noblesse et de notoriété auprès de la crème de la crème qui ne cessait pas de l'exaspérer et l'agacer avec leur attitude hypocrite, prétentieuse et snob. Il était bien obligé de tous les supporter tels qu'ils sont et se retenir d'être désagréable et employer un ton condescendant ainsi qu'un air supérieur même s'il est concrètement. Pour les affaires de Katsumi et de sa famille, il vaut mieux de se taire et d'utiliser la méthode plus que basse, que ces stupides rapaces qui lui tournent autour tel des vautours sur de la viande fraîche.

Il traverse les boutiques une à une en achetant ce qu'il cherchait voir plus que ce qu'il désirait tout en étant aidé par ses colosses qui portaient les paquets qui s'ajoutaient tour après tour jusqu'à bout de bras. C'est quand il part sur le chemin afin de retourner dans sa voiture haute gamme, qu'il reçoit un coup de fil d'une femme, une journaliste qui voulait l'interviewer surtout après la sortie et la promotion de son nouvel album où il a ajouté un peu de modernité à sa musique pour que cela puisse plaire à tous les gens qui écouteront sa musique et leur donner un sentiment de fraîcheur. Sa musique, ses compositions et sa voix restent la même, loin des jeunes hommes de son âge qui parlent de sexe, drogues, alcool et décadences à tout va. Ce qui interloque beaucoup les journalistes et ses fans sur sa vie privée qui reste très confidentielle et discrète par rapport aux autres stars de son ampleur.

Heureusement pour lui puisqu'il a horreur qu'on parle sur lui ou qu'on sache certaines choses et en particulier si c'est sur ses relations sentimentales avec les filles et que cela ne concerne pas le domaine du professionnel, c'est-à-dire la musique uniquement la musique rien de plus s'il ne veulent pas que le jeune homme les ignore ou ne les envoie pas balader de façon subtile avec une diplomatie d'une main de fer comme à son habitude pour ne pas s'attirer les foudres de ces horribles fouineurs qui a le don de le rendre malade et inquiet à l'idée qu'il trouve quelque chose de compromettant sur lui puis son sombre et mystérieux passé.

Ce douloureux et dur passé que Yoshida Katsumi fait de tout son possible pour oublier mais dont il n'arrive pas à se débarrasser malgré ses efforts in-considérables pour tourner la page et guérir de ses propres blessures lui-même sans l'aide de qui que cela soit. Il n'a confiance en personne et n'aura surement jamais confiance en quelqu'un du moins pas au point de lui confier tous ses plus noirs secrets qui le hantent depuis bien longtemps voir qui remonte à sa plus tendre enfance ayant disparue si rapidement et si brutalement.

Après avoir convenu assez vite à un rendez-vous, afin de répondre à toutes ses questions enfin c'est ce que croyait la fameuse journaliste qui allait l'interroger parce qu'il ne lâcherait jamais un morceau sur sa vie privée même sous la torture surtout sachant que le jeune homme n'a jamais eu de petites amies ni même reçu un baiser de quelqu'un et cela rendrait ses fans encore plus hystériques à l'idée de pouvoir être sa première « petite amie » et lui pouvoir lui dérober un baiser malgré lui. Le jeune idole sachant cela, se fait tout petit et préfère éviter le sujet comme aussi ses amitiés et sa famille qui est encore plus désastreuse que sa situation amoureuse donc il ne dira rien sauf si cela concerne sa passion qui est toute sa vie en espérant que cette fois ci il tombe sur une vraie professionnelle pas une journaliste à scandale qui va lui causer des ennuis plus qu'autre chose.

Il a donc rendez vous à deux heures de l'après-midi à l'agence pour sa rencontre avec la jeune femme qu'il a eu au téléphone il y a peu de temps de cela. Il continue alors ses petites affaires avant de rentrer chez lui pour manger avant d'y aller. Une fois rentré chez lui, il n'a pas vu son colocataire qui est surement dehors entrain de manger avec ses amis. * Tant mieux * C'est que pense Katsumi à ce moment là qui avait besoin de tranquillité et pas de cet énergumène de colocataire, Daisuke. C'est son père qui l'a ramené et il se demande pourquoi il a choisi un homme comme lui : paresseux, bordélique, pervers, alcoolique, drogué, totalement dépravé et tout ce qui va avec. Pour le jeune Yoshida, il est tout simplement et délicieusement invivable ainsi qu'exécrable au plus haut point surtout qu'il croise des femmes et des hommes en petites tenues voir nus se balader dans le loft dans un état pas possible, mais aussi un vrai cafarda homme : des chaussettes sales et sous vêtements sous le canapé même des capotes usagés, des cendriers remplis un peu partout dans le salon et des restes de nourriture. Par chance, il est très maniaque, une vraie fée du logis en un rien de temps tout était ni-quel chrome, il ne supporte pas la saleté et le désordre même un peu le dérange.

Ensuite après avoir cuisiner son repas de midi, il s'installe et le mange tranquillement avant de se laver et de s'habiller convenable afin de paraître impeccable pour cet interview. Une fois fini, il sort de chambre et prend ses affaires avant de sortir et d'être conduit à l'agence par son chauffeur attitré. Lors de la route, il prie pour ce que la journaliste ne fasse pas de bêtises et ne le met pas dans l'embarras enfin il prie surtout pour elle vu qu'il n'hésitera pas à dire son mécontentement à son supérieur qui lui ne fera pas de cadeau et cela bousillerait sa carrière à elle.

La voiture arrive et se gare dans le parking, Katsumi sort de la voiture accompagné de deux colosses pour sa protection. Il pénètre donc dans le bâtiment et se fait conduire par une femme au bureau de la journaliste qui doit voir. L'accompagnatrice toque avant que la journaliste puisse le convier à entrer dans son bureau. Le jeune homme attend donc derrière en essayant d'être serein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le silence vaut mieux qu'un long discours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si tu joues ... alors il vaut mieux que je joue...
» Un con vaut mieux que deux fions
» Indien vaut mieux que deux tu l'auras!
» Quelle est le panda le mieux approprié avec un feca?
» [Moc] Takanuva avec un long coup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light Goes On Again ::  :: • Gangnam :: • Bureaux-