Partagez | 
 

 Feel good time {Pv}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Cha Sung Mi
Doubleuse voix off/dessins animés

Mais IRP, j'ai pour avatar : BoAJe suis âgé(e) de : 34Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 25Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 24/05/2012
MessageSujet: Feel good time {Pv}   Sam 21 Juil - 2:14

Une journée bien remplit pour une personne travaillant à Raise your voice, agence spécialisée dans les voix de doublage ou les voix OFF de la télévision, c’est une journée qui a commencé à six heures du matin (mais il a fallu se lever bien plus tôt pour être à l’heure au rendez-vous) et qui se termine sur les coups de vingt-deux heures (compter quelques minutes pour rentrer au domicile). Pour Sung Mi le seul moyen de tenir le coup c’est des petites siestes dans les transports en public entre chaque rendez-vous (si un jour vous voyez quelqu’un en pleine journée en train de dormir la bouche ouverte et la bave au coin des lèvres il y a de fortes chances pour que se soit elle) et beaucoup de caféine. Forte heureusement pour elle une journée ne contient que vingt-quatre heures et ses patrons lui accordent du temps pour une nuit de sommeil (bien qu’un peu courte). Mais voyez-vous pour Sung Mi il n’y a pas lieu de se plaindre, elle a rêvé de ce travail, elle veut aller toujours plus loin et surtout c’est une perfectionniste qui ne laisse aucune place pour la chance dans un projet qu’elle entreprend même si ses débuts ont eu lieu grâce à la chance uniquement.

Aussi ce soir-là lorsqu’elle fut à son domicile et qu’elle vit son portable professionnel sonner elle eut une légère sueur froide qui lui parcourut le dos. Et si elle avait mal fait son travail ! Et si on lui donnait encore un nouveau projet alors qu’elle venait tout juste d’en finir un ! Pour ce soir elle décida de laisser le téléphone sonner. Après tout elle avait mérité de se reposer, elle aurait tout le loisir d’écouter le message le lendemain en allant à son rendez-vous. Mais lorsqu’elle entendit la sonnerie de notification d’un nouveau message vocal elle ne put résister à la tentation et tout en s’allongeant sur son lit elle appela sa messagerie.

    -« Sung Mi, je sais que t’es pas loin de ton téléphone et que t’as juste la flemme de me parler donc je te préviens demain t’as rendez-vous avec Jun-Sae, la mangaka. On t’a choisi pour faire le doublage de la voix de l’héroïne de son manga qui va être adaptée en animé. Je t’ai ajouté le rendez-vous dans ton agenda en ligne avec toutes les informations. Je sais que c’est un peu rapide mais si on avait attendu un peu plus t’aurais pas eu de créneaux disponibles pour la rencontrer avant la saison prochaine. Donc voilà, bonne nuit ! »


Elle reposa son téléphone sur la table de chevet juste à côté de son lit. Après un soupire d’épuisement elle commença par se déshabiller avant de se mettre en pyjama (plus exactement un boxer avec un débardeur). Bien au chaud dans sa couette elle ne mit pas longtemps à trouver le sommeil mais suffisamment pour maudire son agent qui n’avait pas encore pensé à lui donner de vacances. De toute manière demain elle lui poserait l’ultimatum, il était hors de question qu’elle passe sa vie à travailler à une telle cadence sans prendre quelques semaines de vacances. De toute manière s’ils ne la laissaient pas dormir convenablement elle risquait surtout de prendre froid et de perdre son outil de travail pendant une durée indéterminée. Comme elle ne voulait pas arriver à une telle extrémité il fallait qu’ils comprennent l’urgence de la situation. Mais pour le moment ses pensées étaient accaparées par des rêves peuplés de différents héros de manga.

Le lendemain lorsque le réveil sonna à cinq heures trente du matin elle eut du mal à ouvrir les yeux comme chaque matin mais il fallait bien aller travailler. Elle se dépêcha d’aller sous la douche pour se réveiller avec pêche avant de s’habiller. Contrairement à beaucoup de profession elle avait la liberté de s’habiller comme elle le voulait vu qu’on ne la voyait jamais. Alors comme souvent elle choisissait des vêtements confortables et pour aujourd’hui se serait un baggy délavé avec un débardeur blanc et un sweat à capuche bleu clair sans oublier le petit keffieh pour éviter de prendre un vilain courant d’air directement sur les cordes vocales. Elle laissa ses cheveux libres pour aujourd’hui, un simple coup de peigne suffisait à les mettre en ordre.

Elle se rendit dans la cuisine où la bouilloire fumait déjà grâce à la nouvelle technologie qui lui permettait de mettre en place un minuteur qui tous les matins se mettait en route tout seul. Elle prit donc l’eau bouillante et la versa dans un thermos, elle garda un peu d’eau pour le premier café du matin qui se trouverait dans son gobelet hermétique lui permettant de le boire même en marchant. Elle mit ses affaires dans son sac en bandoulière et sauta dans ses baskets. Elle claqua la porte tout en portant son café à ses lèvres. Voilà comment une nouvelle journée commence pour Sung Mi, pas le temps de rêvasser ni de faire quoi que ce soit de superflue.

En arrivant dans le train elle avait déjà fini sa première tasse de café, pour le moment elle avait une forme d’enfer mais bientôt elle savait qu’elle devrait recourir à ce moyen pour garder les yeux ouverts. En attendant d’arriver à destination elle consulta ses mails ainsi que son agenda à partir de son téléphone. Elle n’avait jamais le temps de passer à l’agence pour vraiment se poser et lire tout ça attentivement, il arrivait donc qu’elle loupe une ou deux informations importantes que la direction lui envoyait par mail. Mais de toute manière ce n’était pas le plus important elle devait
simplement ne pas louper un rendez-vous et son agent avait compris la technique, il l’appelait, lui laissait des messages pour être qu’elle ne loupe rien à ce sujet. D’ailleurs elle se souvint qu’elle avait un entretien avec une mangaka pour un nouveau projet. Elle devait la rencontrer à dix heures à Gangnam, dans le quartier des affaires. Cela signifiait qu’elle ne devrait pas traîner tout à l’heure lors de l’enregistrement de différentes publicités sinon elle ne pourrait jamais être à l’heure.

Fort heureusement pour elle tout se passa sans encombre et lorsqu’elle eut fini sa dernière réplique qui était au goût des producteurs elle courut jusqu’au train pour se rendre au bureau de Jun-Sae Rika. Pendant le trajet elle profita de ce répit pour dormir, la tête appuyée contre la vitre. C’était toujours un sommeil léger pour éviter de louper la bonne station mais au moyen à la fin de la journée elle avait l’impression d’avoir complété la nuit de la veille.

Une station avant celle qu’elle devait prendre elle ouvrit un œil et se versa un nouveau café grâce à son super thermos (elle l’utilise tellement souvent qu’elle est obligée d’en acheter un nouveau tous les mois). C’est donc en enfilant son deuxième café de la journée qu’elle prit la sortie du métro pour se rendre à l’adresse que son agent lui avait spécifié sur l’agenda en ligne. Elle observa les tours autour d’elle, c’était d’un triste, tout y était fait pour travailler même si quelques publicités tapissaient certaines façades on voyait surtout des bureaux vitrés dans lesquels des centaines de personnes se tuaient à la tâche. Enfin, le cadre était morose mais imaginez un peu la tête de la plupart des personnes qui se pressaient en bas de ces immeubles. Les hommes en costard-cravate, les femmes en tailleur et tous marchaient à vive allure pour éviter un retard. En faisant dix mètres elle s’était faite bousculée une bonne vingtaine de fois et elle n’avait jamais obtenu de pardon. Ce genre d’évènement la mettait hors d’elle mais elle ne devait pas se laisser aller à la déprime ou à la colère, elle devait faire bonne figure pour être sûre de ne pas faire foirer le projet. Lorsqu’elle arriva enfin à destination elle se présenta à l’accueil où une secrétaire était visiblement débordée.

    -« Euh, bonjour. Je suis Cha Sung Mi et j’ai rendez-vous avec Mademoiselle Jae-Sun Rika. »
    -« Oui, deuxième étage première porte à droite. »


Après l’avoir remerciée Sung Mi se mit en quête du dit bureau. Elle n’aimait pas se balader ainsi parmi tous ces gens. Ça lui arrivait souvent qu’on lui demande ce qu’elle faisait là (comme si elle s’était infiltrée façon ninja dans un bâtiment sous haute surveillance) ou alors elle se perdait. Enfin pour cette fois si elle avait peu d’espoir de se perdre les indications étaient simples. Elle ne fit aucune rencontre désagréable non plus, elle arriva sans encombre dans le bureau. Elle frappa à la porte et après avoir entendu un vague entrez elle se décida à entrer comment on l’avait invitée à
faire.

    -« Bonjour, mademoiselle Jae-Sun ?! Je suis Sung Mi de l’agence Raise Your Voice. Comment allez-vous ? »


Depuis le temps que la jeune femme fait ce métier elle a le contact facile aussi elle se permit un sourire à l’aise face à son interlocutrice même si malgré son assurance elle se permettait de garder certaines règles de bonne conduite comme attendre avant de prendre place. En règle général ce genre d’entretien n’était qu’une formalité mais il pouvait arriver que le mangaka décide de ne pas continuer pour une raison X ou Y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jun-Sae Rika
Mangaka

Mais IRP, j'ai pour avatar : Sawajiri ErikaJe suis âgé(e) de : 27Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 32Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 10/06/2012
MessageSujet: Re: Feel good time {Pv}   Lun 23 Juil - 13:08

Sept heures du matin, le réveil sonnait sans que l'ont appuie dessus pour l'éteindre, lâchant son bruit assourdissant dans le petit appartement d'une demoiselle encore endormie. Rika s'était couchée assez tard, elle avait travaillé sur des dossiers, tout en fignolant la dernière page de son dernier chapitre. Elle ne voulait pas se lever, n'avait pas encore envie de se retrouver avec ses éditeurs un peu trop pressés. Elle voulait être tranquille pour une fois et dessiner lorsqu'elle en avait envie et pas s'y obliger pour être dans les temps. Mais elle savait que le petit appareil au bruit énervant était là pour la recadrer et lui rappeler ses obligations de Mangaka. Il fallait qu'elle se lève, pour ses lecteurs, ceux qu'elle aimait plus que tout, il fallait qu'elle aille travailler. Alors d'un effort surhumain, la jeune fille se leva et posa doucement sa main sur le réveil afin de le faire taire. Elle fit son chemin habituel jusqu'à sa cuisine et se fit un café bien chaud. La tasse fumante dans ses mains lui redonnait foi et envie. Elle se prépara comme tous les jours, en choisissant ses vêtements, toujours adaptés à la situation. Elle était plutôt décontractée, elle appréciait les jeans et les bottines plates mais elle savait que pour cette fois, elle devait s'habiller relativement classe. Elle enfila un jean collé au corps, des talons rouges et un petit chemisier assortis à ses petits escarpins. Elle aimait bien accorder ses tenues, elle trouvait çà plus joli. Une fois coiffée d'une queue sur le côté et maquillé finement, ses patrons n'aimant pas trop l'extravagance, elle attrapa ses affaires et sortit de son appartement. Elle traversa les rues de Séoul pour se rendre dans sa petite boulangerie habituelle, celle où tous les matins elle allait acheter son croissant. Elle aimait beaucoup cet endroit, la patronne étant une adorable grand-mère qui la traitait comme sa petite fille. Il faut dire aussi que le jeune-homme qui sert y est très mignon, et totalement célibataire. ^^ Mais Rika ne savait pas si elle était vraiment prête à laisser un homme entrer dans sa vie, étant mangaka à son jeune âge, on a très peu de temps pour soi.

- Oh ma chérie tu es pressée? Les croissants sont au four, Dit la grand-mère un peu gênée.
- Non ne t'en fais pas grand-mère, j'ai rendez-vous à 10h.


Elle fit un grand sourire à la vieille femme en face et vit le jeune étalon qui s'approcha avec une plaque pleine de croissants encore chauds. Elle sourit avant de finalement attraper le sien et le porter à sa bouche. Elle n'avait pas attendu si longtemps que çà, et même s'il l'avait fallu, elle l'aurait fait car pour elle, ce sont les meilleurs croissants du monde.
Elle leur fit un signe et reprit sa route jusqu'à son travail. Tous les costard-cravates de la société lui semblaient être de vils pentains, ne sachant vivre simplement, répétant le même schéma chaque jour. Elle sourit à la secrétaire à l'entrée et se faufila entre eux dans l’ascenseur qui la mènerait à son bureau. Une fois la porte poussée, elle s'assit sur sa chaise et se plongea directement dans ses dossiers. Elle avait devant elle les dossiers des personnes qui allaient prêter leurs voix pour son dernier mangas adapté en animé. Elle en était heureuse, elle ressentait un peu qu'elle n'avait pas fait tout ce travail pour rien, et que ce qu'elle faisait plaisait vraiment au public. Son premier mangas adapté, elle en avait chaud au coeur, aussi, elle voulait que ses acteurs se sentent à l'aise et la traitent comme une amie. Elle entendit toquer et lança un vague "entrez". Elle était tout de même un peu stressée.

-« Bonjour, mademoiselle Jae-Sun ?! Je suis Sung Mi de l’agence Raise Your Voice. Comment allez-vous ? »

La jeune femme en face d'elle allait représenter son personnage principal et elle avait le traque de cette rencontre. Elle était très formelle, et semblait plus âgée qu'elle. Rika se leva et s'avança près d'elle.

- Bonjour, appelez moi Rika. On va être amenées à travailler souvent ensembles, je pense qu'il serait plus approprié à se tutoyer non? Enfin, si tu le veux bien sûr.

Elle lui serra la main avant de retourner de l'autre côté de son bureau. Se faire vouvoyer par une personne plus âge c'était bizarre et Rika n'était pas à l'aise du tout. Elle s'assit et fit comprendre à Cha Sung Mi d'en faire de même. Un sourire aux lèvres, elle voulait engager la conversation et profiter de ce petit rendez-vous pour en apprendre plus sur son interlocutrice.

- J'espère que tu as trouvé facilement, et que tu n'as pas eu de soucis. Les salariés de cette entreprise peuvent parfois se montrer un peu... Brutes.


Couleur Rika:Mediumseagreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cha Sung Mi
Doubleuse voix off/dessins animés

Mais IRP, j'ai pour avatar : BoAJe suis âgé(e) de : 34Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 25Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 24/05/2012
MessageSujet: Re: Feel good time {Pv}   Lun 23 Juil - 23:27

Sung Mi avait déjà eut l'occasion de rencontrer de nombreux mangaka. En se rendant à ce rendez-vous elle pensez donc avoir à faire au même profil habituel mais lorsqu'elle observa la jeune femme qui se trouvait en face d'elle elle eut un choc. Elle n'avait encore jamais rencontré de mangaka de l'âge de Rika. Elle devait avoir à peine la vingtaine, soit sa cadette. C'était plutôt rare qu'un auteur face ses preuves aussi vite mais qu'en plus on propose d'adapter un de ses ouvrages en animés c'était sans doute un record. Mais ce n'était surement pas Sung Mi qui allait se plaindre de ce changement, cela signifiait peut-être qu'il serait plus cool que d'habitude de travailler avec elle. Non pas que les auteurs plus âgés soient tous des vieux rabougris mais souvent elle s'était heurtée à un décalage de génération et c'était pas évident parfois. La jeune femme s'était levée et s'approchait d'elle. Lorsqu'elle ouvrit la bouche Sung Mi eut quelques secondes d’appréhension, et si sa réussite à un si jeune âge était dû à du piston et qu'elle s'avérait être une petite snobinarde !

    -« Bonjour, appelez moi Rika. On va être amenées à travailler souvent ensembles, je pense qu'il serait plus approprié à se tutoyer non? Enfin, si tu le veux bien sûr. »


Rika lui serra la main, une attitude qui montrait bien qu'elle était de la nouvelle génération. Sung Mi se souvenait avoir eut des crampes au dos à force de s'incliner devant les vieux grincheux qui voulaient que tout soit fait dans les règles de l'art. Le fait qu'elle lui propose de la tutoyer la remplit de joie, elle sentait bien cet entretien. Elle la suivit jusqu'à son bureau et s'installa en face d'elle tandis que Rika prenne elle-même place. En l'espace de quelques instants toutes ses appréhensions qui lui avaient nouée l'estomac jusqu'à il y a quelques secondes venaient de s'envoler. Elle ne pu retenir un soupire de soulagement suivi d'un grand sourire.

    -« Je suis d'accord ! Et comme ça ça nous permettra de se sentir à l'aise toutes les deux. » dit-elle en rigolant.


Oui parce que c'est pas évident de rencontrer plusieurs fois par mois une personne avec qui le courant ne passe pas du tout. Dans le cas contraire elle s'en serait accoutumée comme elle l'avait déjà fait à plusieurs reprises par le passé mais si elles pouvaient s'entendre c'était idéal.

    -« J'espère que tu as trouvé facilement, et que tu n'as pas eu de soucis. Les salariés de cette entreprise peuvent parfois se montrer un peu... Brutes. »


Sung Mi haussa un sourcil avec un sourire. Il n'y avait pas qu'elle alors qui trouvait que ces petits robots avaient quelque chose d'effrayant dans leur manière de se comporter. Elle avait toujours pensé être une exception mais visiblement ce n'était pas le cas. Encore un point positif qui lui donnait du baume au cœur, c'était impossible que ce projet tombe à l'eau, enfin de son côté tout du moins.

    -« Je connais assez bien le quartier donc c'était plutôt facile. Après pour ce qui est des salariés je commence à avoir l'habitude et puis surtout il y a pire qu'eux, les artistes peuvent être bien plus terribles. » dit-elle en repensant à quelques expériences de voix OFF où elle avait dû prendre sur elle pour ne pas casser le nez de certains avortons qui se pensaient issus de la cuisse de Jupiter.


Mais même si cet entretien s'annonçait plus amusant que ce qu'elle ne l'avait imaginé, elle ne devait pas perdre de vue son objectif final : obtenir le plus d'informations sur le personnage ainsi que les attentes de Rika concernant ce qu'elle avait pensé en l'inventant. Sung Mi fouilla quelques secondes son sac avant d'en sortir un calepin dans lequel elle notait toutes les informations sur les différents projets qu'elle faisait. Enfin, quand cela était nécessaire car vous vous doutez bien que pour faire une pub il n'y a pas besoin de créer une personnalité bien définie à une voix.
Mais pour le moment elle se demandait comment avouer le plus dur : elle n'avait jamais lu le manga et en toute honnêteté elle n'en avait pas entendu parler. Pour sa défense il faut rappeler qu'elle dormait déjà très peu donc elle avait du mal à se tenir à la page de l'actualité manga. Le plus souvent elle avait vent des nouveautés uniquement grâce à d'autres collègues plus disponibles ou qui baignaient uniquement dans l'univers du doublage de manga. De toute manière il fallait qu'elle prenne son courage à deux mains et qu'elle lui dise la vérité, enfin uniquement le fait qu'elle ne l'avait pas lu. Elle n'allait pas enfoncer le clou en disant qu'elle ignorait qu'un tel manga avait vu le jour.

    -« Avant d'aller plus loin je dois avouer que j'ai malheureusement pas eu l'occasion de lire le manga, en ce moment je suis plutôt débordée. J'aurais le temps le jour où j'aurais malheureusement une extinction de voix. » dit-elle en prenant un air dépité.


Après tout tout cela n'était que la vérité et rien que la vérité. En deux ans elle était passée à côté de pas mal de séries qui avaient fait un carton. La seule fois où elle avait réussit à rattraper un peu de son retard c'était à sa dernière extinction de voix. Il faut dire qu'à force de ne pas dormir et de courir partout en travaillant aussi longtemps qu'elle ce n'était pas étonnant qu'elle n'ait pas tenu le choc. Mais depuis elle avait pris des cours avec un coach vocal pour avoir des petites astuces pour maintenir sa voix au maximum même si évidemment rien ne remplace des journées équilibrées avec de bonnes nuits de sommeil.
Mais ne parlons pas de malheur, même si elle serait heureuse de pouvoir enfin dormir elle avait trop de choses en cours pour se permettre de tomber malade. La simple idée de se retrouver à nouveau aphone lui donna des sueurs froides et elle se mit à jouer avec son foulard. Hors de questions de subir une nouvelle fois cette épreuve, vous imaginez pas à quel point cela peut être dur de ne pas pouvoir aligner un seul mot pendant des semaines alors qu'on est habitué à parler non stop à longueur de journée. Enfin, Sung Mi parlait de ça mais elle était loin de se douter que son interlocutrice aussi connaissait cet enfer voir même pire lorsqu'on connaissait ses antécédents de santé.

    -« Enfin je prie tous les jours pour que ça n'arrive plus. Une fois ça m'a suffit. Et encore je pense que je ne suis pas à plaindre parce qu'avant je pensais uniquement à un coup de froid mais lorsque le médecin m'a auscultée il m'a parlé de toutes sortes de maladies qui pouvaient atteindre la gorge, ça fait vraiment peur. Mais bon ne parlons pas de choses tristes comme ça et parlons plutôt du caractère de cette héroïne, tu avais déjà une idée de voix lorsque tu as commencé à la dessiner ? »


Sung Mi était à des kilomètres de penser qu'elle venait de s'enfoncer dans un bourbier sans nom. Mais pour sa défense on n'imagine mal une jeune femme de 20 ans victime d'un cancer ou de quelque chose d'aussi grave même s'il est vrai que rien n'est impossible avec les problèmes de santé.
Enfin, Sung Mi avait aussi du mal à se concentrer sur le plus important, elle était trop à l'aise et du coup elle pouvait parler de tout et de rien. Au moins avec les vieux grincheux elle ne bougeait pas d'une oreille et souvent elle était tellement mal à l'aise qu'elle faisait tout son possible pour écourter au maximum les entrevues et surtout de ne pas faire d'écart pour éviter de se faire engueuler. Oui car les mangakas sont des artistes comme les autres, ils ont imaginé tout un univers à partir de choses toute bête et Sung Mi pouvait comprendre que c'était frustrant que cela ne soit pas tel qu'ils l'avaient imaginé lorsque cela sortait sur les écrans. Elle faisait donc en sorte de s'imaginer le plus fidèlement l'univers qu'ils avaient en tête pour pouvoir le reproduire lorsqu'elle interprèterait la voix d'un personnage. Pour certains c'était difficile à concevoir mais elle avait elle-même essayé, adolescente, de créer un manga et elle savait donc ce qu'on pouvait ressentir lorsque les autres ne saisissaient pas toutes les subtilités qu'on avait eu du mal à imaginer.

Couleur Sung Mi : #8EB4E3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Feel good time {Pv}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Feel good time {Pv}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A good time for a great cause ♥ [Narcisse]
» [EDH] Wrexial, UB contrôle good stuff
» [ZEN] Time Sieve
» Time vault
» Impossible de connecter mon lapin via une Time Capsule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light Goes On Again ::  :: • Gangnam :: • Bureaux-