Partagez | 
 

 Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Jeon Tae Hwan
Chanteur de Rue & Host

Mais IRP, j'ai pour avatar : jung yong hwa [CNBLUE]Je suis âgé(e) de : 25Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 74Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 26/05/2012
MessageSujet: Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through   Dim 27 Mai - 0:04

Jeon Tae Hwan
ft. Jung Yong Hwa [CNBLUE]


• identity card

• Date de naissance/Âge : 26/12/1992 île de Jeju .
• Profession/Études : chanteur de rue la journée, host la nuit.
• Niveau de richesse : modeste, il gagne beaucoup d'argent en tant que hôte mais l'envoie à son père qui malheureusement n'est plus en capacité de survenir à ses propres besoin, s'étant blessé lors d'un accident.
• Orientation sexuelle : hétérosexuel mais il lui arrive parfois de devoir accepter quelques avances de clients hommes, mais il n'y prend jamais plaisir.
• Famille : un père garagiste sur l'île avec qui il a perdu plus ou moins contact en décidant de venir vivre à Seoul pour tenter sa chance. A ses yeux, Tae Hwan aurait du se contenter du futur qui se tracait devant le sien, reprendre le garage de son père sur l'Île. Seulement son rêve est autre et il compte bien y parvenir si possible. Sa mère est décédée au cours de son enfance, c'est elle qui lui a transmise sa passion pour le chant et la composition.
• Signes particuliers : il a le teint fortement hâlé, c'est pour cela qu'on le prend souvent pour un étranger et qu'il ne peut pas trouver un travail comme serveur ou autre. il est autodidacte et possède l'oreille absolue, ce qui est à la fois un avantage & un inconvénient pour lui car il est incapable de supporter une note fausse et une voix mal ajustée... lui donnant parfois l'impression d'être vaniteux. Il possède également des écarteurs aux oreilles, ce qui ne cesse de lui donner un air peu conventionnel d'autant plus lorsqu'il porte ses habits quotidiens. Il est souvent victime des préjugés à la vue de tout cela.
light goes on again

« If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through. »

• your history

On dit souvent que les rêves sont des utopies dans lesquelles les être humains aiment se plonger pour trouver un réel sens à leur existence. Sans rêve, l’Homme n’est pas grand-chose si ce n’est le vulgaire pantin des évènements qui échelonnent son existence qui se trouve être de routine. Au final sa vie résume à dormir, se lever, travailler, se nourrir, se reposer et parfois partager quelques mots avec l’un de ses congénères. Ce genre de routine, de vie dénouée de réel sans a toujours effrayé l’être qu’il se trouve être. Du genre passionné, ne vivant que pour cette muse qui fut au cours de sa vie que la seule raison de son attachement pour cette vie qui se trouvait être la sienne, il ne pouvait se sentir satisfait de la vie qu’on lui donnait sur un plateau d’argent. Né de l’union de deux coréens de pures souches, originaires même de cette île qui fut sa patrie jusqu’à ce jour, il était le fils tant attendu de ses derniers. Cadeau du ciel ou de dieu, ses parents étant des catholiques pratiquants, il vint au monde le lendemain du jour béni qu’était Noël. Sa venue fut bercée de bonheur pour sa famille qui félicitèrent la mère de ce dernier, d’avoir sue enfanté un bébé si bien portant, si parfait. Il fut évidant que ce dernier ne manqua nullement de rien au cours de son enfance. Fils d’un garagiste qui était réputé pour être le meilleur du moins de sa partie de l’île, sa famille vivait convenablement sans pour autant être excessivement riche. Il faut dire que l’argent ne n’était nullement une nécessité pour ses parents qui avaient beaucoup la main sur le cœur, sans pour autant être abusés par autrui à ce sujet. Il a donc grandi dans une famille aimante où l’affection bien que discrète était présente. Dès ses premiers pas, sa mère lui fit part de sa passion qu’était la musique, tandis que son père l’amenait au garage avec lui le week end pour lui parler de voiture et de mécanique. Autant dire qu’il prit gout pour les deux, ayant cependant un fort attrait pour la passion de sa mère. Une adoration pour cette dernière qui devint rapidement et au grand damne de son père, son obsession. Un paternel qui dut subir les effrontés rêves de son fils, qui tout comme sa mère à une époque qu’il pensait être révolue avait formulé le souhait de monter à Seoul pour percer dans la musique. Peut être que déjà à cette époque, il savait que contrairement à son épouse, son fils ne serait pas aussi facile à convaincre, l’amour qu’ils se portaient se trouvant être de natures différentes.

A la perte de cette dernière qui avait disparut lors du douzième anniversaire de son enfant, emportée par un cancer qui s’était déclaré quelques années auparavant, leur relation se fit que d’autant plus fragile… Plongé tout deux dans la perte qu’était celle de cette femme tant aimée, ils passèrent de longues journées, semaines, voir mois dans un silence total, bercé uniquement par le scintillement des outils sur les métaux des moteurs émis par le travail de ce dernier ou les sons mélodieux qu’émettait la guitare de Tae Hwan, qui depuis ce fatidique jour ne quittait plus cette dernière, s’exilant souvent sur la plage de l’île qui se trouvait pas loin de leur maison pour y jouer en paix sans entendre l’éternel soupire de son père qui devenait de plus en plus inquiet de l’avenir qui se présenter devant eux. C’est l’arrivée de sa grand-mère dans la maison qui avait perdue quelque peu perdu d’éclats tant les deux jeunes hommes semblaient vivre désormais dans un autre monde, qui apporta de nouveau une certaine stabilité dans le duo qu’il formait avec son père. Le contact se renoua doucement, quand bien même une longue année et demie s’étaient alors écoulées. Tae Hwan venait tout juste d’entrer au lycée lorsqu’il fut convenu qu’il irait aider son père après la fin des cours. Ce dernier ayant malheureusement pâti de la mort de sa femme, s’était plongé corps et âme dans le travail sans penser à sa santé. Chose à laquelle il se soumit sans broncher, y trouvant un moyen comme un autre de mettre de l’argent pour poursuivre son rêve qui n’avait nullement pâti pour sa part du décès de sa mère, ne faisant que le renforcer, aveuglé par son désir de faire connaitre à tous les morceaux qu’elle lui avait remise comme un héritage dont il prenait soin au creux d’une boite qu’il possède toujours à ce jour.

A cette période de sa vie, il se concentra essentiellement à sa musique et son travail à mi-temps au garage, délaissant totalement ses études qu’il séchait la plupart du temps pour trainer avec ses amis sur la plage à jouer, à boire et chanter autour d’un feu de bois, profitant tout simplement de cette jeunesse qu’était sienne. Très rapidement ce fait vint porter un coup fatal à la relation déjà ô fragile qu’il détenait avec son paternel qui soucieux, cherchait par tous les moyens de le raisonner. Seulement aussi têtu que ce dernier, trait qui lui venait directement de ce dernier, cette tension n’eut aucune incidence sur sa décision. Il n’était pas très doué en cours de toute façon n’avait-il de cesse de dire. Il n’avait aucun intérêt pour ses derniers qui malgré l’enrichissement de ses derniers ne venaient parfaitement à acquérir toute son attention. Il était déjà déterminé à cette époque d’arrêter les cours à la fin du lycée pour se consacrer à sa musique et monter à Seoul. Cette décision effronté de sa part vint à tout jamais donné le coup fatal à leur relation qui redevint quasi inexistante malgré les efforts de cette grand-mère totalement dépassée par la situation. Un silence empli de peine pour le père de ce dernier qui ne laissait nullement de marbre Tae Hwan mais il ne pouvait point aller contre sa volonté, refuser de prendre en main son destin pour satisfaire la crainte qu’avait son père de le perdre irrévocablement. Cette situation perdura jusqu’à son départ quelques années plus tard, jusqu’à qu’il eut assez pour espérer survivre six mois à Seoul sans travailler.

Quand ce jour vint, il venait tout juste de fêter son dix-huitième anniversaire, qu’il avait passé en compagnie de sa petite amie de l’époque uniquement pour lui faire part de son intention de quitter l’île, lui demandant si elle voulait le suivre tout simplement, tenter l’aventure avec lui. Cependant cette dernière comme bon nombre de personnes vivant sur cette dernière, elle refusa simplement en pleurs, prenant pleinement conscience ce que son refus voulait signifier pour leur avenir. Il l’aimait mais il fallait croire pas assez pour ne point l’abandonner à la vie qu’elle voulait sienne. En rentrant il avait empaqueté ses affaires dans deux valises devant sa grand-mère en pleurs qui comprenait ce que cela signifiait. Des larmes qui lui firent plus mal que celles versées par sa petite amie mais dont il ne comprenait toujours pas le véritable sens. Il l’avait alors prit dans ses bras, la serrant contre lui en lui demandant de ne point pleurer, la voix également prise par une légère fébrilité qu’il ne pouvait nier. Il lui murmurait qu’il reviendrait, un jour lorsqu’il aurait les moyens de le faire mais uniquement lorsqu’il aurait réussit. Il ne désirait point revenir auprès de sa famille par nécessité, tel un vaurien mais comme un homme digne qui avait eu raison de croire en ses rêves. Cette dernière sembla comprendre la portée de ses mots, elle avait due être habituée à ce discours lorsque sa propre fille avait voulue suivre la voie de son cœur, de sa passion avant de se rétracter par amour pour son père.
A ce dernier, il ne laissa qu’une simple lettre dans laquelle il le remerciait de tout ce qu’il avait fait pour lui de façon ouverte et non avoué. Il lui promettait de revenir un jour, de se montrer digne d’être son fils et qu’il espérait qu’un jour il reviendrait sur son idée qu’il n’avait aucune chance à Seoul.

C’est ainsi qu’il quitta son île bien aimée, prenant un vol pour Seoul avec pour seuls bagages deux valises et sa guitare sur le dos. Durant ses premiers jours à Seoul, il déposa quelques candidatures, propositions aux maisons de disques qu’il avait prit soin de noter, passant ses nuits dans des hôtels à bas coût pour économiser le plus possible. Seulement la vie se retrouva être plus chère que dans sa vie originelle, les gens bien moins accueillant également et il ne pouvait nier qu’il vécut une période difficile dans laquelle il se vit refuser tous les postes auxquels il se proposait en tant que serveur ou autre… même les garages ne voulurent pas de lui, le jugeant sans aucun doute comme n’étant pas un homme digne de confiance à cause d’une discrimination qu’il découvrit ; celle de sa peau. Quand bien même n’était-il pas terriblement mate de peau, il avait le teint plus hâlé que la majorité des coréens présent dans cette ville. Peu à peu, il dut se faire à l’évidence que sa survie en ses lieux n’allait pas être de tout repos alors qu’il commençait à manquer d’argent, jouant en ville de la guitare pour recevoir les compliments de certains passants et quelques wons qui viendraient remonter ses maigres revenus. C’est un soir en passant dans un quartier quelque peu isolé qu’il vint au secours d’un homme qui se faisait mettre à sang par un homme qui n’avait de cesse de s’acharner sur lui. Il découvrit rapidement que ce dernier se trouvait être un hôte lorsqu’il l’amena au sein de l’établissement pour qu’on le soigne. C’est ainsi qu’il fit la connaissance de cet homme qui devint ensuite son colocataire. Le directeur étant présent, il le remercia d’être venu en aide à l’hôte le plus populaire de leur établissement et après l’avoir longuement observé, il lui demanda si ce métier pourrait l’intéresser, qu’il pourrait le prendre à l’essai, voir ce qu’il donne.

Nécessité faisant loi, il accepta avec joie, n’ayant aucune autre ouverture à côté si ce n’est ses échecs répétés auprès des boites de production. La séduction étant un art qu’était sien du à son charisme et sa cordialité naturelle, il ne lui fallut que peu de temps pour se faire sa place dans cet univers, qui devint un peu comme sa seconde famille. Quand bien même ne se trouvait-il pas totalement sincère avec ses clientes qui lui demandaient souvent de l’embrasser en leur murmurant des mots doux, il l’était la plupart du temps, se contentant du salaire qu’était le sien à la fin du mois. Cela fait plus d’un an désormais qu’il vit ainsi, passant sa journée dans les rues à prospecter les agences, à jouer dans les rues avec d’autres musiciens et ses soirées à son travail qui est devenu en quelque sorte sa seconde famille.


• Light goes on again... & you

• Votre plus grand rêve : il souhaite devenir un grand compositeur, connu et respecté dans son domaine de prédilection, la musique. Il est d'ailleurs monté à Seoul dans cette optique mais pour l'instant, il ne fait que voir des portes se fermer sur son passage. Il est intimement persuadé qu'aucun des producteurs ne l'a prit au sérieux mais il ne lâche pas l'affaire, il y parviendra, un jour.
• Connaissez vous ce site (si oui qu’en pensez vous ?) : Il n'a jamais eu réellement accès à le toile et ce même lorsqu'il était sur l'île. Internet s'est toujours cantonné à être qu'un moyen électronique de parler affaire avec les fournisseurs de son père, se tenir au courant des nouveautés du métier de ce dernier. Mais il semble en avoir entendu parler, parfois dans la rue sans pour autant être en mesure de savoir de quoi il s'agissait.
• Votre pseudo sur le site (uniquement sur ce dernier) : Tanned man.


• Behind the screen

• Pseudo ou prénom : mary.
• Âge : le même.
• Temps de connexion : 7/7 moins pour le rp.
• Un commentaire ? : j'ai pas pu résister, il est juste TT..TT c'est le diable lui *pan*.
• Comment avez vous connu le forum ? : la question se pose pas.
• Avez vous lu le règlement ? : Validé par Coo
• Exemple RPG :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Yang Ho Joo
Mannequin

Mais IRP, j'ai pour avatar : Sin Gwang ChulJe suis âgé(e) de : 25Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 33Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 08/05/2012
MessageSujet: Re: Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through   Dim 27 Mai - 6:46

Je me disais... 'tain, quelqu'un a pris Junghwa, il va être copain avec mary... /PAN/ mais en fait c'est toi baboo. ♥
REBIENVENUE A TOI. ♥
Maisenprincipet'aspasledroitnon?*pan*
Jeveuuuxdesexplicationsàmonretouràmidi.

Bonen continuation pour ta fiche quand même beau jeune homme ♥ ^o^ jenesuispasgay...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jeon Tae Hwan
Chanteur de Rue & Host

Mais IRP, j'ai pour avatar : jung yong hwa [CNBLUE]Je suis âgé(e) de : 25Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 74Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 26/05/2012
MessageSujet: Re: Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through   Dim 27 Mai - 7:41

En principe j'ai le droit de tout, je suis sur mon forum è.é *pan*
Non plus sérieusement parce que bon je pense que c'est une question que vont se poser les autres, voici les raisons qui fait que j'ai pu créer ce bébé :
• de un, je suis la fondatrice du forum, j'ai le droit à tout *pan*
• de deux, si la première raison ne suffit pas, j'ai demandé l'aval de coo qui dans son grand jour de clémence à accepter que je le créé.
• de trois, si les deux premières ne suffissent pas, je suis active et A JOUR sous tous mes comptes, j'ai à mon actifs, deux à trois rps sous chaque compte,
• de quatre, je suis inspirée que par LGOA et Liar², de ce fait mes possibilités sont réduites.
Si tout ceci ne suffit pas à trouver l'aval de tous les membres, ben... me détestez pas ;o; *pan*.

ET JE SUIS PAS UNE BABOOOOOOOOOOO èé !!!! c'est compris ? *pan*
Merci ma femme d'être la première à me souhaiter la bienvenue, tu es une gentille femme é.è.



If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through.
I was having trouble in the long and dark, in the one place where a streak of light shines. In order to reach that place, now my time is here taking an easy breath, I will stand proud in front of you all. No matter how difficult it gets as I fall from being tired, the light that shines on me again. Even though I want to give up and run away, it shines towards me even brighter. If the lights go on again and shines over me again, I will raise myself again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Gwon Shi Hyeun
Réalisatrice & Scénariste

Mais IRP, j'ai pour avatar : Fan Bing BingMon nombre de récits postés sur le forum est de : 120Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 14/02/2012
MessageSujet: Re: Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through   Dim 27 Mai - 9:38

Bienvenue à toi !!
Va me mettre ce code ..........; espèce de méchanteeeeeeeeeeuh... sinon je retire mon accord!!*bam*
Non je déconne!!

J'ai hâte de te voir avec ce nouveau personnage qui a l'air très intéressant.
Bon courage pour ta fiche ^^

edit : ah ben il est mis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through   Dim 27 Mai - 10:23

YONGHWA ♥ on ne peut que approuver ce choix d'avatar *o*
Bref, rebienvenue & bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Jeon Tae Hwan
Chanteur de Rue & Host

Mais IRP, j'ai pour avatar : jung yong hwa [CNBLUE]Je suis âgé(e) de : 25Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 74Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 26/05/2012
MessageSujet: Re: Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through   Dim 27 Mai - 11:01

Merci beaucoup à vous tous ♥ *-*
Voila fiche terminée ♥ *-* *pan*



If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through.
I was having trouble in the long and dark, in the one place where a streak of light shines. In order to reach that place, now my time is here taking an easy breath, I will stand proud in front of you all. No matter how difficult it gets as I fall from being tired, the light that shines on me again. Even though I want to give up and run away, it shines towards me even brighter. If the lights go on again and shines over me again, I will raise myself again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Gwon Shi Hyeun
Réalisatrice & Scénariste

Mais IRP, j'ai pour avatar : Fan Bing BingMon nombre de récits postés sur le forum est de : 120Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 14/02/2012
MessageSujet: Re: Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through   Dim 27 Mai - 11:35


Félicitations !!
Bienvenue parmi les unemployed

Il y a ceux qui travaillent lorsque le soleil est à son zénith et d'autres qui se mettent au travail lorsqu'eux se couchent : Barmans, hôtes, hôtesses, Mafieux. Il y a également ceux qui sont libres comme l'air, sans obligation, sans directives puisqu'ils sont leurs propres patrons. Eux aussi ont des rêves et des buts à atteindre, mais la route vers le bonheur est longue, voire même très longue.

Dans tous les cas, te voici officiellement l'un des êtres libre de la ville. La vie est loin d'être aisée surtout quand on vit pas comme la société le voudrait mais c'est ta vie. Ton rêve t'attends au bout du tunnel qui sait ? A toi de faire en sorte que cela change ou perdure pour quelques années.

File donc vite créer ton notebook, ton adresse mail - prend garde à qui tu la donnes, il manquerait plus que quelqu'un crake ton adresse pour balancer tous tes secrets dans le campus - et surtout ton logement !

Viens faire valoir ta place dans le monde en venant t'enregistrer dans la catégorie te concernant : monde du showbiz ou vie active en demandant ta place ici.

Amuses-toi bien parmi nous & surtout n'oublie pas que quoiqu'il arrive tu continueras de briller parce que tu ne seras jamais seul ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeon Tae Hwan # If believing in a better future is a utopia then I'd live a dream through

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Song Min Hwan † END
» Maria { Seeing is deceiving, dreaming is believing.
» Song Min Hwan ► mister secret
» Nabaztag live : service bizarre ...
» [LEG] Stasis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light Goes On Again ::  :: • Fiches d'identités :: ● Fiches validées-