Partagez | 
 

 ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Mr. Choi
Majordome attitré de "LGOA"

Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 9Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 08/03/2012
MessageSujet: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   Jeu 8 Mar - 23:18

Event 01 - Sur les bords du Han


White Day at Seoul


• Contexte de l’événement

« La société dans laquelle nous sommes nés repose sur l’égoïsme.
Les sociologues nomment cela l’individualisme alors qu’il y a un mot plus simple : nous vivons dans la société de la solitude. »

Cette citation tirée du livre « L’Amour dure trois ans » de Frédéric Beigbeder, convient parfaitement pour définir ce qu’est la société de nos jours. Séoul comme les plus grandes métropoles n’échappe pas à cette situation. Nous voyons dans les rues des âmes perdues arpentées les rues, plongées dans une solitude chronique car elles ne sont rien aux yeux des autres. Pourtant ces êtres sont tous comme nous : ils possèdent une âme, un cœur, une histoire, des talents… qui ne demandent qu’à se faire connaitre.

En cette soirée particulière et peut importe les raisons qui vous ont fais participer à cette mission assez « spéciale », il y aura quelqu’un qui vous remerciera de votre dévotion, de votre intérêt envers sa personne. Peut être que cela ne changera pas totalement le cours de sa vie, qu’elle n’aura nullement vu sa situation évoluer mais au moins durant un temps, une brève soirée, les personnes que vous aurez à rencontrer ce soir auront l’impression de vivre une expérience exceptionnelle.

Si vous recevez cette lettre, accompagnée de ce colis, c’est bel et bien parce que vous avez décidé de mettre un peu de votre temps libre pour venir en aide à une personne. Une personne qui inconsciemment, même si elle ne découvrira jamais votre identité aura passé une bonne soirée à votre compagnie, sera attachée aux souvenirs qu’elle se sera créé en votre compagnie.

La personne que vous allez rencontrer ce soir, porte le pseudonyme « …. », vous devez la rejoindre à l’adresse indiquée sur le carton d’invitation, joint à cette présente note, habillé du costume que vous trouverez ci-joint dans le colis. Le seul moyen que vous aurez de la reconnaitre à cette soirée, c’est le fait que tout comme vous, il/elle portera le même "loup vénitien" que vous porterez et dont le costume sera agencé au votre.

En vous souhaitant une bonne soirée, j’espère vivement que cette soirée sera également exceptionnelle pour vous et qu’elle gardera une place bien à part dans votre vie.

Surtout n'oubliez jamais : éternellement vous continuez de briller parce que vous serez jamais seuls.

Light goes on again...

• Indications HRP


• Au cours de la journée du 14/03/2012, chaque participant à cette soirée à donc reçu, par un livreur mandaté spécialement pour cette mission, un colis accompagné d'une lettre. Dans ce colis, chaque participant y a découvert un costume avec un « masque loup vénitien ». Une indication lui a expliquer qu'à aucun moment de la soirée, il ne doit le retirer afin de conserver son anonymat, tout comme il ne doit en aucune façon lui donner un quelconque renseignement précis sur celle ci (nom, prénom, autre surnom ou autre du genre).

• Le carton d'invitation invite le participant à se rendre à une soirée très huppée qui se déroule le soir même sur l'un des plus grands yatchs accostés sur les rives du "Han". Un établissement cinq étoiles où se déroule un bal costumé. Le participant pourra y accéder grâce à ce carton.

• Les détails du costume est au libre choix du joueur, cependant faites en sorte que celui ci puisse parfaitement s'accorder avec votre "loup vénitien" attribué, c'est à dire si la couleur dominante de celui ci est blanc, le costume (robe ou costard) doit être de ce ton.

• Pour le premier tour, le premier à poster doit lancer le dé "soirée" pour cela à la fin du poste, il doit copier/coller le code suivant :
Code:
[roll="soirée"==2]1[/roll]

A la suite de cette action, le partenaire doit prendre en compte des informations que le dé présentera.
/i\ Attention, le poste ne pourra plus être édité sinon le résultat du dé changera et faussera le jeu. Veuillez donc prendre soin de poster définitivement et de ne pas éditer votre poste /i\

• A la suite de votre rencontre, un "PNJ" entrera en jeu pour vous indiquez les conditions de votre contexte de RP et de votre "Mission". Eh oui comme "LGOA" vous l'a promit, cette soirée sera très spéciale... mais surprise !



• En ce qui concerne le nombre de mots, exceptionnellement la limite descendra à 600 mots. Vos postes devront donc faire entre 600 et 1200 mots.

• Ordre de passage du Pairing


• Rhee Shizuka ; Wild girl
• Jeon Sun Hee ; Sunny Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité


MessageSujet: Re: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   Sam 10 Mar - 3:31

" Meeting someone that i've never seen before... "

L'imprévu. Une réalité à la fois agréable et effrayante. Ne pas être en mesure de voir les événements futurs, de devoir vivre au jour le jour ignorant les possibles conséquences d'un acte ou d'une parole. Provoquant au sein de certains êtres de ce bas monde une crainte incontrôlable, alors que pour d'autre, aucune activité ne parvient à troubler la tranquillité de leur existence. La première option convient parfaitement à cette jeune demoiselle constamment tourmentée qu'est Shizuka. Il s'avère que l'avenir l'effraie plus que tout. Tant de rêves brisés depuis plusieurs années, d'espoir anéanti, de possibilités tombant comme de la poussière au vent. Néanmoins, cette dite demoiselle gardait une mince parcelle d'espoir bien enfoui en elle, refusant la moindres parole ou geste détruire ce petit rêve qu'elle chérie depuis tant d'années. La musique. Un rêve hors de portée pour encore un nombre de mois voir d'année indéterminée. Cependant, ô grand jamais elle n'oserait renoncer à ce doux rêve éphémère qui fait vivre battre son coeur. Les deux adultes lui servant de géniteurs refusant catégoriquement de voir leur déshonneur tenter de se lancer dans la musique, tentant de la persuader de l'absence de talent dont elle fait preuve, que les femmes ne réussissent jamais bien dans ce domaine, encore moins avec une faiblesse voir handicap tel que le sien. Est-ce réellement un handicap, un problème psychologique de trouver les demoiselles aussi jolies et attirantes que les jeunes hommes? Bien au contraire... Pourtant, ses incapables d'adultes insignifiants possèdent, malgré tout, une forte autorité sur Shizuka, qui se voit dans l'obligation d'obéir aux meilleurs de ses capacités, du moins pour l'instant.

Encore ce matin, alors que ses yeux s'ouvraient tout juste, son portable sonnait l'impatience parentale tout près d'elle. Une vile habitude qu'ils ont prise, vouloir la contacter tôt le matin pour ensuite, oublier son existence et tout souvenir reliés à elle, cette petite fille qu'ils ont conçue et, à une époque depuis longtemps révolue, adorée et chérie... Aujourd'hui, les deux ne vouent que haine et dégoût envers leur fille unique, et ce, uniquement parce qu'elle osa être honnête auprès d'eux, de dire sincèrement ce qu'elle ressentait au fond de son être depuis plusieurs années... Était-ce normal? Être rejetée par ses géniteurs après avoir été honnête? Une question qui restera certainement sans réponse pour encore un long moment, étant dans l'incapacité la plus totale d'entrée visuellement en contact avec lesdits adultes. Lorsque l'on parle de personne possédant une existence complexe, voire même tordue, cette demoiselle en est le parfait exemple. Toutefois, à quelques rares occasions, des événements différents font irruption au sein de son existence. Tout comme aujourd'hui. Un bruit attira son attention alors qu'elle attrapait son peignoir situé tout près d'elle. Quelqu'un était tout près, de l'autre côté de la porte, frappant vigoureusement afin de se faire entendre par la propriétaire de cet emplacement résidentiel. Ouvrant la porte, décoiffée et surprise, Shizuka tomba face à face avec un livreur, colis en main, sourire au visage. Il semblait fort aimable, attendant avec tranquillité que la demoiselle soit prête à signer le papier confirmant son obtention du colis.

Un masque argenté, sublime attaché au visage, la jeune demoiselle admirait son propre reflet dans le miroir. Subjuguée d'être en mesure de rayonner autant, d'attirer les possibles regards d'autrui. Vêtue d'une magnifique robe argentée, avec quelques teintes plus foncées ici et là, s'accordant merveilleusement bien avec ledit masque, l'étudiante se dirigea vers l'emplacement prévu de cette fameuse soirée intrigante. Le coeur battant la chamade, la pauvre n'arrivaient guère à maintenir cette lettre en paix. Chaque parcelle de son corps tremblait d'énervement, d'impatience. Ignorant la possible soirée qui l'attendait, Shizu gardait néanmoins un sourire au visage. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, peut-être mois, la demoiselle n'avait aucunement eu d'événement positif, d'envie de sourire ou de rire, bien au contraire. Peut-être était-ce pour cette raison que cette soirée enflammait son coeur, habituellement si calme, si serein. Ce qui n'était pas pour lui déplaire, manquant cruellement de divertissement au courant des dernières semaines. Le laps de temps qui s'imposait entre aujourd'hui et la dernière sortie de cette étudiante s'avérait être monstrueux, effrayant... Comment cela pouvait-il être possible?

Les lumières éblouissantes régnaient dans les environs. Une vision magnifique se dessinait devant son regard ébahi. Shizuka allait avoir droit à une soirée des plus magnifiques, peu importe les événements qui s'en suivront. Avoir la chance d'être à bord d'un aussi imposant et prestigieux bateau s'avère tirer sur le rêve, l'irréalité pure. Cependant, c'est ainsi que cette soirée s'annonçait. Posant un dernier regard sur la lettre tremblante qu'elle tenait entrent ses doigts, la jolie demoiselle apposa son masque, mémorisant les caractérisques pouvant le distinguer parmi les autres. De ce fait, peut-être trouvera telle rapidement cette autre personne, ce possible double pour la soirée. C'est ainsi qu'elle entra, posa son regard sur l'assemblée déjà présente, cherchant du regard ce masque similaire au sien. Malgré quelques ressembles possibles, elle devait poursuivre ses recherches, l'évidence finirait bien par lui apparaître sous les yeux...

hrp; j'espère vraiment que cela te plaira et te conviendra, j'ai tentée de ne pas faire trop long et tout...

Le membre 'Rhee Shizuka' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'soirée' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Jeon Sun Hee
Étudiante en Cinéma

Mais IRP, j'ai pour avatar : Hyo Min {T-ara} ♥Je suis âgé(e) de : 25Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 143Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 14/02/2012
MessageSujet: Re: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   Lun 26 Mar - 2:40

    Sun Hee aurait voulu dormir. Ne serait-ce que faire la grasse matinée au moins une fois par semaine. Mais pas aujourd’hui, exceptionnellement, elle devait se rendre en cours, pour un projet en commun. Les autres membres du groupe et elle, s’étaient donné rendez-vous un matin. Matin de la White Day d’ailleurs, comme lui rappela les nombreuses publicités à la télévision. Légèrement sceptique, elle éteignit rapidement la télévision. Elle était de ces personnes qui pensaient que l’amour ne devait pas être réellement fêté lors d’une journée, mais tous les jours. À quoi bon sinon ? Aimer signifierait que l’on n’aime qu’un jour par an ? Bref, elle ne s’en préoccupait pas tellement, d’ailleurs, elle ne participait pas généralement à cette tradition, enfin éviter était peut-être un meilleur mot dans son cas. Auparavant, quand elle était encore au collège, elle le faisait, offrir des chocolats au garçon pour qui on a un faible, elle n’allait pas le nier. Mais cela faisait bien longtemps qu’elle avait arrêté de jouer à ce petit jeu. Tout ça pour dire qu’elle s’habilla rapidement, une tenue assez simple, un short en jean, une paire de collants et un t-shirt large gris avec un imprimé coloré. Elle attrapa un muffin et son sac, enfila ses chaussures et sortie de son studio. Elle ferma correctement la porte et se dirigea vers l’arrêt de métro le plus proche. Le soleil commençait à peine à se lever. Qui avait eu la merveilleuse idée de venir aussi tôt à la faculté déjà ? Ah oui, elle. Bon, aucun commentaire.

    Arrivant rapidement à la faculté, elle rejoignit les trois personnes avec qui elle avait ce projet et ils allèrent dans une des salles dédiées au montage. En effet, il devait décider de comment leur film serait monté, quelles scènes seraient gardées, enfin bref, une vraie organisation. Voyant que personne n’était réellement réveillés et motivés, elle décida de prendre un peu les commandes, pas question qu’ils aient une mauvaise note. Alors qu’ils discutaient un peu, le sujet de la White Day fut lancé. Sun Hee se retient de soupirer et préféra continuer d’avancer dans le montage de leur projet, passant par la suite, le relais à un de ses camarades qui n’était pas aussi enthousiaste que ça à l’idée de parler de cet événement. Finalement, ils finirent assez rapidement et convinrent d’une deuxième date afin de finir le projet. La demoiselle soupira de soulagement en s’étirant lorsqu’elle quitta les abords de la faculté. Elle allait pouvoir passer cette journée tranquillement chez elle, à regarder des films d’horreur, à chercher les faux raccords très souvent aberrants et flagrants dans ce genre de films. Arrivant chez elle, elle fouilla dans son sac à la recherche de clefs quand elle entendit qu’on l’appelait. Elle releva la tête. Un livreur tenant dans les mains un colis attendait patiemment qu’elle réagisse. Elle s’excusa et comprit que le colis lui était destinée, elle signa rapidement la feuille de décharge et tenta d’ouvrir sa porte, son sac au bras, le colis dans l’autre, ses clefs dans les mains. Pas miracle, elle ne fit rien tomber et rentra dans son appartement. Elle referma la porte en la poussant avec son pied et posa le colis sur la table.

    Curieuse, elle l’ouvrit et resta bouche bée. Un masque vénitien blanc argenté absolument sublime. Elle avait pu en voir dans le bureau d’une des collaboratrices de son père, elle les avait tous trouvés magnifique, mais celui-là, elle n’en revenait même pas de l’avoir entre les mains. Son attention fut attirée par une petite carte dans la boîte. Eh flûte, une invitation à une soirée pour la White Day. La jeune femme soupira. Allait-elle y aller ou pas ? Elle se leva et se dirigea vers sa chambre, avait-elle au moins une robe qui pourrait convenir avec ce masque ? Il était tellement beau que chacun de ses vêtements allaient paraître totalement inconvenants. Passant en revue ses vêtements, elle trouva tout de même chaussure à son pied. Une robe blanche à fines bretelles avec quelques touches de dentelles argentées ici et là. Ah, elle l’avait oublié cette robe, cadeau de son grand-père pour son entrée à la faculté. Elle l’enfila et attacha également le masque afin de se donner un préavis. Elle se trouva plutôt jolie comme ça, mais avec un masque pareil, on ne pouvait que rayonner, se sentir belle. C’est comme ça qu’elle se rendit finalement au lieu où cette soirée devait se dérouler.

    C’était si beau, si éclairé, si éblouissant. Elle n’en revenait pas d’être ici. Elle avait l’habitude des grands bateaux comme celui-ci, mais ce dernier se distinguait parmi les tants d’autres. On avait l’impression d’être dans un autre monde lorsque l’on marchait le long du pont. Elle savait qu’elle devait chercher cette personne qui possédait le même masque qu’elle. Qu’importe qu’il soit une femme ou un homme, son opinion sur la White Day était toujours la même. Elle se fera sans doute un ou une amie au lieu de trouver la personne qui partagerait sa vie, ici. Regardant à droite et à gauche, la demoiselle cherchait parmi les autres personnes présentes celle qui possédait le masque correspondant. Oh ! Quelqu’un venait de l’aborder. Une jeune femme résolument magnifique dans sa robe argentée venait de lui demander si elle était bien Sunny Girl. La demoiselle hocha la tête en souriant. Elles s’éloignèrent un peu de la masse de personne, dans un endroit un peu plus calme. N’étant pas très douée non plus pour devenir l’âge des gens, elle ne savait pas si celle-ci avait son âge mais espérait bien s’entendre avec elle, elle se remémora le surnom de la personne, apposé sur l’invitation.

    « Bonsoir, tu dois être Wild Girl si mes souvenirs sont bons ? Je suis ravie de faire ta connaissance, j’ai cru que l’on n’allait jamais réussir à se trouver. Il y a beaucoup de monde ici. » dit-elle étonnée, ne pensant pas un seul instant que ce genre de soirée pouvait être autant peuplée.

    H.J : c'était parfait :D Désolée encore pour le retard T.T J'ai essayé de pas faire trop long non plus >.< Hésite pas à me le dire si tu veux que je change quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité


MessageSujet: Re: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   Mar 27 Mar - 0:53

L'âme complètement envoûtée par l'ambiance des lieux, l'étudiante ne percevait que très peu l'environnement autour d'elle, ne prenant aucunement conscience des masques vénitiens que chaque être présent en ce lieu possédait au visage, oubliant ce qu'elle recherchait, ne serait-ce qu'un court instant. Assistant pour la première fois à un tel événement, espérant peut-être faire une nouvelle rencontre, que cela soit une demoiselle ou un jeune homme, Shizuka avait confiance qu'elle repartirait avec une nouvelle connaissance, peut-être même plus. Qui sait... Bien qu'elle ne possède aucune confiance à ce mot ou sentiment qu'est l'amour, elle croit néanmoins aux plaisirs et attirances charnelles qu'un être pourrait éprouver envers un autre être. Après tout, fut un temps, la demoiselle ne posséda aucun réel scrupule à vendre son corps, à espérer rentrer avec une somme suffisante pour survivre le lendemain, priant pour que personne ne découvre son horrible secret, encore moins l'homme qu'elle chérissait de tout coeur, celui qui s'avérait être son premier véritable amour, et le dernier... Jamais plus elle n'eut confiance en l'amour, pas même une seule seconde. Ce n'est pas aujourd'hui que les choses risqueraient de changer, et ce, bien que l'ambiance porterait à croire que tous les rêves pourraient être possibles. Ce n'était guère le cas, bien au contraire... La demoiselle torturée depuis tant d'années devait revenir à son monde réel, celui qui ne cessait de la faire souffrir à chaque instant.

Reprenant alors contact avec la réalité, Shizuka aperçut alors le masque qu'était celui de sa compagne pour la soirée. Cette dernière, vêtue d'une ravissante robe, semblait rayonner autant que les multiples lumières présentes dans la pièce. Une soirée intéressante restait à prévoir, du moins, tel était le souhait de la demoiselle. Après avoir vécu autant d'épreuve et de dur moment, peut-être qu'un soir, ne serait-ce qu'une petite soirée, elle pourrait profiter et avoir d'agréable moment en compagnie de quelqu'un qui s'annonçait fort aimable. Approchant ladite demoiselle, Shizu effectua un message qui ne lui était pas familier, priant pour ne pas faire erreur sur la personne. Par chance, son interlocutrice hocha de la tête, confirmant qu'elle était bien la personne destinée à l'étudiante pour la soirée. Au moins, elle aura eu la chance de rencontrer quelqu'un... Bien qu'après une telle soirée masquée, faisant ainsi appel à leur pseudo, ni l'une ni l'autre ne risque d'être en mesure de saluer l'autre un jour futur. « Bonsoir, tu dois être Wild Girl si mes souvenirs sont bons ? Je suis ravie de faire ta connaissance, j’ai cru que l’on n’allait jamais réussir à se trouver. Il y a beaucoup de monde ici. » À la suite de ces mots, Shizuka laissa un sourire aimable prendre place sur ses lèvres, hochant légèrement la tête à son tour, espérant que cette soirée restera des plus agréables et fabuleuses qu'elle n'aura jamais rencontrées de toute son existence, qui restera gravée au sein de son esprit pour une longue durée, bien qu'elle soit quelque peu anodine sous un certain angle. Cette journée devait fêter l'amour présent entre deux personnes, ce sentiment qui unie et rends invincible les couples de ce monde... Malheureusement, la demoiselle ne possède personne avec qui partager ce sentiment, encore moins cette journée, bien qu'elle ne cesse de croire que l'amour devrait être fêter chaque jour qui passe, telle est son opinion sur la question. Un jour, elle aura quelqu'un avec qui partager ses pensées et ses opinions, et ce, sans risquer d'être rejeter ou abandonner loin derrière. N'entendant désormais que très peu la musique présente dans la pièce, ayant suivi son interlocutrice un peu plus loin, afin d'avoir une conversation plus compréhensible et disons intime. Sans que les autres personnes de la pièce n'entendent chaque phrase que l'une ou l'autre prononcera au courant de la soirée.

« Enchantée! Je suis ravie de faire ta connaissance également, et de t'avoir trouvée parmi tout ce monde, j'avais presque peur de ne pas y arriver... » Laissant un faible rire franchir ses lèvres, elle tourna alors la tête en direction de l'immense rassemblement présent en ce début de soirée. Shizuka reporta aussitôt son regard sur la demoiselle devant elle, laissant une forte surprise ce lire dans son regard.

« Il y tellement de personnes présentes ici... Je ne croyais pas que ce genre de soirée pouvait attirer autant de personnes... » Stupéfaite, surtout d'y être présente elle-même, l'étudiante tenta de dissimuler cette nervosité qui prenait place sur son calme présent. Être autant entourée n'était guère dans ses habitudes. Non, elle n'avait aucunement peur des foules, bien au contraire... Elle refusait simplement de voir chacune de ces personnes l'aborder d'une quelconque manière, refusant toute autre conversation que celle du moment, au risque de tomber sur un être étrange ou désagréable. Sauf si d'autres personnes devaient se joindre à la conversation. Après tout, être entourée de tous ces gens qui utilisaient également leur pseudo, peut-être viendraient-ils se joindre à leur conversation?

Secouant légèrement la tête, afin de retirer la moindre parcelle de ses délires paranoïaques, Shizuka reprit pouvoir sur son être, décidée à faire de cette soirée un agréable moment qui restera longuement gravé dans son esprit. Reportant alors toute son attention sur la demoiselle devant elle, elle chercha une quelconque manière d'entamer la conversation...

« Et toi... Tu as l'habitude de ces soirées? Celle où les costumes et robes magnifiques sont considérés presque obligatoires pour ne pas attirer trop les regards... » Une question des plus anodines, voir dépourvu de tout sens qui traversa l'esprit de Shizuka. Cela ne risquait peut-être pas de mener bien loin comme conversation... Néanmoins, le temps que le sujet soit épuisé, elle aura le temps de trouver autre chose, un sujet mieux et plus intéressant... Sauf si Sunny Girl y arrive en premier.

hrp ; également parfaite comme réponse, comme je le disais par mp ! d'ailleurs... n'hésite pas si quelque chose ne te plaît pas dans cette réponse, ou si tu veux m'arracher la tête de te répondre trop vite *paan*
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Jeon Sun Hee
Étudiante en Cinéma

Mais IRP, j'ai pour avatar : Hyo Min {T-ara} ♥Je suis âgé(e) de : 25Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 143Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 14/02/2012
MessageSujet: Re: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   Jeu 12 Avr - 0:17

    Sun Hee ne pouvait pas dire qu’elle atterrissait réellement dans un monde inconnu en venant ici. Elle avait l’habitude de ces grandes soirées, avec des personnes aux tenues élégantes, à cette ambiance feutrée et classe. Elle accompagnait très souvent ses parents, son grand-frère et même son grand-père, cela lui permettait de rencontrer des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel. Ce n’était pas vraiment une corvée d’aller à ces soirées, pas du tout même, elle pouvait parler de ce qu’elle aimait avec des passionnés comme elle. Bon le seul souci, c’était qu’il n’y avait pas que des professionnels, mais ceux qui pensent l’être et qui agissent comme tel et ces gens pouvaient vraiment être très agaçant quand ils s’y mettaient. Mais elle préférait les ignorer tout simplement, il y avait beaucoup d’autres personnes, bien plus intéressantes, à rencontrer lors de soirées privées. Et puis, elle se souvenait toujours des endroits où celles-ci se déroulaient, c’était tout aussi magnifique qu’ici, tout n’était qu’élégance, classe, avec quelques prédominances de quelques couleurs, une même teinte, cela rendait toujours les endroits somptueux. Tout comme le bateau sur lequel elle se trouvait d’ailleurs. Elle était toujours en train de s’émerveiller, les jeux de lumières la fascinaient plus particulièrement.

    Si ce n’était pas sa compagne de la soirée qui l’avait trouvé en première, elles auraient sans doute mis beaucoup plus de temps à se chercher, vu qu’elle regardait plus les décors de cette grande salle que les personnes qui s’y trouvaient. Elle se demandait toujours pourquoi elle était finalement venue, elle qui n’aimait pas cette fête, la White Day, pour elle, cela ne servait à rien, ce n’était qu’une fête commerciale. Bon il était peut-être probable qu’elle change d’avis quand elle serait en couple avec une personne qu’elle aime réellement, qu’elle se laisse pousser par toutes ces publicités et qu’elle s’adonne à la fêter, mais pour le moment, elle n’en voyait pas l’utilité. Préférant ne pas avoir à parler fort pour se faire comprendre, elle se dirigea vers un endroit beaucoup plus intimiste et surtout plus calme, la jeune femme l’avait suivit et commença à lui parler d’une voix douce et assez calme. Elle était vraiment ravie, elle avait l’air d’être une personne très agréable avec qui l’on pouvait parler sans crainte. Sun Hee lui sourit, en effet, se trouver avait été un vrai coup de chance, il y avait tellement de monde. Elle tourna la tête vers la grande salle où elles se trouvaient, une foule de personnes dont les visages étaient à semi-caché par des masques vénitiens tous plus beau les uns que les autres.

    Les habitants de Séoul se sentaient et étaient donc si seuls pour venir à ce genre de soirée, soirée où ils étaient sur de ne pas être ce seul et en particulier ce soir-là ? En même tant, elle-même était venue, et c’était surement parce que la solitude lui pesait. Après tout, elle s’était éloignée de sa famille, enfin, elle vivait toute seule mais les voyait tout de même assez souvent. Mais c’est vrai que l’on pouvait être fière et avoir besoin de se sentir entourée à certains moments. Abandonnant ses pensées pour reporter son attention sur son interlocutrice, elle hocha doucement la tête. Oui, la foule était bien là et c’était assez surprenant à voir.

    « Je pensais exactement la même chose, à croire que tout Séoul a décidé de se réunir ici afin de passer … une bonne soirée. Loin de la solitude.» souffla-t-elle, en souriant légèrement.

    Un serveur habillé avec élégance s’approcha des deux demoiselles, leur tendant un plateau avec des coupes de champagnes. Elle ne tenait pas vraiment l’alcool, mais ça n’allait pas être une coupe ou deux de champagne qui allait la mettre dans un état pas possible, elle attrapa une coupe et remercia le serveur. Buvant quelques gorgées, elle écouta la voix de sa compagne retentir de nouveau dans ses oreilles. Toujours les lèvres contre la coupe, s’abreuvant, la demoiselle ne put s’empêcher d’étirer ses lèvres dans un sourire, elle avait presque fait mouche avec juste une question. En même tant qui pouvait deviner quoi que ce soit sur l’identité et même la richesse de son interlocuteur avec ces masques et ces habits somptueux émanant de tout part. Elle laissa ses lèvres se défaire de la dureté de la coupe et fit tourner doucement la coupe entre ses doigts.

    « Hum… oui, un peu. Enfin même beaucoup … on va dire que ma famille est invitée assez souvent à ce genre de réception et je les accompagne régulièrement. Enfin pas seulement à cause …. » Elle embrassa d’un mouvement de bras la salle qu’elle venait de quitter, les alentours et tout le reste qui brillait de mille feux. « … de tout ça. On peut rencontrer des gens très intéressant, c’est d’ailleurs pour eux que je fais le déplacement à chaque fois. Et c’est surement pour ça que j’ai décidé de venir ici finalement.» dit-elle en lui souriant. « Et toi, tu as l’habitude de ce genre de soirée ? »

    Elle tourna la tête à l’opposé de la grande salle, elle put voir Séoul, entièrement illuminé, c’est vrai qu’elles avaient atterries sur le pont, mais l’air était agréablement doux et aucun frisson ne la parcourait. Reportant son attention sur sa camarade, elle reprit la parole, elle n’avait pas vraiment à se forcer pour tenir une discussion, elle était naturellement sociable et pouvait parler de tout et de rien, entretenant une conversation pendant plusieurs heures s’il le fallait même ; cela agaçait bien son frère qui la trouvait trop bavarde d’ailleurs.

    « Sinon … enfin j’espère que ma question ne va pas trop être indiscrète, mais … tu avais une raison spéciale pour venir ici ? Je veux dire, je ne crois pas vraiment à cette journée dédiée à l’amour, il ne suffit pas d’une journée à mon avis et je ne comprends pas certaines personnes qui misent tout sur la White Day. Enfin, c’est mon avis, mais je respecte ceux des autres » dit-elle, lui souriant gentiment, espérant qu’elle ne se sente pas agressée par son opinion déjà bien tranchée sur la question, surtout qu’elle avait un peu divagué. C’est juste que, profitant d’être une inconnue aux yeux de cette personne, elle ne voulait pas cacher, fausser ou mentir sur ce qu’elle pensait.

    h.j - c'était parfait ♥ et non je ne vais pas t'arracher la tête, parce que j'ai mis du temps à te répondre, désolée T.T J'espère que ça t'ira, n'hésite pas sinon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Invité
Invité


MessageSujet: Re: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   Jeu 26 Avr - 1:34

Bien que l'ambiance présente en ces lieux créait une forte nervosité au sein de cette jeune demoiselle, l'inquiétude et la crainte gagnaient sur le reste. Cela devait faire de nombreuses années qu'un tel rassemblement n'avait guère vu le jour autour d'elle. Pourtant, bien qu'elle sache parfaitement que ces gens ne connaissaient rien d'elle, que ce masque vénitien installé à son visage lui permettait de garder un minimum d'anonymat, son passé créait cette crainte. Cette frayeur incontrôlable provenait de son passé sombre... Ce passé qu'elle désirerait oublier, enterrer dans les tréfonds de son esprit, ne plus jamais entendre parler de cet être qui la caractérisait par le passé... Aujourd'hui, cette demoiselle n'était aucunement la même, bien au contraire. Outre ses sentiments perpétuels envers cet homme, celui pour qui elle serait prête à tout changer en elle, tout avait changé...

À la simple évocation de cet homme, celui pour qui son coeur avait vibré aussi fort dès le premier regard, celui qui faisait naître en elle des sensations inconnues, mais agréables. L'oublier était impossible, et ce, bien en dépit des événements qui menèrent leur relation à l'échec. Cette vie qu'elle mena en Espagne durant ce voyage, l'orgueil dont elle osa faire preuve qui détruisit une grande partie de son existence, créant un passé lourd et tourmenté qui ne cessera jamais de hanter son être, jusqu'à son dernier souffle en ce bas monde. Une pensée qui l'effrayait plus qu'autre chose. Cherchant un quelconque réconfort, une manière aléatoire de retrouver son calme, bien qu'une forte nervosité émanait d'elle, que son interlocutrice devait en ressentir quelques vibrations face à la torpeur que possédait cette demoiselle, elle glissa instinctivement son bras jusqu'à son poignet, attrapant cette gourmette qui provenait de l'être aimé, de cet homme pour qui son coeur battait encore. Aussi étrange que celui puisse paraître aux yeux de plusieurs, son coeur battait pour lui. Il fut son premier véritable amour, celui qui fit naître en elle ce sentiment merveilleux, mais douloureux. Les actions qu'elle osa commettre par le passé n'étaient effectuées que par instinct de survie, rien d'autre. Chaque soir, chaque nouvelle aventure créait en elle un dégoût immense, lui donnant envie de fuir, de partir au loin, honteuse d'elle-même... Pourtant, dès le lendemain matin, elle retournait dans les bras de cet homme... Secouant de nouveau la tête, incapable de se torturer un instant de plus, refoulant les larmes qui s'accumulaient dangereusement au bord de ses yeux, elle soupira discrètement. L'instant présent, voilà ce qui était important. À cet instant, alors que Shizuka reprenait peu à peu le contrôle sur son esprit tortionnaire et cet ouragan d'émotion, elle étira ses lèvres en sourire qu'elle voulait sincère. « Je pensais exactement la même chose, à croire que tout Séoul a décidé de se réunir ici afin de passer … une bonne soirée. Loin de la solitude.» Un léger rire franchit ses lèvres à ces paroles. Sous un certain angle, échapper à la solitude faisait partie des raisons de sa présence à cette soirée. Cela n'était aucunement dans ses habitudes, elle qui n'appréciait que très peu les foules aussi nombreuses...

Imitant son interlocutrice lorsque le serveur approcha, elle ne pouvait s'empêcher d'absorber plusieurs longues gorgées de cette somptueuse boisson qu'était ce champagne. Délicieux. La demoiselle appréciait ce goût, cette sensation en bouche... Enfin, rien qui ne l'empêchera de poursuivre une quelconque discussion avec la demoiselle devant elle, bien au contraire. Après son voyage en Espagne, disons que Shizu apprit à tenir l'alcool plus facilement, consommant quelques fois de fortes doses en une courte soirée, espérant noyer ses peines et ses tourments. Malheureusement, ce n'était que des problèmes qui suivaient par la suite. Par conséquent, cette absorbation hebdomadaire d'alcool finit rapidement, encore plus lorsque ses géniteurs découvrir ce secret... Là n'était pas la question. Ramener à l'instant présent par la douce voix de son interlocutrice, elle observa attentivement cette ravissante créature. « Hum… oui, un peu. Enfin même beaucoup … on va dire que ma famille est invitée assez souvent à ce genre de réception et je les accompagne régulièrement. Enfin pas seulement à cause … de tout ça. On peut rencontrer des gens très intéressant, c’est d’ailleurs pour eux que je fais le déplacement à chaque fois. Et c’est surement pour ça que j’ai décidé de venir ici finalement. Et toi, tu as l’habitude de ce genre de soirée ? » Suite à cette question, l'étudiante laissa un léger rire de nervosité glisser entre ses lèvres alors que son regard parcourait une nouvelle fois la salle, qui semblait posséder un nombre grandissant d'êtres. Sentant une certaine angoisse monter en elle, une incapacité soudaine à respirer correctement, désirant une bonne bouffée d'air frais, elle se dirigea lentement vers ce qui semblait être une sortie, prenant de grandes respirations alors que sa compagne de la soirée approchait derrière. Tournant alors son corps, dans le but d'être face à elle de nouveau, elle laissa les mots glisser sur ses douces lèvres.

« En ce qui me concerne... Honnêtement, je ne suis absolument pas une fervente participante de ce genre de soirée... Disons que la population grandissante, l'espace libre qui diminue, cela m'empêchent de respirer normalement, comme maintenant. » Approchant de nouveau sa coupe de champagne, absorbant une nouvelle gorgée, elle enchaîna. « Par le passé, un événement légèrement semblable me dégoûta pour très longtemps de ce genre de soirée... » Arrêtant aussitôt de parler, craignant dévoiler trop d'information à son sujet, espérant ne pas être démasquée, du moins, pas dans le moment. Écoutant attentivement les nouvelles paroles de la demoiselle auprès d'elle, Shizuka ne put empêcher son regard d'aller directement rencontrer le sol. « Sinon … enfin j’espère que ma question ne va pas trop être indiscrète, mais … tu avais une raison spéciale pour venir ici ? Je veux dire, je ne crois pas vraiment à cette journée dédiée à l’amour, il ne suffit pas d’une journée à mon avis et je ne comprends pas certaines personnes qui misent tout sur la White Day. Enfin, c’est mon avis, mais je respecte ceux des autres » Elle-même ne possédait aucune raison particulière d'être présente à cette soirée, outre l'absence de solitude et cette invitation étrange qui arriva à sa porte au courant de la journée. Après tout, une étudiante comme elle n'avait aucunement les moyens pour s'offrir une telle soirée, alors ne pas profiter de l'occasion aurait pu être une opportunité détruite.

« Comme je te le disais tout à l'heure, je ne suis as vraiment fervente de telle soirée, pourtant j'y suis... Disons que l'invitation qui atterrit à ma porte aujourd'hui, ce masque... Tout me semblait trop beau pour être vrai. Peut-être suis-je venue par curiosité, connaître l'identité de cette fameuse personne, voir comment se déroule des soirées comme celle-ci... » Terminant sa phrase, la demoiselle désigna la population qui s'avérait être près d'eux. « Et, je suis exactement du même avis que toi... L'amour ne devrait pas se fêter uniquement une fois par année, ou être attendu telle une soirée comme celle-ci... Enfin, cela ne semble pas être l'avis majoritaire si l'on fait une simple observation de toutes ces personnes présentes... » À cette dernière parole, un nouveau rire franchit les lèvres de la demoiselle, tandis qu'elle tournait la tête en direction de cette Sunny Girl. « Puis-je me permettre de te retourner la question... Enfin, si cela ne t'embête pas... Avec un tel état d'esprit, pourquoi être venue jusqu'ici? » Approchant la coupe de ses lèvres, levant légèrement cette dernière afin de faire glisser de son contenu jusqu'aux lèvres de la demoiselle, elle admirait toujours autant son interlocutrice... aussi subtilement que cela lui était possible.

hrp; désolé !!!! T.T cette réponse est horrible, et j'ai mis un long moment pour te répondre... pardoon !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Jeon Sun Hee
Étudiante en Cinéma

Mais IRP, j'ai pour avatar : Hyo Min {T-ara} ♥Je suis âgé(e) de : 25Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 143Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 14/02/2012
MessageSujet: Re: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   Mar 1 Mai - 1:05


    Elle n’avait jamais vraiment eu l’habitude de la solitude. Depuis toute petite, elle avait toujours été très entourée. Que cela soit par sa famille ou même par ses amies, la demoiselle n’avait jamais eu aucun mal à parler, se faire des connaissances, elle avait toujours été d’un naturel très sociable. La timidité était assez rare et chez elle, se disant que l’on pouvait passer à côté de très belles rencontres si jamais on se laissait envahir par cet élan de gêne. Donc oui, prendre son propre studio, s’éloigner du cocon familiale, couper le cordon, ça avait été un peu plus dur que prévue, de temps en temps, elle avait quelques crises d’angoisse quand la solitude lui pesait trop. Elle n’aimait pas du tout ça, elle était dans l’inconnu et cela lui faisait un peu peur. Le plus souvent, dans ces moments-là, elle sortait prendre l’air, prendre un bain de foule dans un bar malgré la nuit tardive, car cela lui arrivait plus généralement durant les heures où la nuit était tombée depuis bien longtemps. La solitude l’arrachait de son sommeil ou ne la laissait tout simplement pas s’endormir. Même lorsqu’elle travaillait sur un projet, elle aimait entendre les discussions aux alentours, lui prouvant qu’elle n’était pas toute seule, ça la rassurait, même si cela la faisait aussi râler.

    Ce genre de soirée était l’endroit où elle se sentait vraiment à l’aise. Entourée par une foule ambiante, quelque peu raffiné, le brouhaha léger était devenue sa musique de fond, elle en faisait obstruction, tout comme elle aimait l’entendre. La voix, le rire de sa compagne de soirée la rassurait également. Sun Hee était vraiment contente de l’avoir rencontrée, malgré le peu de temps qu’elles avaient passé ensemble. Elle ne savait pas si le contact perdurerait après cette soirée, elle l’espérait sans doute, mais elle ne voulait pas non plus forcer la demoiselle en face d’elle. Surtout que celle-ci ne semblait pas vraiment apprécier la foule comme elle. La jeune fille suivait son interlocutrice qui semblait ne vouloir qu’une chose, fuir cette foule et cette atmosphère quelque peu bruyantes et étouffantes. Elle ne fit aucun commentaire avant que celle-ci ne parle, ne voulant pas la brusquer, elle savait un peu ce que c’était, même si ses raisons semblaient être à l’exactes opposées des siennes. Sun Hee se contente de glisser à nouveau ses lèvres sur sa coupe de champagne, laissant le fin et pétillant breuvage glisser dans sa gorge.

    Quand Wild Girl reprit la parole, elle l’écouta attentivement dire ce qu’elle avait pensé quelques minutes plus tôt. Donc, elle n’appréciait pas grandement la foule, cela pouvait se comprendre. Elle n’était pas du genre à trouver toutes ces personnes qui ne supporte pas la foule, qui ne supporte pas le vide, qui ne supporte pas le fait de sortir de chez soi, etc. comme des personnes bizarres, étranges et à rejeter. Certains le faisaient et elle trouvait cette attitude détestable. Chacun possède la peur de quelque chose, cela diffère juste selon les personnes. Toute phobie se doit d’être reconnue et personne ne doit être jugé selon sa peur.

    « Je suis plus du genre à apprécier la foule, mais je comprends tout à fait ce que c’est que d’être assai par ces sensations d’étouffements, on se sent oppressées de tous côtés et on ne cherche qu’à vouloir calmer sa respiration. » Elle ne fit aucun commentaire sur sa phrase suivante. Cela ne la regardait sans doute pas et elle ne voulait pas fouiller dans la vie de sa compagne pour la soirée, déjà parce que, comme dit précédemment, cela ne la regardait pas et de plus, cela rendrait surement la jeune femme mal à l’aise ; car vu sa réaction juste après, Sun Hee n’avait pas besoin de dessin pour comprendre qu’en parler était dure pour elle. Mais ne voulant pas que son interlocutrice pense qu’elle se fiche complètement de ce qu’elle lui raconte, elle hocha tout simplement la tête, accompagnant son mouvement de quelques mots. « Je vois. » Tout simplement. Elle n’avait pas à en dire plus.

    Sa réponse quant à sa question ne la surprit pas tant que ça. Les personnes présentes ce soir avaient tous été curieux de cette soirée organisé par ce mystérieux LGOA. Etant de nature très curieuse, la demoiselle n’avait pas mis si longtemps que ça à décider de sa présence à cette soirée. Et en effet, on ne pouvait que s’émerveiller devant les nombreux détails qui avaient été mis en place pour cette soirée : le mystérieux colis, l’invitation, le masque vénitien… Aux dernières paroles de la jeune femme, Sun Hee suivit sa compagne, laissant un rire s’échapper de ses lèvres. Oui, qui sait, elles étaient peut-être les seules à penser comme ça en venant ici. La majorité des personnes avaient sans doute pensé à faire une merveilleuse rencontre tant imaginée dans les rêves, dans cet endroit digne d’un conte de fée moderne. Malheureusement ce n’était pas son cas, elle ne disait pas que le coup de foudre ne pouvait pas arriver sur un lieu comme celui-là, néanmoins, il pouvait arriver partout. La jeune femme en face d’elle lui retourna sa question et la jeune fille reprit une dernière gorgée de champagne, finissant sa coupe, avant de reprendre la parole.

    « Oui, c’est vrai que ce matin, je ne me doutais pas de recevoir une telle invitation, je suppose qu’une grande majorité des personnes présentes ont espéré assouvir leur curiosité, tentant par la même occasion de trouver la personne idéale. Certains aiment penser que cette fête pourrait leur porter chance dans leurs prochaines rencontres, chose que je respecte, mais comme je l’ai déjà dit, mon avis correspond exactement au tien. » dit-elle, avant de marquer une courte pause. Elle reprit. « Hum, et bien, je suis quelqu’un d’assez curieuse par nature, donc forcément, j’ai été assez intriguée, pensant d’abord à une erreur avant la lecture de l’invitation. Et puis … je suis quelqu’un qui déteste la solitude. Surtout le soir, je ne supporte pas, j’ai toujours été très entourée alors je suis mal à l’aise quand je suis trop souvent toute seule. Je pense que venir à cette soirée, c’était comme l’assurance de ne pas me sentir trop mal ce soir. » dit-elle, en lui souriant légèrement, quoi qu’un peu mal en repensant à la solitude qui pouvait peser à certains moments.

    Alors qu’elle venait de finir de parler, elle entendit distinctement des pas qui provenaient derrière elle, mais elle ne s’en formalisa pas tout de suite.


    hj - voilà, voilà, don't worry, ta réponse était parfaite, comme d'habitude ♥ j'espère que la mienne te conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mr. Choi
Majordome attitré de "LGOA"

Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 9Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 08/03/2012
MessageSujet: Re: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   Mer 2 Mai - 14:19

Jamais au cours de sa vie, il n’aurait songé un seul instant que l’homme à qui il avait offert ses services pourrait un jour être cet être que chacun connaissait sous le nom de « Dreamer » plus communément « L.G.O.A » et qu’il ferait parti intégrante du concept en devant en quelque sorte, le main droit de ce dernier. Chaque être qui s’était déjà confronté au site avait déjà eu l’occasion de faire sa connaissance : tantôt livreur, tantôt agent de ménage, tantôt simple civil parmi tant d’autres. Il était cet homme passe partout qu’on avait l’occasion de croiser durant ses missions que menait en secret le site, veillant à leur bon déroulement ou en tâchant d’en diminuer les conséquences. Le but du site n’était résolument pas de rendre la situation d’un des « clients » si on pouvait le nommer ainsi plus compliquée qu’elle ne l’était déjà. Il pouvait reconnaitre que pour l’instant, ils s’en sortaient toujours bien mais rien n’éviter le contraire de se produire, tout dépendait en fin de compte des décisions et réactions de chacun dans cette aventure qu’il vivait plus ou moins avec eux, sans vraiment en faire partie. Un peu comme s’il était un arbitre, un ange gardien qui veillait à la sécurité de tous mais qui n’était pas totalement maitre tout de même. Les consignes qu’il avait reçue était simples, ils les avaient notés sur un morceau de papier, avait peaufiné le moindre des détails que prédestinaient cette soirée spéciale, quelque peu innovante et bouleversante pour les personnes y étant conviée.

Le résultat était plutôt satisfaisant à ses yeux, le déroulement semblait bien se passait sous ses yeux. D’où il se trouvait, il pouvait pleinement observer les différents couples se former de part et d’autres du bateau, se déplaçant d’un côté et de l’autre de la passerelle de l’étage pour observer ses derniers sans être réellement à l’écoute de ce qu’il disait. Il avait déjà tout préparé pour la suite : les adresses auxquelles ils allaient devoir se rendre, les voitures apprêtées à cela se trouvaient même devant le bateau pour attendre les différents couples concernés par ces missions. Lorsque le premier couple s’était formé, il avait prit la peine de préparer les affaires qu’ils allaient devoir revêtir pour se rendre ailleurs, des vêtements plus conventionnels, basiques pour les mener à ses lieux plus normaux que réservés à l’Elite. Seulement tout cela était encore une surprise que ces derniers allaient découvrir par eux même. C’est donc d’un pas calme qu’il descendit les marches habillé de son costume blanc et d’un masque identique en terme de ton. Cela dénotait totalement de l’uniforme que les convives lui avaient vus porter quelques heures auparavant lorsqu’il était venu leur livrer leurs costumes et leurs masques. Qui pourrait seulement songer à penser qu’il s’agissait de la même personne ? Aucun, n’est ce pas et c’était là que résidait toute la magie de cette aventure.

Pénétrant dans la pièce réservée à la réception, il se dirigea vers l’un de ses couples d’un pas léger et calme qui se trouvait être deux demoiselles. Il arriva donc à leur hauteur et s’éclaircit simplement la voix pour obtenir leur attention, les saluant poliment alors qu’il s’inclinait doucement devant elles en disant.

« Bonsoir très chères convives. Je suis résolument ravi de voir que vous avez répondu favorablement à notre invitation. Il est vrai que vous devez vous posez certaines questions mais pour cela je vous invite à me suivre dans les étages du dessus, loin de toute cette agitation. »

Sur ces mots, il les invita à emprunter un escalier qui menait à un étage supérieur du Yatch, prenant leur suite alors qu’il ouvrait doucement une porte pour les convier à y pénétrant en ayant toujours sur le visage, ce doux sourire amical et prévenant qu’on lui connaissait tant. Lorsque se fut fait, il referma simplement la porte derrière lui, laissant aux deux invités la possibilité d’observer la pièce qui se trouvait être un petit salon privé.

« Pour en revenir à l’objet de votre présence en ses lieux. Il s’agit encore d’une petite surprise réservée par votre convive. N’ayez aucune crainte à ce sujet, Dreamer, ne veut jamais aucun mal à ses concitoyens mais votre présence en cette journée pourrait bien changer la vie d’un parfait inconnu. Curieuses ? Je vous invite donc à vous changer dans les pièces adjacentes pour revêtir des vêtements plus conventionnels dirons nous. Je vous laisses un petit carton sur la petite table si présente. Elle vous donnera les consignes de la suite de votre soirée, mesdemoiselles, qui je l’espère vous apportera tout autant de bonheur et de bons sentiments que cela fut notre cas lorsque nous l’avons préparé. Sur ces mots, je vous souhaite à toutes deux, une merveilleuse soirée. N’oubliez jamais : éternellement vous continuerez de briller car nous ne vous serez jamais seules. »

Sur ses mots, il déposa le dit carton sur la table avant de leur adresser un sourire complice et toujours bienveillant en sortant enfin de la pièce pour qu’elles puissent se changer. La suite de leur aventure ne dépend désormais que de leur décision.



Petit mot

Chers convives.

Votre partenaire et vous-même, vous trouvez désormais dans cette petite pièce, seul à seul. Un grand choix se présente à vous désormais.

Vous disposez d’une nouvelle tenue à enfiler aux même tons que votre masque qui je dois vous rappeler, vous ne devez en aucune mesure enlever même pour vous changer. N’ayez aucune crainte pour votre tenue actuelle, elle vous sera restituée sous peu à votre domicile.

Vous avez donc le choix de l’enfiler, d’accepter de lire la suite de ce message qui vous communiquera le lieu de votre prochaine destination. Pour vous y conduire, une voiture a été apprêtée pour vous y amener en toute sécurité avec votre partenaire. Soit vous décidez de vous y rendre ensemble où vous préférez en restant là. « Light goes on again » n’obligera nulle personne à vivre une aventure si cette dernière ne le désire pas.

Il s’agit donc d’un choix qui vous ait présenté, à vous de décider.

Votre destination : « Dansons ensemble ».

Avec nos sincères amitiés.

Dreamer.


• Consignes H.R.P

• Comme préciser dans le petit mot, le premier choix vient de vous être proposé. Vous avez désormais la possibilité d'en discuter avec votre partenaire. La seule chose à savoir c'est que l'aventure se poursuivra avec vous deux et uniquement ensemble. Si votre personnage ne souhaite pas poursuivre cette aventure, cette dernière prendra fin. Le choix vous revient de droit.
• Si vous décidez de poursuivre, vous continuerez de RP jusqu'à que vous rejoignez la voiture qui vous a été apprêtée. Les vitres étant teintées des deux côtés, vous ne verrez pas où vous êtes amener, la surprise sera donc totale. A la suite de cela, M. Choi interviendra de nouveau pour vous présenter l'endroit où vous vous trouvez désormais.

Bon jeu ♥.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee   

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ sur les bords du Han | PV Rhee Shizuka & Jeong Sun Hee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Vends] Bilands Bords Noirs Legacy + P9
» [3e ed. Bord noir] Playset des dix duals lands
» [Vente] Bilands de ouf
» [Joute]Jouons du Pipeau sur les bords de Seine
» vente bilands 2 taiga + 1 bayou bords noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light Goes On Again ::  :: • Autres lieux :: • EVENT 01 : White Day-