Partagez | 
 

 This is my obsession ft.kazune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Lee Min Dae
Rappeur & Chanteur

Mais IRP, j'ai pour avatar : ?Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 15Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 28/02/2012
MessageSujet: This is my obsession ft.kazune   Mar 13 Mar - 20:21

    Si il y avait une chose que Lee Min Dae aimait plus que lui-même (et ce n'était pas une mince affaire), c'était ces soirs ou il était libre de sortir, et d'aller aux représentations de sa muse. Oui, oui, vous avez bien entendu, ce jeune homme avait une belle muse. C'était le genre de relation totalement platonique qu'entretenaient les écrivains à travers leurs livres. C'est à dire, il ne lui avait encore jamais parlé. Pathétique pour un jeune homme qui ammassait les filles à la pelle pas vrai ? Et pourtant....
    C'était comme si il se retrouvait coincé, à chaque fois qu'il voulait aller la retrouver et lui faire son baratin. Un peu comme si, si il commencait à parler avec elle, le charme s'envolerait, et elle redeviendrait un fille comme les autres.

    Bref, comme tous les vendredis, il se retrouvait à la même place parmis la foule des admirateurs, critiques de musique, et que sais je encore venu assister à la représentation. Il se sentit à la fois honteux et content d’être la, comme un gars cool qui adore jouer les geeks. Bref, comme toujours, la jeune femme fut époustouflante. C'était sûrement un peu prétentieux (mais tant qu'a faire, ne nous arrêtons pas là), mais il avait l'impression que sa musique lui parlait. Etrange qu'une jeune femme si belle et avec un tel talent en soit encore ici. Elle devrait etre une idol, comme lui et les membres de son groupe.

    Il pensait à tout cela, tout en marchant tranquillement vers la sortie. Il se dit que vu l'heure qu'il était, il pouvait toujours appeler ses potes pour aller danser. Ca l'aiderait peut etre à se sortir cette belle jeune femme de la tete. Sauf que ce manège, il l'avait accompli une bonne centaine de fois au moins, et les autres filles lui semblaient toujours terriblement fade. C'était bizarre ! Il ne lui avait encore jamais parlé et elle le faisait déjà virer guimauve, nan mais vous y croyez vous ?

    Bref, il ignora les quelques personnes qui le reconnaissaient et qui le saluaient à grand cri pour couvrir la musique de fond, soudainement beaucoup moins attrayante que la belle voix de sa muse, et attrapa son manteau pour sortir.
    Il avait les yeux plantés sur son portable alors qu'il tapait un message pour son kéké de meilleur ami, quand il bouscula quelqu'un qui passait par la à ce moment.

    -OH ! Vous pouvez pas faire....attention....


    Il se tut immédiatement quand il vit qui se tenait devant lui. Beaucoup plus petite, parfaitement adorable, et encore plus de près, Sunseonhwa le regardait d'un air abasourdi, qui voulait dire « mais c'est toi qui m'ait rentré dedans !! ».
    Immédiatement le coréen se retrouva incapable de parler correctement. Il bégayait betement, et la regardait avec des yeux ronds.
    Il se serait bien mis à genoux pour lui supplier de le pardonner mais ca aurai très certainement fait trop théatral.

    -Euh....je suis désolé, je faisais pas attention et...........


    Débile ! Saisis ta chance tant qu'elle est devant toi...
    Il bégaya de nouveau sans savoir que faire et quoi dire. Devrait il se présenter ? Prendre son courage à demain et lui parler ? Ou alors s'enfuir aussi vite que possible avant qu'elle ne le prenne pour un fan fou et hardcore ?
    Finalement, la première option sembla etre la meilleure.
    Il s'avanca vers elle en laissant une distance polie et lui tendit sa main.

    -J'admire beaucoup ce que vous faites. Je m'appelle Lee Min Dae, je suis....euh...rappeur et chanteur et je n'ai pas pu m'empecher de remarquer votre talent.

    Il rougit violemment. Non mais quel idiot !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Son Kazune
Étudiant en Langues

Mais IRP, j'ai pour avatar : Tegoshi YuyaMon nombre de récits postés sur le forum est de : 167Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 20/02/2012
MessageSujet: Re: This is my obsession ft.kazune   Ven 23 Mar - 21:55

[HJ: Je te rappelle que tu dois faire au minimum 700 mots par RP, fait bien attention à respecter cette limite.]

Ce soir, Suseonhwa avait fait fureur sur scène. Une large salve d'applaudissement avait une fois de plus saluer sa performance avec ferveur et enthousiasme. Rarement elle n'y échappait, heureusement pour elle! Car après tout, elle était payée pour ça, pour son spectacle. Pourtant aujourd'hui était un jour particulier pour Suseonhwa, non parce qu'elle avait reçu une rose sur sa scène mais parce qu'elle allait rejoindre la salle pour la première fois.

Le patron le lui avait demandé car il avait lui même reçu de nombreuse demande de client qui voulait la féliciter de vive voix pour le spectacle qu'elle présentait presque tout les soirs dans le cabaret. Il était venu voir Kazune dans sa loge, et le jeune homme qui refusait systématiquement par peur d'être dévoilé et parce qu'il n'était pas vraiment à l'aise au milieux des gens du subir une fois de plus l'insistant ton de son supérieur. Il lui arrivait de faire des tours en salle, mais jamais sous la figure de Suseonhwa. Lui se glissait de temps en temps plus discrètement jusqu'au bar pour se prendre une boisson gratuite auquel il avait droit, buvait un verre en regardant un de ses collègues faire son propre numéro et disparaissait sans que personne autre que le barman ne se soit rendu compte de sa présence dans le public. Après tout il n'en demandait pas plus. Ca lui convenait ainsi.

Toutefois il semblait que cela ne convenait pas à son public, pas assez. A la vérité, il aurait refusé comme toute les autres fois si il n'avait pas eu de plus grands rêves pour sa face travestie. Bien sur il aimait travailler au cabaret, l'amour qu'on lui portait, et la reconnaissance. Mais Suseonhwa était faite pour plus que cette petite scène. Kazune y croyait vraiment. Mais il ne quittait non moins son fond. Si elle dansait et chantait telle une tigresse sur scène, le timidité et la crainte de Kazune ne le quittait pas pour autant. Elle était juste brimée dans une tout petit coin de son cœur, plus faible et imperceptible que jamais. Sous la forme de Suseonhwa, jamais il ne laissait la peur des autres le submergé, cette énergie était sublimée pour la rendre impertinente et provocante, mais vertueuse, douce et déterminée à réussir.

Elle fit donc ce soir là, ce que jamais elle ne faisait d'habitude, juste après sa sortie de scène, sans même reprendre le temps de se changer, excepté ses chaussures car les talons de plus de cinq centimètres n'étaient on que pour la scène. Mais elle portait ce soir une robe noir assez pratique, bien que guère discrète comme elle était entièrement pailleté. Le dos était décolleté, plus que l'avant qui se contentait de mouler ses formes factices. Elle ne se permettait évidemment jamais les décolleté avant jusqu'à la poitrine, car seul ses soutiens gorges spécialement conçu, lui permettait d'exposer le seul attribut féminin visible qu'il lui manquait. La robe tombait jusqu'à ses pieds. Elle portait aussi des gants en dentelle noir qui remontait juste au dessus du coude. Ses cheveux étaient lâches sur son dos. Elle était ravissante, il n'allait sans dire avec sa peau si pale, ses yeux petits et malins, ses lèvres rosées.

Suseonhwa ressortit des loges vers la salle par une petite porte réservé au personnel et artiste au fond le la pièce et a peine avait il eu fait trois quelque pas en direction du bar pour aller se chercher un cocktail qu'un inconnu incongru lui rentra dedans l'ayant presque fait perdre l'équilibre sur ses talons noir qui lui faisait gagner que quelque centimètre seulement.
En plus de cela, celui ci avait l'audace de lui crier dessus qu'elle aurait du faire attention. Son expression devint surprise et ses yeux s'arrondir, elle avait envie de dire " C'est bien la meilleur celle ci, vous me bousculer et c'est à moi de faire attention". Kazune se retint de lancer cette réplique. C'était pourtant bien lui qui lui était rentré dedans, qui l'avait déstabilisé. Non mais quel toupet celui ci. Toutefois, le brutal inconnu sembla soudain gêné lorsqu'il avait découvert la jeune fille qui le regardait avec incompréhension et une pointe de ressentiment.
Le jeune homme s'excusa immédiatement après avoir découvert et reconnu l'artiste qui venait d'offrir son spectacle. Il semblait intimidé, mais ce ne devait être que l'imagination de Kazuné. Il avait lui même reconnu ce spectateur, il l'avait souvent vu dans la foule du cabaret. C'était un artiste lui aussi, une célèbre idol, rappeur de son groupe. Aussi fut il assez étonné, surpris et ravi de l'entendre dire qu'il appréciait beaucoup ce qu'elle faisait.

Il sourit tandis que Lee Min Dae se présentait à lui. Il était à la fois gêné et honoré d'être reconnu par quelqu'un du business musical. Cela lui semblait un peu improbable. Il ne doutait pas du talent de Suseonhwa, mais au point de plaire apparemment tant à un rappeur célèbre. Elle l'avait évidement vu souvent dans son public, mais il était loin de s'imaginer qu'il venait pour elle. Il y avait de nombreux autres artistes talentueux qui se représentaient sur cette scène de cabaret, chanteur, magicien, danseur, philatéliste, musicien, acrobate. C'était un vrai petit monde. Kazune avait été chanceux de travailler ici, le quartier n'était certes guère reluisant, mais ce lieu était un havre de paix et d’honnêteté en son sein. Alors qu'un aussi illustre client apprécie son spectacle était touchant et source de fierté pour le jeune travesti.

"- Oui", dit elle en rougissant sous son maquillage, ce qui passais inaperçu. "Je sais qui vous êtes. Je vous aime beaucoup aussi. Merci beaucoup pour vos compliments, vous...vous le pensez vraiment?"

Elle passa sa main dans ses cheveux pour les placer derrière ses oreilles. Elle regarda derrière elle pour voir vers où s'était dirigé le jeune homme. La sortie. Elle irait au bar. Elle se retourna vers lui et sans prendre le temps de réfléchir, Suseonhwa demanda:
"- Puis je vous demandez de vous joindre à moi pour prendre un verre? Enfin, je veux dire, si vous avez le temps pour cela évidemment ?"

Kazune s'étonna de sa propre témérité, demander une telle chose à un garçon, une star qui plus ai. Elle s'attendait à ce qu'il refuse évidemment, il ne pouvait pas accepter une telle offre, sans doute avait il mieux à faire. Elle agita ses main en ajoutant embarrassée:
"- Seulement si vous le souhaitez !!"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Lee Min Dae
Rappeur & Chanteur

Mais IRP, j'ai pour avatar : ?Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 15Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 28/02/2012
MessageSujet: Re: This is my obsession ft.kazune   Dim 1 Avr - 0:53

    A vrai dire le chanteur était fasciné par cette femme. Elle avait le petit quelque chose qui faisait qu'elle était bien plus belle que les autres. Un charme étrange. Oui, il n'avait encore trouvé une telle beauté chez personne d'autre avant. C'était comme la fleur exotique qui faisait la différence parmi les bégonias. Il la regarda en face une fois le choc de la rencontre passée. Une peau caramel sans aucune imperfection, de grands yeux noirs, de longues mains de pianiste qui lui donnaient envie de les prendre dans les siennes pour les protéger et les réchauffer, mais il fallait qu'il se concentre sur elle et ne laissa pas sa chance passer. Il n'en aurait très certainement plus jamais ensuite parce qu'elle aurait prit pour un idiot.

    Alors, finalement, il fit de son mieux pour l'interpeller. Il se présenta dans les règles de l'art coréen, avec politesse et gentillesse, mais aussi les égards que l'on réservait à une jeune femme, et une jeune femme qu'il aimerait bien courtiser par la suite en particulier.
    Cela sembla lui plaire parce qu'elle ne l'incendia pas pour son accès de mauvaise humeur quelque instants auparavant. Cela le rassura. Il n'avait pas envie qu'elle le prenne pour un goujat ou un snob (ce qu'il était peut etre parfois mais il ne voulait pas l'avouer)

    Pour tout dire, le jeune homme avait toujours gouté ces spectacles. Au Japon, ils avaient pu voir de magnifiques geishas, en Europe, il était allé dans un cabaret aussi, mais rien ne l'avait jamais autant convenu qu'ici. Peut etre était ce à cause d'un attachement particulier à l'ambiance un peu décalée, et hors du temps, mais c'était surtout pour LA voir, en vérité. Il était fasciné par elle, et surtout il était déjà accro à sa présence pleine de chaleur, malgré le fait qu'il savait bien qu'elle n'était pas la que pour lui.
    Il arrivait parfois à fermer les yeux quand elle chantait et oublier qu'il était entourer d'autres hommes bavant littéralement devant la jeune femme. Il arrivait presque à s'imaginer qu'elle chantait « pour lui ».


    "- Oui", sa voix quand elle parlait était aussi douce que sur scène, et il se surpris à sentir ses joues s'empourprer. "Je sais qui vous êtes. Je vous aime beaucoup aussi. Merci beaucoup pour vos compliments, vous...vous le pensez vraiment?"

    Elle l'aimait beaucoup aussi ??? Avait t'il bien entendu. Bon certes, elle parlait de son travail, mais de voir que quelqu'un d'aussi talentueux aimait ce qu'il faisait le rendait réellement fébrile. Elle savait donc que c'était une idole...Il était terriblement flatté qu'elle réagisse comme si il était son sunbae alors qu'il pensait qu'elle avait un talent égalant largement et même dépassant le sien.
    Il s’empressa d'hocher la tête comme un petit chiot quand elle lui demandait si il pensait sincèrement ce qu'il disait.
    A vrai dire, il n'avait jamais été aussi sincère de sa vie.

    -Oui, oui vraiment, vous etes très douée...On voit que vous etes passionnée....J'ai été très touché par votre voix, je dois l'avouer.


    En vérité, il n'était pas habitué à parler avec autant de politesse à quelqu'un d'autre. En temps qu'héritier on l'avait toujours à peu prés élevé en tant que personne « au dessus des autres ». Ses parents voulaient que leur enfant ne se laisse pas marcher dessus dans le monde impitoyable des riches, alors ils lui avaient appris à méprisé ceux qui étaient « en dessous de lui ». Il avait repoussé cette habitude de gosse de riche qui ne lui allait pas.
    Sauf que dans son attitude, cette habitude de se mettre un peu au dessus des autres était restée, mais la, il se sentait au contraire, très inférieur et démuni, comme quand on rencontre son idole de toujours, soudainement.

    "- Puis je vous demandez de vous joindre à moi pour prendre un verre? Enfin, je veux dire, si vous avez le temps pour cela évidemment ?"


    Quelque chose d'inattendu ! La jeune femme l'avait devancé avant qu'il ne lui propose d'aller boire un verre pour discuter. En général, les femmes n'étaient pas aussi audacieuses, mais il sourit largement. Ca, ca lui plaisait réellement. Il pouvait deviner qu'un vrai caractère se cachait sous cette apparence magnifique, prouvant encore une fois qu'elle n'était pas qu'une jolie poupée distrayant les clients.
    Mais après avoir constaté son « impolitesse », elle se reprit immédiatement, ce qui fit rire le chanteur, elle était adorable.
    Il secoua légèrement la tete et lui offrit douucement son bras.

    -J'allais justement vous le proposer, allons y !


    Ils s'installèrent tous deux à une table près du bar, et Min Dae ne put s'empecher de se sentir très fier alors que les autres hommes le regardaient avec énormément de jalousie...On pouvait voir parfaitement dans leurs yeux qu'ils mourraient de jalousie de voir que c'était LUI, qui avait la chance de boire un verre avec la belle SunSeonHwa.
    Ils commanda un verre pour lui et celui de la belle qu'ils mit sur la note, et en entendant qu'il arrive, il décida d'engager la conversation.

    -Ca fait longtemps que vous travaillez ici ? Je suis un peu surpris honnêtement...Quelqu'un avec talent....J'aurais pensé que vous courreriez les castings pour entrer dans une agence. Quoi que...C'est vrai je suis bête, l'important c'est de se sentir bien pour travailler...

    Et c'est vrai que malgré le coté un peu malfamé et vieux de l'endroit, l'ambiance était bonne et donnait de l'inspiration. Rapidement d'ailleurs le serveur leur apporta leurs verres, et Min Dae sembla se plonger à nouveau dans ses pensées.

    -En toute franchise vous seriez le genre d'artiste à qui j'aimerais ouffrir une chanson...Vous composez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Son Kazune
Étudiant en Langues

Mais IRP, j'ai pour avatar : Tegoshi YuyaMon nombre de récits postés sur le forum est de : 167Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 20/02/2012
MessageSujet: Re: This is my obsession ft.kazune   Mar 10 Avr - 16:48

Suseonhwa savait qu’elle plaisait aux hommes, elle en était parfaitement consciente. Il n’y avait qu’à observer leur regard ébloui chaque fois qu’elle apparaissait sur scène pour le comprendre. Mais de tous, celui qui l’aimait le plus, était sans nul doute l’homme qui l’habitait, Kazune. Il se donnait tant de mal à ce qu’elle soit la plus jolie perle de ce cabaret. Il ne pensait pas être le prototype même des hommes qui fréquentait ce bar … ou bien même des hommes en général. Toutefois, il restait un homme qui aimait les femmes, et donc bien placer pour connaitre les canons de beauté des hommes. Car il avait beau ne jamais avoir même embrassé ne serait ce qu’une seule d’entre elle, il n’empêche qu’il avait les mêmes fantasmes et petit vice que nombre d’entre eux, loin d’être asexué malgré son penchant pour le transformisme. Suseonhwa représentait une femme presque parfaite à ses yeux, il ne lui faisait nul doute que s’il trouvait un copie conforme de celle-ci, il succomberait à ses charmes. Il considérait Suseonhwa différemment évidement puisqu’elle était partie de lui. Elle extériorisait la personnalité cachée du jeune homme, c‘était son double maléfique en quelque sorte, sous ce visage angélique. Ne vous fiez donc jamais aux apparences, elle était bien plus audacieuse que la version masculine de son caractère. Il faut dire que Kazune manquait cruellement de confiance en soi, paralysant toutes ses capacités relationnelles et caractérielles. Kazune voulait disparaitre tandis que Suseonhwa devait briller.

Elle aimait les projecteurs, être sur scène, se faire remarquer. Bien peu étonnant que les idoles qui passait parfois dans le cabaret sautaient à ses yeux. Mais elle n’aurait jamais imaginé que l’un d’entre vit réellement son attention s’attirer sur elle. Elle était talentueuse, mais Kazune n’avait pas assez confiance en soi pour imaginer que ce soit possible. Il entendit qu’elle l’avait ému par sa voix, qu’elle semblait passionnée. C’était vrai bien sur, elle aimait la scène. Sa modestie l’empêchait de dire qu’il chantait bien, toutefois, en tant qu’artiste qui rêvait d’être célèbre, avouons qu’il espérait avoir une belle voix. Il rougis, mais cela se percevait à peine sous son maquillage. Il mettait beaucoup de produit de beauté pour avoir une jolie peau de femme, pure et sans la moindre aspérité défigurant leur élégante beauté.

Mais si Kazune ne laissait rien paraitre, du moins sa rougeur était elle dissimulé sous ce blush,son cœur, lui, batait fort. Venait il vraiment de demander à Lee Min Dae, le fameux Lee Min Dae de boire un verre avec lui. Il en mourrait d’envie évidement, peut être était il en train de fondre intérieurement face à cette opportunité et cette événement quasi improbable. Sa créature était parfois une grande aubaine, si il avait été en homme, il serait liquéfier depuis longtemps. Enfin soyons sérieux, il ne l’aurait même pas calcule si il avait été Kazune en cet instant, sauf pour lui crier dessus et peut être le brutaliser un peu plus.

Elle fut contente qu’il accepte , cela ne semblait pas même l’avoir déranger qu’elle se montre si avenante envers lui. Il lui fit même un grand sourire et remua la tête lorsqu’elle s’était repris pour paraitre plus convenable. Même Kazune aurait craquer si une jolie fille lui avait parler ainsi. Il aimait beaucoup ce genre de personnalité, à l’opposée de ce qu’il était, enfin pas tout à fait. Elle se montrait toujours adorable et mignonne, assez pour ne pas lui en vouloir de lui avoir crier dessus. A vrai dire, Kazune y avait une fois de plus vu la différence de comportement que la féminité provoquait chez les autres. Il lui offrit son bras en disant qu’il allait justement lui proposer soulageant la jeune fille.

Elle lui prit le bras sous les regard ébahis des clients, un peu jaloux. Ils faut dire que c’était assurément un couple qui ne pouvait qu’attiser un certain intérêt. Lui était une célèbre idole, et elle avait une bonne réputation dans ce cabaret puisqu’elle y travaillait. Elle se tenait droite et fière à ses cotés, incroyablement flattée et ahurie de se trouver à cette place. Des yeux les suivaient, jalousant le rappeur de l’honneur qu’elle lui faisait, elle qui apparaissait si rarement en salle. Peut être croyaient ils même qu’elle n’avait rejoint ce lieu que pour lui, qu’ils se connaissaient précédemment.

Elle s’installa à une table avec lui, un serveur vint prendre leur commande. Suseonhwa commanda la même chose qu’habituellement, un cocktail fruité dont elle appréciait particulièrement les bonbons qu’on lui servait avec. Elle avait d’ailleurs le privilège de pouvoir les choisir. Seulement depuis tout ce temps ils avaient l’habitude de ses préférences et ne lui demandaient même plus. Min Dae demanda à ce qu’on lui mette sur sa note et la jeune femme agita ses bras
« -Oh, c’est, ce n’est pas nécessaire, les consommations me sont offertes… »
Le serveur reparti, laissant les deux jeunes gens seul à leur table pour patienter en attendant leur boisson. Et Suseonhwa prit peur, qu’allait il pouvoir ce dire. Est-ce qu’un long silence allait s’installé. Comme ce serait gênant. Mais pour son plus grand plaisir, et un grand soulagement, Min Dae prit la parole.

« Ca fait longtemps que vous travaillez ici ? Je suis un peu surpris honnêtement...Quelqu'un avec ce talent....J'aurais pensé que vous courriez les castings pour entrer dans une agence. Quoi que...C'est vrai je suis bête, l'important c'est de se sentir bien pour travailler... »

Suseonhwa observa Min Dae, la raison pour lequel elle ne courrais pas les casting lui semblait évidente. Quelle chance pouvait avoir un travesti. Lui qui était dans le monde du business devait bien être conscient de cette limite. Il n’avait pas vraiment de place en dehors de ce lieu. Aucune possibilité de briller…il était trop étrange, hors code et morale. Ceci n’avait pu échappé à l’idole. Son imitation féminine était très bien réaliser, mais il restait des détails qu’il ne savait cacher. Cette pomme d’adam par exemple qu’on pouvait distinguer malgré le fond de tain amenuisant sa forme et son ombre. Kazune passa une main dans les longs cheveux de sa perruque.

« Presque 2 ans ! depuis que je suis sur Séoul pour mes études de français en fait. Avant j’exerçait dans un bar, mais en amateur. Le responsable de ce cabaret m’y avait repéré. Alors j’ai pensé à lui quand je cherchais un travail. J’aime beaucoup ce que je fais, ce lieu. Même si j’avoue que j’ai rêvé bien souvent de courir les castings d’agence. Je ne suis pas sure d’y avoir vraiment ma place, dooooonc…je profite de la chance de pouvoir me représenter sur cette scène face à tous ces clients.»

Elle se tut en regardant son interlocuteur en lui souriant, ne voulant pas qu’il croit qu’elle s’apitoyait sur son sort. Elle était heureuse dans son travail.
« -En toute franchise vous seriez le genre d'artiste à qui j'aimerais offrir une chanson...Vous composez ? »


La jeune femme ouvrit les yeux ,choquée et honorée. Elle cacha son émotion en s’armant de la brochette de bonbons qui ornait le cocktail qu’on venait de leur apporter. Elle le mangeait de la manière la plus enfantine et innocente qui soit, aimant particulièrement ces petites sucreries. Elle les picoraient doucement, en souriant.

«Non, je ne compose pas non, je ne fais que des reprises….Mais…. Vraiment ? Vous…vous êtes sérieux ? Je suis pourtant pas une grande artiste J’en serais vraiment très honorée, et je ne suis pas sur de mériter une telle distinction de votre part. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Lee Min Dae
Rappeur & Chanteur

Mais IRP, j'ai pour avatar : ?Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 15Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 28/02/2012
MessageSujet: Re: This is my obsession ft.kazune   Lun 23 Avr - 16:52

    Même en regardant bien attentivement la jeune femme comme il le faisait tous les soirs ou il venait la voir chanter, Min Dae ne marchait pas devant ce transformisme parfait mais il courait. Il pensait sincèrement que la belle était une magnifique jeune femme en fleur qu'il adorerait pouvoir connaitre un peu mieux (physiquement comme moralement !!). Si il avait su que c'était un homme qui se cachai derrière cette voix douce et ces bonnes manières, il aurait très certainement fait une syncope. 
    Il ne put s'empêcher de l'admirer, de près aussi. Étant lui même dans le travail de la scène, il savait que les projecteurs étaient fait pour mettre les chanteurs en valeurs et gommer quelque traits disgracieux. Mais elle n'en avait pas besoin. Chaque... Petite "imperfection" de son visage, complétait harmonieuse un tableau digne de la Joconde selon lui, et en même temps, la rendait plus réelle, ce qui était plaisant, d'un coté.

    Quand il eut repris ses esprits, il la complimentait sur sa voix. Ce n'était pas qu'une technique de drague vieille comme le monde non, il le pensait réellement. Elle était un peu sa muse en quelques sortes. Et il se disait qu'elle pourrait facilement faire carrière dans un domaine plus grand que celui des cabarets.
    En tout cas, si lui n'aurait surement jamais demandé des le début a la jeune femme de venir boire un verre, elle fit le premier pas a son plus grand plaisir. Il devinait que derrière une apparente timidité se cachait une femme forte avec de l'ambition. Mieux valait afficher ce profil de le show business. Sinon, on se faisait vite manger par les requins. En tous les cas, il accepta et tel un vrai gentleman, lui présenta son bras.
    Une fois au bar, il commanda pour lui un cocktail raffiné mais sans alcool. Il ne voulait pas passer pour un pochtron devant elle. Quelle honte ! Heureusement que son éducation faisait qu'il savait comment draguer correctement une jeune femme et non comment y aller comme un bourrin alcoolique qui n'avait qu'une intention "se la faire". Ne pas boire d'alcool était en numéro un dans sa liste de chose à respecter.
    -Et pour vous ? Demanda t'il a la jeune femme.

    Il eut un petite sourire franchement amusé quand elle commanda un cocktail avec... Des bonbons ! D'habitude il aurait trouvé cela un peu kitsch. Mais ça contrastait totalement avec l'image qu'il s'était faite de Sunseohwa sur scène. Il pensait qu'elle serait plutôt le genre de beauté fatale et froide, mais elle était douce et mignonne. Pas que cette constatation lui déplaisait, bien au contraire, ça lui permettait de se sentir plus a l'aise avec elle.
    Quand le serveur fut reparti avec leurs commandes, le jeune homme se retourna a nouveau vers elle et son regard se porta sur les gens qui les regardaient avec jalousie, et qui ne s'en cachaient même pas. 
    -Je crois que je fais des jaloux ce soir...
    Dit il en lui montrant d'un signe de tête le groupe d'hommes qui le regardaient très méchamment, l'effrayant presque.
    Il lui fit un de ces sourires dont lui seul avait le secret, un mélange de dents blanches et de fossettes qui le faisaient ressembler a un petit garçon malicieux.

    Non vraiment, le jeune homme ne se doutait de rien. Tous les petit détails qui auraient put lui mettre la puce a l'oreille sur le fait que le jeune travesti en était un justement, étaient éclipsés par son admiration. Donc non, il ne la trouvait pas si décalée que cela. Il pouvait presque l'imagine dans une de ces tenues riquiquis qu'on faisait porter aux jeunes idoles aujourd'hui. Il grimaça légèrement. Bizarrement, cette idée ne lui plaisait pas des masses. De la voir aussi peu vêtue devant des milliers de personnes s'entend ! Mais il s'égarait a nouveau en la propulsant déjà sur la scène du Seoul Stadium.  
    « Presque 2 ans ! depuis que je suis sur Séoul pour mes études de français en fait. Avant j’exerçait dans un bar, mais en amateur. Le responsable de ce cabaret m’y avait repéré. Alors j’ai pensé à lui quand je cherchais un travail. J’aime beaucoup ce que je fais, ce lieu. Même si j’avoue que j’ai rêvé bien souvent de courir les castings d’agence. Je ne suis pas sure d’y avoir vraiment ma place, dooooonc…je profite de la chance de pouvoir me représenter sur cette scène face à tous ces clients.»
    Elle était très mature. La plupart des jeunes femmes rêvant d'une carrière artistique abandonnaient leurs études et courraient les Castings sans meme y faire attention, comme un automatisme. Il voyait pas mal de ces filmes terminer avec un rôle dans un film porno et c'est tout. C'était assez désolant.

    -Ahh... Vous êtes étrangère ? Ou vous venez de la campagne peut être  ?
    Il s'arrêta quelques secondes et poursuivit, l'air très concentré.
    -Honnêtement, vous devriez enter votre chance un jour, vous êtes magnifique et vous avez du talent en plus vous semblez être de taille a surmonter la pression, je me trompe ?
    Il lui sourit, presque prêt a lui proposer de jouer les chaperons. Il se rendit subitement compte qu'il aurait été prêt à peu près à tout pour lui faire plaisir. Depuis quand se préoccupait t'il autant des autres ?

    Mais il lui avoua autre chose... Il avait bien envie de lui composer une chanson. Il fallait pas mal de cran pour s'engager a une chose pareille quand il avait quand même une bonne dizaine de chansons a composer déjà. 
    Mais ce n'était pas quelque chose de dit a la légère. Il ne plaisantait jamais avec ce genre de choses et il pensait sincèrement qu'elle devait avoir une chanson qui la représentait elle.
    D'ailleurs cela sembla lui faire plaisir, et il bloqua quelques secondes sur sa façon si... Adorable de déguster ces bonbons.
    Il secoua vivement la tête pour reprendre ses esprits, alors qu'elle lui répondait.
    «Non, je ne compose pas non, je ne fais que des reprises….Mais…. Vraiment ? Vous…vous êtes sérieux ? Je suis pourtant pas une grande artiste J’en serais vraiment très honorée, et je ne suis pas sur de mériter une telle distinction de votre part. »

    Min Dae lui lança un regard rassurant.
    -Vous AVEZ totalement l'étoffe d'une grande artiste, très sincèrement. Mais vous avez besoin d'un petit coup de pouce. Donc oui, je suis sérieux, je peux composer une chanson pour vous, a une seule condition.
    Fit il en levant un doigt long et fin, avec un sourire charmeur au coin des lèvres.

    -Laissez moi vous présenter à mon CEO. Je pense qu'il serait réellement heureux de découvrir un talent comme le votre... sans que ce soit vraiment un casting. Qu'est ce que vous en pensez ?
    En tant que chanteur et musicien, ça aurait été un crime que de laisser s'envoler un tel talent.  

    Mais il sourit, désireux de ne pas lui mettre la pression... 
    -Mais avant... J'aimerais vous connaitre un peu mieux... Honnêtement... Je me suis toujours demandé qui se cachait derrière Sunseonhwa... Parlez moi de vous, s'il vous plait.
    Il lui jeta un regard digne d'un adorable chiot abandonné. Qui aurait dit non a une telle bouille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Son Kazune
Étudiant en Langues

Mais IRP, j'ai pour avatar : Tegoshi YuyaMon nombre de récits postés sur le forum est de : 167Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 20/02/2012
MessageSujet: Re: This is my obsession ft.kazune   Jeu 10 Mai - 21:13

Suseonhwa aimait bien être le centre de leur attention, sentir les regards sur elle ne la dérangeait pas tant qu'on ne voyait que ses long cheveux brun, sa robe qui laissait deviner des formes avantageuses et ses talons aiguilles. Elle avait été crée pour cela après tout, pour vaincre cette crainte qui empêchait sa moitié homme de vivre sous le regard des autres. Elle était rassurante et incroyablement plus douée pour surpassé ses peur et s'exposer au grand jour, pour être aimer aussi. Il n' y avait qu'à observer le comportement de nombre d'homme qui fixait Suseonhwa et Lee Min Dae non sans jalousie. Il n'en regardait même plus le spectacle de prestidigitation effectué par l'actuel artiste sur la scène du cabaret.

Suseonhwa elle non plus n'y faisait pas vraiment attention, ni à l'artiste qui se produisait? qui était pourtant un collègue talentueux, ni aux hommes qui les observaient tantôt avec ravissement, tantôt peu flatteur à l'égard du jeune homme qui partageait sa table. Il faut dire qu'elle n'avait d'yeux que pour lui,Min Dae, pensant rêver, persuadé qu'il allait se réveillé. Être assit face à ce si célèbre artiste était un honneur et un bonheur dont il ne se sentait pas digne et bien improbable. Il avait envie de se pincer pour vérifier que tout ceci était réellement existant, qu'il était bien éveillé. Mais impossible de le faire discrètement. Dans le doute, elle restait là à savourer cet instant avec le rappeur. C'était tant irréaliste de penser qu'elle, la petite travestie, pouvait être féliciter par ce grand artiste. Avouer que la situation était plutôt troublante.

Il observa les alentours que lorsqu'il lui en fit la remarque. Surement aurait il prit peur si on l'avait regarder ainsi dans un autre accoutrement, il craignit aussitôt qu'on ne lui fasse du mal par une jalousie mal placée. Suseonhwa elle ne montrait pas la moindre gène. Elle passa une main dans ses cheveux et salua d'un sourire les hommes qui avaient les yeux rivés sur son compagnon.
« - Il est assez rare que je rejoigne la salle ainsi... à dire vrai...c'est la première fois. Alors peut être pensent ils que nous avions rendez vous. » Elle rit, cette idée était tellement improbable « Je suis désolée, ces regards ne doivent guère vous être agréables...d'autant plus que c'est plutôt moi qui devrait les recevoir de vos milliers de fans. » C'était vraiment le monde à l'envers. Elle passa une main dans ses cheveux.

Lorsqu'elle eut présentée son parcours, le jeune homme la questionna avec intérêt pour savoir si elle était étrangère ou si elle venait de la campagne. Il sourit.
« Non, je viens d'une petite ville sur la côte Est, une région de pêcheur. Mais ma mère est japonaise donc en un sens, je suis un peu étrangère. Mais j'ai toujours vécut en Corée, je ne suis même allé qu'une seule fois au Japon pour voir mes grand parent. »

Il continua en disant qu'elle devrait vraiment tenter sa chance, qu'elle était magnifique qu'elle avait du talent et qu'elle semblait pouvoir supporter la pression. Il ne se trompait pas sur ce dernier point, bien sur. Lorsque l'on se représentait dans un tel lieu, il fallait pouvoir supporter la pression. De par son emplacement et parce qu'il était ouvert 5 soir par semaine, travailler ici représentait un vrai parcours du combattant. Ce n'était pas de tout repos, surtout lorsque l'on ajoutait à son travail ses études, il bénéficiait que de peu de temps libre. Et même celui ci était consacrée à améliorer Suseonhwa. De toute façon, il n'avait pas vraiment d'amis ou de gens avec qui partager son temps libre. Kazune restait cet être renfermé vers qui on se tournait très peu et qu'on ignorait dans le meilleur des cas. Sauf en ce lieu bien sur, ses collègues l'appréciaient, mais il ne sortaient pas avec eux en dehors de ce cabaret. Donc son temps était consacré au travail, que ce soit pour l'université ou Suseonhwa, mais il s'en fichait car ca en valait la peine. Si il pouvait se sentir bien un quart d'heure sur cette scène, ca valait tous les efforts qu'il mettait. Il recevait même de l'amour sous Suseonhwa,il le sentait dans les regards des spectateurs,alors qu'importe la pression, les critiques, rien que pour ses regards,pour la bienveillance de ses regards, il voulait continuer à s'habiller en fille et chanter pour eux.

Il ne répondit toutefois pas, se contentant d'hausser les épaules en souriant, flatté de le trouver si enthousiaste pour son minuscule talent. Il continua rapidement en lui avouant qu'il voulait lui composer une chanson et Kazune crut un instant que ses oreilles avaient été déréglées. Il ne pouvait pas avoir dit cela. C'était impossible. Pourtant il en mourrait d'envie, et avait honte de vouloir prétendre à une telle distinction de la part de cet idole. C'était insensé et bien décalée, et si la bienséance ne le lui avait pas empêcher, surement aurait il crier de joie. Il se contenta de sa discrétion et d'une réponse enchantée mais toute convenable et digne. Sa nature japonaise qui prenait le dessus.

« -Vous AVEZ totalement l'étoffe d'une grande artiste, très sincèrement. Mais vous avez besoin d'un petit coup de pouce. Donc oui, je suis sérieux, je peux composer une chanson pour vous, a une seule condition. » Ainsi s'exclamait Min Dae ce qui fit rougir Kazune avec tant de force qu'il fut persuader que même son maquillage ne suffisait plus pour le cacher. Comment pouvait il dire ce genre de chose aussi facilement. Le travesti secoua la tête pour démentir, ne voulant soudain pas écouté ce compliment,conscient que ses talents ne pourrait et ne devait pas sortir de ce lieu. Quel autre place pouvait il y avoir pour quelqu'un comme lui. Pourtant il aimait à rêver de ce que lui proposait le rappeur. Devenir un artiste reconnue, pas seulement dans ce cabaret mais aussi du grand public. Un rêve irréalisable pour quelqu'un comme lui, un rêve fou que Min Dae réveillait par ses mots.

Il eut pu prendre peur à cette seule condition, mais il ne s'en méfia pas. Étrangement, il avait plutôt confiance en ce garçon,bien qu'il puisse paraître étrange de ne pas douter des intentions d'un homme qui le complimentait avec tant de ferveur. Il était peut être le premier pour lequel il avait ce sentiment, de la confiance. C'était extrêmement rare, souvent maltraité,il lui fallait énormément de temps pour surpasser sa méfiance, surtout envers un homme. Suseonhwa n'aidait d'habitude que sa confiance en lui-même. Toutefois, il sut en le regardant,en l'écoutant que cette condition ne lui aurait rien de préjudiciable. Il le regarda avec interêt.

« -Laissez moi vous présenter à mon CEO. Je pense qu'il serait réellement heureux de découvrir un talent comme le votre... sans que ce soit vraiment un casting. Qu'est ce que vous en pensez ? »

Les yeux de Kazune s'écarquillèrent. Il était vraiment sérieux,mais Kazune ne savait quoi en penser. Son CEO,il n'y allait pas par quatre chemins. Il ne sut que répondre car bien qu'il le désirait, il en était aussi tout à fait terrifié. Tandis même qu'il ne faisait pour l'instant qu'évoquer la proposition. Elle choisit la troisième réponse, boire son cocktail en silence.

Fort heureusement,il ne lui força pas une réponse immédiate,surement s'était il rendu compte que ses mots faisaient monter en lui un peu de stress. Il changea de sujet en lui demandant de lui parler de lui,qu'il était curieux de savoir qui se cachait derrière Suseonhwa. Cette simple phrase soulagea Kazune,il l'a décrypta comme un aveu qu'il avait comprit que Suseonhwa n'était pas une fille. Il sourit avec douceur avant de lui dire.
« - Oh,ma vie n'est pas vraiment trépidante, vous savez. Je suis né dans un tout petit village de pêcheur,(mon père est pêcheur) et j'habitais juste à côté de la mer. j'aime beaucoup la mer...elle me manque un peu ici. Enfin bref, j'ai grandis là bas avec ma petite soeur, Chioki. Mmmh,mes parents ont divorcé et j'ai déménagé en ville avec ma mère quand je suis entré au collège. Je n'aimais pas vraiment cette ville, mais il y avait un café-théatre, un peu douteux. C'était un bar gay, et un repère à travesti...Ce n'est pas vraiment commun,n'est ce pas? »rit elle doucement « Mais les gens y étaient gentils. J'ai commencé à chanter et danser face à du public là bas. »

La créature se tue le temps de boire une gorgée. Avait il déjà autant parlé de lui même à qui que ce soit. Oh il n'y avait rien de secret dans ses mots, pas de grande confidence. C'était contre ses principes d'évoquer ses secrets. Sinon ils n'en seraient plus.

Il reprit la parole.
«  Vous voyez,je n'ai rien fait d'extraordinaire. Tandis que vous..; vous êtes si jeune et si célèbre. Il n'est guère étonnant que vous remplissiez des stades. Et puis vous avez du beaucoup voyager,non? Vous êtes allez ou? Vous êtes déjà aller en Europe? A Paris? Je rêverais d'aller en France....D'ailleurs, je ne pense pas vous l'avoir dit,mais j'étudie le français... Qu'est ce que ce doit être agréable de pouvoir visiter tant de pays. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Lee Min Dae
Rappeur & Chanteur

Mais IRP, j'ai pour avatar : ?Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 15Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 28/02/2012
MessageSujet: Re: This is my obsession ft.kazune   Mar 22 Mai - 16:59

    « - Il est assez rare que je rejoigne la salle ainsi... à dire vrai...c'est la première fois. Alors peut être pensent ils que nous avions rendez vous. » Idée improbable, c'est vrai, mais pas parce qu'il était une star. Non. Parce qu'il était certain de ne pas avoir aucune chance avec cette femme. Plutot étrange pour quelqu'un d'aussi sur de lui, pas vrai ? Peut etre parce qu'il savait qu'elle n'était pas le genre de poupée qu'il pouvait rammener chez lui pour une nuit et laisser tomber ensuite. Et parler avec elle ne faisait que renforcer cette impression précieuse qui émanait d'elle. « Je suis désolée, ces regards ne doivent guère vous être agréables...d'autant plus que c'est plutôt moi qui devrait les recevoir de vos milliers de fans. »

    Le jeune homme rit un peu. Oui...Sûrement que si l'une de ses fans l'avaient vu en compagnie de la jeune femme, il aurait été bien certain de voir un titre paraître en première page des tabloids : « le leadeur de SuperNova, sa relation avec une mystérieuse chanteuse de cabaret ». Et comme il espérait que ce titre soit vrai ! Au moins, pour une fois ce ne serait pas des ragots idiots. Parfois il avait vu des rumeurs de mariage avec des personnes qu'il n'avait jamais rencontré, ou meme l'annonce de sa mort alors qu'il était toujours vivant. Ca prenait souvent de drole de proportions...Mais enfin.
    -Ne vous sous estimez pas. Vous ne vous doutez pas du pouvoir que vous avez sur ces messieurs.

    La, il était légèrement hypocrite, il le savait bien, parce qu'il n'avait pas précisé qu'elle l'avait sur lui aussi, ce pouvoir. Mais il avait bien trop peur de passer pour un goujat obsédé si il lui disait cela, alors il se retint et la couva doucement des yeux.

    « Non, je viens d'une petite ville sur la côte Est, une région de pêcheur. Mais ma mère est japonaise donc en un sens, je suis un peu étrangère. Mais j'ai toujours vécut en Corée, je ne suis même allé qu'une seule fois au Japon pour voir mes grand parent. »
    Alors elle avait longtemps vécu à la campagne ? Il trouvait cela tout à fait charmant. Lui n'avait jamais réellement vu ces grandes étendues cultivées, comme les rizières, les champs pleins de fleurs multicolores et multiformes. Ca pouvait paraître étrange pour un gosse de riche mais il n'avait pas encore jamais vraiment quitté sa prison dorée, comme il s'amusait à appeler sa maison. Ses parents n'avaient jamais le temps de l'emmener à la campagne, ou la mer, ou encore à la montagne quand il était petit garcon. Alors il avait fini par se résigner, depuis le temps. Il s'était meme surpris à imaginer que la campagne en fait ce n'était pas si beau que ca.
    Quoi que...apparemment on pouvait y trouver de jolies fleurs.

    -Je me suis toujours demandé comment c'était la campagne ! Fit il en souriant comme un enfant...Et se rendant soudainement compte qu'il avait sûrement l'air ridicule, il se repris en se raclant la gorge. Enfin, je veux dire....
    En se rendant compte qu'il n'avait rien à dire pour sa défense, il se tut. Meme maintenant qu'il avait sa liberté et un groupe grâce auquel il pouvait toujours voyager, son emploi du temps était tellement complet, qu'il n'avait presque pas le temps de voir la ville dans laquelle ils s’arrêtaient. Alors aller à la campagne...Laissez moi rire !

    Bref, le mieux était de sauver la face et de parler de ce qui l'intéressait réellement. Elle. En tant qu'amoureux de la musique, il ne se rendait même pas compte de quel genre de pression il mettait sur ses épaules. Si il avait été à sa place, il lui aurait donné une bonne gifle pour qu'il reprenne ses esprits. On ne devenait pas une star du jour au lendemain, lui même le savait parfaitement. Il fallait avoir certainement prédisposition évidentes.
    Pourtant, Min Dae étant Min Dae, c'était impossible pour lui de ne pas s’extasier sur une voix telle que la sienne, avec un vrai caractère, et devant un personnage qui avait du charisme...Ce qui se trouvait malheureusement de moins en moins. Lui même, qui nourrissait un amour personnel à la limite du narcissisme, ne pouvait pas dire qu'il était doté de charisme.
    Alors qu'elle. Elle respirait cette aura très spéciale qui l'avait tellement attiré dès la première fois qu'il l'avait vu sur scène.

    -Désolé...je dois vous faire peur ! Il se gratta la nuque. Je ne peux pas m’empêcher de m'emballer trop vite.

    Après s’être giflé mentalement pour arrêter d'avoir l'air aussi idiot. Il finit par changer de sujet et lui demander de lui en dire un peu plus sur elle. Il voulait réellement savoir qui se cachait sous le costume de Sunseonhwa. Il s'était déjà fait une petite idée en l'observant, mais il était loiiiin de se douter d’à quel point il s'était trompé.
    Il se tourna vers elle après avoir siroté son cocktail qui lui faisait tourner la tete tant il était sucré et la regarda, prêt à l'écouter.
    Croyez moi, ceci était bel et bien une première. Jamais le jeune homme n'avait pensé utile d'écouter une femme. Il la faisait rapidement taire avec son numéro de charme et c'était expédié comme cela.

    « - Oh,ma vie n'est pas vraiment trépidante, vous savez. Je suis né dans un tout petit village de pêcheur,(mon père est pêcheur) et j'habitais juste à côté de la mer. j'aime beaucoup la mer...elle me manque un peu ici. Enfin bref, j'ai grandis là bas avec ma petite soeur, Chioki. Mmmh,mes parents ont divorcé et j'ai déménagé en ville avec ma mère quand je suis entré au collège. Je n'aimais pas vraiment cette ville, mais il y avait un café-théatre, un peu douteux. C'était un bar gay, et un repère à travesti...Ce n'est pas vraiment commun,n'est ce pas? »
    Le jeune homme ne put s’empêcher d’être très étonné. Une femme dans un bar gay ? C'était franchement étrange. Mais ca ne la rendait que plus intéressante encore. C'était vraiment étrange. Pourtant, ca aurait dut le faire se douter de quelque chose. Il aurait du mais toutes ses pensées étaient effacées par sa fascination.
    -C'est vrai que ce n'est pas commun...
    « Mais les gens y étaient gentils. J'ai commencé à chanter et danser face à du public là bas. »

    Il hocha la tete pensivement. Si elle arrivait meme à séduire un public gay, alors il l'avait presque sous estimée !
    Il rit un peu.
    -Je suis vraiment impressionné par votre parcours je dois dire ! Ce n'est pas donné à toutes les femmes.....De séduire ce genre de public.


    Il aurait bien aimé lui dire que si elle le désirait, il l’emmènerait sur le champ avec lui et ils rouleraient jusqu'à la mer, rien que pour lui faire plaisir. La encore, cela faisait partie de nombreuses pulsions qu'il avait apprit à contrôler.
    En particulier devant elle, parce qu'il ne voulait en aucun cas laisser passer sa chance.
    «  Vous voyez,je n'ai rien fait d'extraordinaire. Tandis que vous..; vous êtes si jeune et si célèbre. Il n'est guère étonnant que vous remplissiez des stades. Et puis vous avez du beaucoup voyager,non? Vous êtes allez ou? Vous êtes déjà aller en Europe? A Paris? Je rêverais d'aller en France....D'ailleurs, je ne pense pas vous l'avoir dit,mais j'étudie le français... Qu'est ce que ce doit être agréable de pouvoir visiter tant de pays. »

    Le jeune homme rougit. Mais bon, la encore dans son milieu, ce n'était pas des plus exceptionnels. Il était même l'une des plus vieilles idoles avec son groupe...Et passé un certain age, ils deviendraient sûrement has been, comme tous les autres. Ou alors il réalisait son rêve et élevait SuperNova au rang d'incontournable qu'on ne pourrait jamais oublier. Ce qui était loin d’être le cas pour le moment.
    -Je...c'est gentil. Sourit il. Oui, on a pas mal voyagé...Surtout en Asie, mais aussi pas mal en Amérique...On a du mal à imaginer combien notre culture est répandue la bas grace aux immigrants, c'est réellement impressionnant.
    Ses yeux s'illuminèrent d’intérêt quand elle parla de ses études.
    -Du..Du français ? Décidément, quand arrêterez vous de me surprendre...Nous sommes allé une fois à Paris pour un photoshoot.
    C'était la première fois qu'on a eut l'occasion de faire un peu de tourisme. Les gens y sont tellement gentils. Mais leur langue...Il fit une drôle de tête. Si différente de la notre. Ce n'est pas trop difficile ?

    Il appuya ses coudes sur la table en la regardant avec son regard le plus craquant, et un sourire amusant.
    -Apprenez moi quelque chose~ Comment dit on, « vous êtes magnifique » ?

    Il rit un peu. Il se sentait presque ridicule d'utiliser ce genre de techniques de drague...Mais ca l'amusait beaucoup et il espérait que ca ne déplaise pas non plus à la belle jeune femme.
    Il regarda encore tout autour de lui, croisant des regards franchement déplaisants.
    -Je suis peut etre trop indiscret, mais pardonnez moi ma curiosité...Avez vous quelqu'un dans votre vie ?

    Il se rattrapa un peu, sentant bien que sa question risquait d'etre mal interprétée.
    -Je veux dire...Avec tous ces regards jaloux, j'ai du mal à croire que l'un d'eux ne vous aient jamais abordée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: This is my obsession ft.kazune   

Revenir en haut Aller en bas
 

This is my obsession ft.kazune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mattia { “La passion est une obsession positive. L’obsession est une passion négative.”
» Quêtes Obsession (ou Quêtes Espoir)
» Cinéma du Parc - Red obsession et Somm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light Goes On Again ::  :: • Itaewon-