Partagez | 
 

 Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Bang So Young
Serveur

Mais IRP, j'ai pour avatar : Lee Kiseop (U-kiss)Je suis âgé(e) de : 31Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 134Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 16/02/2012
MessageSujet: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Mer 29 Fév - 16:31

&
Puis-je vous servir ?

Un petit jour en plus, un ! Un jour de boulot, évidemment. On ne fait que travailler, dans notre vie, on ne fait que ça. Mais bon, il faut bien gagner un peu d'argent, sinon, je ne pourrais pas manger la semaine prochaine. Il me fallait quelques petites réserves, histoire d'être assuré. Je ne comptais pas vivre trop à ras les patates, je serais trop stressé. Je voulais vivre tranquillement, sans qu'un ou deux billets de cents euros soit quelque chose de précieux. So, il fallait que je travaille.
Nous étions bientôt en printemps, cela me tardait. J'aimais beaucoup le soleil et me réveiller ainsi que me lever quand il faisait encore nuit noire, cela me mauvaise moyennement plaisir. M'enfin, me réveiller tout court s'était pas très marrant, mais il le fallait bien. Et puis, autant que ce soit un minimum agréable ! J'aimais être accompagné du soleil et de ses rayons, cela présageait une bonne journée, de mon point de vue. C'était très arbitraire, mais cela me rendait plus positif. Oui, il me fallait pas grand-chose pour me rendre de bonne humeur.

Je sortis de mon lit, toujours un peu somnolent, me changeais tout aussi lentement et pris le chemin de la cuisine. Elle n'était pas située très loin de ma chambre, seul un petit couloir les séparait. Je traversais celui-ci tout en me frottant les yeux. Je pris place sur l'une des chaises hautes, l'autre étant destinée à tout autre invité, versais des céréales dans un bol et remplis le tout avec du lait. Je ne faisais pas très attention à ce que je mangeais le matin, comme ce casse-croûte là ne durait pas plus de dix minutes. Un bol de céréales m'aidait à tenir jusqu'au repas de midi. J'avais le choix entre deux boîtes de sortes différentes et je changeais plus ou moins tous les deux jours. Quand je finissais l'une, je terminais ensuite l'autre, et j'étais bon pour aller en acheter deux mêmes au magasin. C'était tout simple.
So, après dix minutes d'engloutissage de nourriture, je pris le chemin des toilettes puis celui de la porte.

Je ne travaillais pas bien loin de mon chez-moi. Même pas à 5 minutes du restaurant, en fait. C'était donc facile pour moi d'y accéder, d'y aller et d'en partir. Je ne perdais pas beaucoup de temps dans le trajet. Plusieurs de mes collègues venaient de bien plus loin, et prenaient facilement trentes minutes pour l'aller ainsi que pour le retour. Une heure de perdue, je trouvais ça dommage. Mais bon, pas tout le monde avait autant de chance que moi. J'essayais de rendre la tâche plus facile à ses collègues-là, qui étaient déjà fatigués par le trajet ainsi que par les réveils matinaux. De plus, j'étais le plus jeune et j'avais plus d'énergie. Je pouvais bien rapporter quelques plateaux et nettoyer quelques assiettes en plus. J'aimais bien leur faire plaisir.

J'ouvris la porte du restaurant. Je saluai les quelques clients et les employés présents. J'allai chercher mon tablier dans les vestiaire et l'enfilai. Voilà ! J'était maintenant le serveur Bang So Young ! Je me munis de mon sourire charmant et sympathique et me postai... bah à mon poste. Ah, d'ailleurs j'avais oublié ma montre aujourd'hui. Elle n'était pas indispensable à mon travail, mais j'aimais bien l'avoir à mon poignet. De plus, il n'y avait pas d'horloge dans la pièce où les clients mangeaient. J'étais sans objets pouvant m'indiquer l'heure, mais je pouvais encore demander aux autres, si eux-même n'avaient pas oublié la leur.
On était encore tôt le matin, quelque chose dans les dix heures, je jugeais. Peu de personne venait manger à cette heure. Les seules présentes ne prenaient que des chocolats chauds, des cafés ou des croissants. Jamais rien de consistant. Le rythme était donc encore tranquille, limite stagnant. Mais dans deux petites heures, j'allais devoir courir. Beaucoup de clients venaient, et ne prenaient pas que de l'eau. Je devais prendre les commandes, servir, donner les menus, débarrasser, bref beaucoup de choses. Cela me faisait le sport journalier qu'il me fallait, allons-nous dire. Me multiplier, c'était peut être une bonne idée. Le jour où des gens intelligents sortiront une merveille pareille, je serais client. En attendant, je ne pouvais compter que sur mes deux seules jambes. Mais bon, ça, ce serait le programme de dans deux heures. En attendant, je pouvais rêvasser.
Ah, peut être pas, finalement. J'avais entendu la clochette de la porte sonner, signe qu'une personne, ou un groupe était entré. Encore que, ils auraient bien pu sortir, mais bon, je devais aussi saluer et souhaiter à la prochaine. Que du boulot ! En l'occurence, c'était une personne qui entra. J'attendis qu'elle se s'assoie puis allai à sa rencontre, avec autant de menus que le nombre de personne, c'est à dire un. Je lui dis bonjour poliment, déposait le menu délicatement sur la table et repartit. C'était un jeune homme, sûrement un étudiant et cela me faisait bizarre de vouvoyer une personne plus jeune que moi. Ah ! Comme l'époque du collège était bien. Tranquille, que j'étais. Dommage qu'elle soit aujourd'hui révolue. Cela me fit beaucoup de nostalgie dans ma tête. Je pensais à tous les amis que je ne voyais plus aujourd'hui, aux cours que je n'aimais pas toujours forcément, au stress qe j'avais quand les résultats tombaient. Tout cela me manquait ! J'espérais que lui, en profitait.
Comme c'était le seul client en "activité", je l'épiai dans un coin, pour détecter quand il auraient besoin de passer commande. En attendant, j'attendais, toujours à mon poste.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hwang Min Hwan
Etudiant en Littérature

Mais IRP, j'ai pour avatar : Jang Woo YoungMon nombre de récits postés sur le forum est de : 62Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 19/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Ven 2 Mar - 14:23

Encore un échec cuisant dans sa future carrière de mangaka. A la longue, se rendre dans une maison d’édition et entendre que les planches n’étaient pas mauvaises, mais qu’elles pouvaient être encore plus améliorées, risquait de devenir lassant et ennuyeux. Pourtant, Min Hwan ne perdait pas pied. Pourquoi perdre pied quand on s’approchait toujours plus de son rêve ? Il se donnait tant de mal à dissimuler ce rêve aux yeux des autres pour ne pas qu’on le lui vole, ou qu’on lui coupe les ailes, il se donnait tant de mal à dessiner jour et nuit lorsqu’il n’était pas à la fac, il se faisait aider et corriger par son oncle et ses assistants … Ce n’était pas parce qu’un éditeur venait encore de lui mettre un vent qu’il fallait baisser les bras et tout abandonner, après tout. Il fallait qu’il soit fort et qu’il ne se laisse pas faire. Non, c’était inutile d’abandonner maintenant. Il fallait qu’il se batte.
Mais pour l’heure, le jeune homme n’avait pas envie de s’y remettre tout de suite. Le choc de la mauvaise nouvelle lui avait temporairement coupé sa motivation, même si elle reviendrait sans doute d ans une heure ou deux. Il avait envie … de se détendre un peu. Un bref coup à sa montre et il constata qu’il n’était que dix heures. Le rendez-vous avait eu lieu assez tôt et maintenant il n’avait rien de spécial à faire. Ses cours ne débutaient qu’en début d’après-midi aujourd’hui, la fac ce n’était plus comme le lycée, les horaires étaient plutôt malléables, et assez élastiques. Tantôt c’étaient des matinées de libre qu’il avait, tantôt des après-midi, tantôt une heure par-ci par-là. Ce qui lui permettait de rentrer vite fait et de se remettre à dessiner. Par chance il n’habitait pas bien loin de l’université et il était vite rendu chez lui, il pouvait donc se mettre à travailler sur ses planches assez rapidement.

Pour l’heure, que faire avant de rentrer ? S’il allait travailler dans cet état léthargique, il risquait de ne rien produire de bon, et cela serait dommage. Il leva les yeux et se rendit compte qu’il s’était arrêté devant un petit restaurant qui faisait office de café avant les heures officielles d’ouverture. La devanture était charmante et l’intérieur semblait calme et accueillant, du peu qu’il pouvait voir à travers les vitrines sombres. Bah, il n’avait qu’à aller manger un morceau pour le remettre d’aplomb et boire quelque chose, cela lui ferait du bien. Content de sa bonne idée du moment, Min Hwan s’engouffra dans le restaurant avec sa pochette de kraft contenant ses planches désormais inutiles dans la main. Il attendit qu’on le salue et qu’on lui indique la place à prendre avant de s’installer. Le serveur qui s’était occupé de lui n’avait guère l’air plus âgé que lui. Il avait dû arrêter les études pour entamer un parcours professionnel. C’était un choix légitime, et le coréen avait la même ambition, mais devenir serveur dans un restaurant n’était pas du même acabit que d’essayer de percer dans le monde du manga. C’était un monde impitoyable, presque autant que celui d’idole ou chanteur à succès. Un soupir fut lâché et le serveur lui donna le menu avant de repartir. Il posa sa pochette à côté de lui et regarda attentivement ce qui était proposé. Le choix fut assez rapide, il prendrait une part de tarte à la fraise avec un chocolat chaud. Min Hwan raffolait des fraises, pour tout avouer. C’était un fruit sucré et juteux qu’il adorait depuis qu’il était petit. Sa mère aimait bien acheter une barquette de fraises en faisant les courses et le soir, toute la maisonnée était en joie quand le dessert était composé de fraises, soit nature, soit arrosées de coulis, soit à la chantilly. Tout ça pour dire que c’était un fruit qu’il appréciait vraiment et le choix fut donc rapidement fait. En plus dans les tartes, il y avait de la crème pâtissière et la pâte croustillante. Un délice. Il n’avait plus qu’à tester pour voir si les tartes aux fraises de ce café-restaurant en valaient la peine. Peut-être que quand il aurait son manga, son éditeur l’amènerait ici pour discuter ?

Le serveur était revenu et Min Hwan lui adressa un sourire plutôt léger. Il n’avait pas l’habitude de montrer une expression sur son visage autre qu’une parfaite indifférence, pourtant il faisait un effort lorsqu’il se retrouvait dans un lieu public. “ Je prendrai une tarte aux fraises et une chocolat chaud, s’il vous plaît. ”. Cela lui faisait bizarre de vouvoyer quelqu’un qui n’avait guère l’air plus âgé que lui, mais le serveur devait sans doute se dire la même chose. Ah la la, la hiérarchie nous mettait dans de drôles de situations tout de même. Une fois l’employé reparti avec sa commande, il se saisit de sa pochette de kraft et sortit ses planches. Sceptique, il les regarda plusieurs fois pour patienter en se demandant ce qui clochait, qu’est-ce qu’il pourrait améliorer, etc. Il était difficile de s’autoévaluer, et pourtant il allait devoir se faire violence et apprendre à le faire correctement, car son oncle ne serait pas toujours là pour commenter chacun de ses dessins de manière constructive, et à part lui, il ne connaissait aucun mangaka dans son entourage. Peut-être devrait-il bientôt faire appel à ce site internet un peu étrange qui se nommait « Light Goes On Again » ? Mais pour le moment, il préférait se débrouiller seul. Réussir grâce aux autres ne l’emballait pas plus que ça, c’était un peu comme voler la vedette à celui ou celle qui l’aurait aidé, et même si c’était le principe de ce site bénévole, il n’irait dessus qu’en dernier recours, quand il ne supporterait plus de se faire refouler quand il irait présenter ses planches à la maison d’éditions, comme il venait de le faire ce matin-là. Cette sensation d’échec cuisant, c’était vraiment désagréable à ressentir, et Min Hwan languissait de percer pour de bon, histoire que l’adrénaline monte et que la motivation soit au rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
avatar


Bang So Young
Serveur

Mais IRP, j'ai pour avatar : Lee Kiseop (U-kiss)Je suis âgé(e) de : 31Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 134Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 16/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Dim 11 Mar - 17:00

Bang So Young fut étonné du temps que le jeune client prit pour choisir. Il avait l'air sûr de son choix et n'avait pas hésité à rappeler le serveur de suite. Pourtant, So Young ne se souvenait pas de l'avoir vu. Il était loin d'être le nouvel employé dans ce restaurant et les images des têtes qui passaient et repassaient le pas de la porte étaient soigneusement gardées dans le coin de sa tête. Se souvenir des clients n'étaient pas une chose à faire à ce poste, mais cela amusait le jeune coréen. Il aimait se dire après avoir cherché le nouveau visage dans sa mémoire : "Celui-là, il est déjà venu et il a pris un café.". Cela ne lui apportait vraiment rien de savoir ce genre de chose, il devait de toute façon attendre la commande et ne pas influencer le choix du client. Mais... oui, c'était juste pour son pur plaisir personnel. Et ce client-là, oui, c'était la première fois qu'il mettait les pieds ici. So Young en était sûr et était content de voir une nouvelle tête.

D'un pas énergique, il revint vers le jeune homme et sortit son calepin pour y écrire la commande. Tarte aux fraises et Chocolat chaud. Il salua encore une fois le coréen à la table et repartit dans l'autre sens. Peu de client prenait des confiseries, car aux yeux de nombreux d'entre eux et So Young lui-même trouvaient que les prix étaient vraiment élevés. Et de plus, sur le menu était inscrit "Tartes aux fraises", mais le restaurant servait une "part" de tartes aux fraises, ou de quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Ce qui était assez cher pour ce qu'on recevait à la fin... Le serveur espérait qu'il ne serait pas trop déçu par son choix.
Quoi qu'il en soit, le coréen prit l'assiette pré-préparée dans une vitrine et la posa au centre d'un plateau. Il y aligna deux cuillères, l'une pour la tarte et l'autre plus petite pour la boisson. Il y ajouta aussi un paquet contenant du sucre et une serviette. Le serveur prit ensuite la tasse fumante et remplie de chocolat liquide et compléta ainsi son plateau-commande. Il souleva le tout avec un geste souple d'habitué du métier et revint à la table du jeune client. Il avait maintenant l'équilibre dans son bras et ne risquait plus de faire tomber le plateau sur le sol. Oh oui, il lui en a fallut du temps à So Young pour contrôler son plateau sur une main. Il avait dû le faire tomber tellement de fois qu'il ne voulait même plus les compter. Il en était d'ailleurs assez honteux et était triste à l'époque de ne pas pouvoir faire son travail convenablement. Il se sentait nul et commençait à regretter son choix de serveur. Mais heureusement, l'habitude est vite venue et il a pu faire son boulot sans avoir à s'arrêter pour nettoyer le sol. Il était serveur tout de même, pas homme de ménage !

So Young posa la commande soigneusement sur la table et salua, encore un fois. Oui, dans un métier comme celui-là, il ne fallait pas se plaindre d'avoir mal au dos ! M'enfin c'était encore une autre histoire. Ce qui nous intéresse maintenant, c'était ce qui piqua la curiosité de l'employé. Eh oui, il était intrigué par rapport aux feuilles blanches que le client qu'il venait de servir, avaient sorti. Ce n'était pas très poli, mais So Young se mit juste dans le bon angle, à côté du jeune homme, et jeta un coup d’œil aux planches. C'était des dessins, dans un style plutôt manga, qui étaient griffonnés sur le support blanc. Ils étaient encrés et finalisé, prêt pour être publiés aux yeux du serveur. Ce dernier n'était pas un fana complet des BD japonaises, mais il aimait bien ce style. Lui qui pratiquait le dessin et l'art graphique, il s'y connaissait bien, même si son niveau était sûrement loin de celui des professionnels. Pourtant bon, cela ne l'empêchait pas de continuer son passe-temps et passion.
Concernant les planches qu'il avait sous les yeux, So Young, impressionné de trouver des dessins sous le toit du restaurant, ne pus s'empêcher de lâcher "Oh ! Du manga !". Mais pour ne pas paraître impoli et indiscret, il ajouta :

-Oh, excusez-moi, est-ce vous qui avez dessiné ça ? J'aime beaucoup !


[Hs - Tous nos RPs sont dans un resto xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hwang Min Hwan
Etudiant en Littérature

Mais IRP, j'ai pour avatar : Jang Woo YoungMon nombre de récits postés sur le forum est de : 62Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 19/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Jeu 29 Mar - 12:05

Cela faisait tout de même du bien de se reposer un tant soit peu après le travail acharné – et quelque peu inutile qu’il avait fourni. Min Hwan détestait ressentir ce sentiment de frustration intense à chaque fois qu’il sortait de la maison d’édition avec comme retour sur ses planches « le travail est bon et soigné, mais il y encore beaucoup d’améliorations possibles ». Il savait très bien que le talent et l’accueil positif d’un manga ne tombait pas tout cuit, mais bon il savait qu’il était plus doué, graphiquement parlant, que certains mangaka professionnels. Cela restait son avis personnel, mais c’était sans doute les scenarii qu’il lui fallait améliorer, non ? Mais bon, le dessin aussi, en fin de compte. Ces planches pouvaient sans doute satisfaire une plus petite maison d’édition débutant dans le domaine de l’édition du manga par exemple, mais si Min Hwan visait celle-ci en particulier, c’était bien pour être reconnu le plus vite possible. Il était vrai que le jeune coréen était quelqu’un de plutôt ambitieux, par conséquent il faisait de son mieux pour accéder le plus vite possible au sommet, afin de briller. Mais malheureusement l’accession à ce fameux sommet n’était pas si simple, il fallait se battre pour que son travail soit reconnu par les supérieurs hiérarchiques. Le monde du manga était un univers compliqué, et même si un éditeur reconnaissait votre travail, la partie était loin d’être gagnée. Il fallait par la suite plaire à l’éditeur en chef, passer en réunion éditoriale, et si jamais par chance votre manga en question passait en série, il fallait savoir tenir le rythme du rendu des planches, conserver son lectorat, garder un rythme soutenu et passionnant dans la trame de l’histoire sans en perdre le fil conducteur … C’était tout un travail acharné, et il ne fallait à aucun moment baisser les bras. Il y avait de fortes chances pour que, si Min Hwan obtenait sa série, il cesse de se rendre à l’université.

Mais pour l’heure, il avait décidé de s’octroyer une pause. Se rendre dans un café-restaurant comme il le faisait actuellement ne lui serait sans doute plus possible lorsqu’il serait vraiment dans le bain de la création de sa série, sa vie se résumerait à dessiner, diriger ses assistants, manger des nouilles instantanées et même devoir engager quelqu’un pour faire le ménage dans l’atelier pour ne pas perdre de temps. Vu comme ça, cela ne donnait pas vraiment envie de devenir mangaka, mais la satisfaction apportée une fois que le manga était en vente en magasin et acheté par des clients qui par la suite aimeraient l’œuvre était immense. A bien regarder, si une série plaisait, des tas d’activités en dérivaient, que ce soit du cosplay des personnages, des jeux de rôle basés sur l’univers du manga, des fanfictions, etc. Le plus satisfaisant pour un auteur était sans doute de voir sa série adaptée en série animée. C’était un peu la reconnaissance que la série était vraiment un succès au point d’en faire un projet commercial télévisé.
Mais l’heure n’était pas aux divagations. Le serveur venait de lui apporter sa commande préalablement notée avec un soin remarquable. Il posait délicatement son plateau sur la table, déposait la tasse fumante de chocolat chaud ainsi que la petite assiette contenant la part de tarte. Certains serveurs ne faisaient que peu de cas et avaient des gestes assez brutaux. Lui était soigneux avec le matériel du café-restaurant. Une fois le tout posé, après que Min Hwan l’ait remercié, il repartit. Le jeune étudiant ne put que considérer que pour le prix payé, la taille de la tarte était très restreinte. Mais il n’allait pas se plaindre, s’il ne voulait pas payer le prix de la carte de cet établissement, il n’avait qu’à aller dans un fast-food ou un café premier prix.

Min Hwan sirotait tranquillement son chocolat et savourait sa tarte aux fraises en jetant un œil à ses planches qu’il avait sorties de leur enveloppe. Il avait beau réfléchir, pour le moment il avait l’esprit trop embrumé pour réfléchir à une quelconque amélioration de ses planches. Il préférait prendre sa pause comme il se devait. Il allait donc ranger lesdites planches dans leur pochette quand le serveur se rapprocha de lui et poussa une exclamation quant au fait que c’étaient des planches de manga. Il lui demanda presque aussitôt, comme pour s’excuser de son impolitesse, si c’était lui qui les avait réalisées. Min Hwan retint un soupir. Il n’aurait jamais dû sortir son travail dans un lieu public. Non pas que ça lui déplaise qu’on admire son travail, mais il n’aimait pas trop parler avec les autres car il ne savait jamais trop quoi dire. « Oui c’est moi, effectivement. Je suis content que ça vous plaise, parce que mon éditeur m’a dit qu’il y avait encore des améliorations à apporter. » Maintenant qu’il y pensait, peut-être qu’un avis extérieur, de quelqu’un qui n’était pas dans le monde du manga, pourrait peut-être lui apporter un avis constructif ? Mais, réservé comme il était, il ne se voyait pas du tout demander à ce pauvre serveur de prendre sur son temps de travail pour jeter un œil à ses planches. Même s’il n’y avait pas beaucoup de clients à ce moment-là cela ne se faisait pas trop …

HJ – Tu l’as dit, on est des goinfres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
avatar


Bang So Young
Serveur

Mais IRP, j'ai pour avatar : Lee Kiseop (U-kiss)Je suis âgé(e) de : 31Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 134Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 16/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Dim 15 Avr - 17:04

Bang So Young fronça les sourcils. C'était vrai que les éditeurs voulaient toujours le mieux, le meilleur. Pourtant, les planches qu'il avait sous les yeux ne semblaient pas si mal. Bon, on pouvait bien chipoter sur deux trois trucs, mais ce n'était que des détails. Il fallait dire aussi que le serveur n'était qu'un amateur, loin d'être celui qui reconnaissait la qualité de l’œuvre d'un simple coup d’œil. Il ne faisait que pratiquer en tant que loisir, il n'avait pas l'ambition de percer... du moins, il n'y pensait pas encore. Peut être que l'envie d'être reconnu pour son talent d'artiste deviendrait plus grande. Mais pour l'instant, il aimait bien sa place de travail ainsi que ses collègues. Le changement ne sera pas prévu pour tout de suite.
Mais pour l'heure, il voulait aider le jeune étudiant qui avait l'ambition manquante du salaryman. Est-ce qu'à son age, il avait lui-même eu envie de devenir dessinateur ou quelque chose se rapprochant ? Cela avait sûrement été le cas. On rêvait beaucoup étant jeune. Mais c'était quand il fallait faire une décision que tout devenait compliqué. On sait bien que c'est ce qui jouera sur toute sa vie, que ce n'était pas une chose à décider sur un coup de tête. Le jeune employé avait dû trop réfléchir à la chose, les risques qu'il courrait et les empêchements qui pouvaient arriver sur la route. De plus, le chemin d'artiste était dur. Avoir fait les études et avoir le diplôme ne suffisait pas, il fallait la renommée ou simplement que les créations plaisent. Si ces dernières choses n'étaient pas présentes, la vie allait être difficile. So Young avait préféré la sécurité au chemin tortueux, et avait simplement trouvé un boulot pour gagner de quoi vivre. Oh, il n'avait pas cherché longtemps non plus. Les places de travail étaient rares et il avait choisi la première venue auquel il pouvait convenir. "Serveur ? Pourquoi pas. J'apprendrais quelque chose de nouveau". Et il était toujours là aujourd'hui. La routine de ce personnage était quelque chose de dure à changée.

Le serveur voulut s’asseoir à la table et bavarder tranquillement avec l'étudiant. Il aurait d'ailleurs pu vu les clients qui n'affluaient pas vraiment. Mais une nouvelle tête entra dans le restaurant. So Young se reprit rapidement en main et se redressa un peu plus droit.

-Je m'y connais un peu en dessin, si jamais. Je reviens en parler avoir servi le client, hein ?

Puis, après avoir reçu la réponse, il s'en alla accueillir l'homme en question. C'était un vieil homme, avec de beaux cheveux blancs et une grosse paire de lunettes. Cela devait être la première fois qu'il mit les pieds dans ce lieu. D'ailleurs, il avait plus l'air plus perdu qu'affamé, et demanda d'ailleurs où se trouvaient l'hôtel dans lequel il logeait, le tout en anglais. Avec ses maigres connaissances de cette langue, le serveur réussi à comprendre la question et à y répondre. L'accent étant assez terrible, il fut rassuré que l'étranger comprenne ses paroles. Le vieil homme remercia le serveur et s'en alla plus sûr de lui. Pouvait-on dire que c'était une bonne action de faite ? Dans tous les cas, So Young put rapidement revenir à la table du commandeur de tartes aux fraises. Il tira une chaise et prit place tranquillement en face de lui, ne serait-ce que pour reposer les pieds sur lesquels il se tenait toute la journée. Il déclara aussi à l'attention du futur mangaka :

-Je pratique un peu le dessin chez moi. J'avais d'ailleurs eu envie de faire quelque chose dans l'artistique quand j'avais ton age.

So Young n'était pas bavard, mais il préférait dire tout de suite l'important sur la chose. Pour qu'il n'ait pas l'impression de passer un interrogatoire contre son gré. Les nouvelles rencontrent demandaient toujours pleins de chose, de questions tout ça. Cela dépendait évidemment des personnes, mais la plupart aimait bien parler. Répondre à ces questions déstabilisaient souvent So Young, même si en apparence, il y répondait avec le sourire. Les questions de banalités étaient facile à révéler encore, mais en ce qui concernait ses intérêts, il trébuchait sur les mots et avait du mal à s'exprimer. Alors, il avait prit l'habitude de révéler de lui même des informations sans qu'on aille à le lui demander, même si cela paraissait bizarre aux yeux des autres.


HS - Comment faire plus vieux que "quand j'avais ton age ?" xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hwang Min Hwan
Etudiant en Littérature

Mais IRP, j'ai pour avatar : Jang Woo YoungMon nombre de récits postés sur le forum est de : 62Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 19/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Lun 30 Avr - 17:38

Il ne faisait aucun doute qu’un avis extérieur sur ses planches ne lui faisait pas de mal, bien au contraire. Au départ légèrement surpris que ce serveur observe ses travaux et engage la conversation, car habitué aux employés qui faisaient leur travail, apostrophaient les clients d’un « bonjour », « puis-je prendre votre commande ? » et « merci au revoir », et repartaient aussi sec, Min Hwan avait laissé le jeune homme faire. Il avait donc jeté un coup d’œil bref sur les planches, son travail actuel l’empêchant sûrement de se relaxer autant que s’il avait été en pause. Le mangaka en herbe lui avait brièvement expliqué l’avis de son éditeur sur son travail, histoire d’informer son interlocuteur, et l’avait également remercié d’apprécier son « œuvre ». Si on pouvait appeler cela comme tel, puisqu’au final, le projet en était encore au stade embryonnaire.
Le jeune serveur lui avoua qu’il s’y connaissait un peu en dessin et lui annonça qu’il reviendrait en parler une fois le nouveau client servi. En effet, la cloche du café-restaurant venait de retenir dans leurs oreilles, laissant place à un vieil homme aux cheveux d’un blanc immaculé, affublé d’une grosse paire de lunettes posées sur son nez. Ce personnage lui faisait penser au professeur Dumbledore de Harry Potter, en plus ratatiné et avec les cheveux bien plus courts et plus soignés. Mais qu’importe. Il avait acquiescé distraitement en direction du serveur qui s’était empressé d’aller quérir la commande du nouveau venu. Min Hwan les entendit converser en anglais. Ses notions dans cette matière s’arrêtaient à ce qu’il avait bien pu apprendre au collège et au lycée, et ce qu’il continuait d’apprendre en version réduite à la fac, mais il en comprit l’essentiel : l’homme avait seulement perdu son chemin et cherchait un hôtel. Tout en avalant un morceau de tarte, Min Hwan esquissa un sourire. Cela arrivait parfois, les gens qui s’égaraient. Surtout lorsqu’on atterrissait dans une ville ou un pays étranger, difficile de s’accoutumer en un clin d’œil. Lui qui n’avait jamais quitté Séoul, il se demandait comment il se débrouillerait s’il devait aller à l’étranger un jour. Imaginez qu’il devienne un mangaka connu internationalement et qu’il participe à des conventions sur la culture asiatique, en France par exemple ?

Le retour du jeune serveur le sortir de sa rêverie, lui faisant se rendre compte qu’il tenait sa cuillère en l’air avec un bout de tarte dessus, sans pour autant la manger. Il s’empressa d’enfourner la bouchée dans sa bouche et écarquilla les yeux lorsqu’il vit l’employé tirer une chaise vers la table où lui-même était installé, et s’asseoir face à lui. Il ne s’attendait pas du tout à ce que cette personne prenne ses aises de cette façon. Lui était du genre réservé et timide, ainsi que discret, il ne savait pas faire la conversation à ou avec quelqu’un et cette situation ne l’arrangeait pas du tout. Reportant son attention sur son assiette, n’ayant aucune idée sur ce qu’il aurait pu dire ou faire, il attendait que ce soit le jeune homme qui engage de nouveau la conversation, ce qu’il ne tarda pas à faire. Il semblait plus à l’aise que lui dans l’art de la discussion, au moins il parlerait peut-être pour deux. Apparemment, il faisait du dessin chez lui, sans doute en guise de loisir, sinon il ne serait pas dans cet établissement côté employé. Il ajouta qu’à son âge, il avait voulu partir dans quelque chose d’artistique. Hum, super … et … ? Attends … Min Hwan releva la tête lentement, et observa le plus discrètement possible son interlocuteur. Il n’avait guère l’air plus vieux que lui, son visage faisait jeune, voire un peu enfantin, et cela lui fit bizarre d’entendre cette formule dans sa bouche. Il lui donnait maximum cinq ans de plus que lui. En général, le « quand j’avais ton âge », venait plus souvent des paroles d’un aîné, un grand-parent, un adulte d’âge mûr, non ? « Excusez-moi si je suis indiscret mais vous ne paraissez guère plus vieux que moi - » dit-il seulement, histoire d’avoir quelque chose à dire, parce qu’honnêtement il allait bientôt faire l’impasse sur les prochaines paroles qu’il prononcerait. Il se concentra à nouveau sur sa commande, il fallait bien consommer puisqu’il était là, avant de relever de nouveau la tête vers le serveur, ayant l’intention d’essayer de continuer de parler dessin : « Et au final, qu’est-ce qui vous a fait abandonner votre projet ? C’est dommage, non ? » Il marqua une pause et lâcha, parlant moins fort : « Enfin, si le métier de serveur vous plaît … » Non pas qu’il dénigrait cette profession, mais Min Hwan s’ennuierait vite à répéter inlassablement les mêmes gestes au quotidien. C’était un métier idéal pour faire des rencontres, mais ça, ce n’était pas le domaine de prédilection de notre coréen. La preuve en direct live, voyez comme il était en train de patauger pour aligner trois mots et former une phrase, notre petit bonhomme …

HJ – bon, c’est pas terrible, mais Min Hwan était obligé de réagir à la phrase « quand j’avais ton âge » XD Et la référence bien naze à HP, va savoir d’où elle sort XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
avatar


Bang So Young
Serveur

Mais IRP, j'ai pour avatar : Lee Kiseop (U-kiss)Je suis âgé(e) de : 31Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 134Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 16/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Dim 13 Mai - 14:30

Il était vrai que dire "à ton âge", c'était un peu déplacé pour ce cas-là. C'était okay s'il parlait à un enfant de 5 ans; 20 ans de différence, ça se justifiait. Mais en l’occurrence, son interlocuteur était un étudiant ayant sûrement pas loin de la vingtaine. Cinq ans minimum de plus, ce n'était pas assez grand pour pouvoir utiliser une formule pareille. Pouvait-on dire que So Young était fou ? Je ne crois pas. Simplement, peut-être, les jours passés à travailler dans ce restaurant étaient longs, malgré le petit plaisir à servir les gens. Les minutes devenaient des heures, les heures des jours et finalement les jours dans années. Dans sa petite tête, nous étions peut-être en 3000 ! Mentalement, le serveur avait beaucoup grandi, sans tenir en compte ses goûts plutôt enfantins. Bref, il avait un certain décalage avec la réalité, souvent.

- Ah ! Non, je ne suis pas très âgé. J'ai 25 ans, bientôt 26 en fait. Et toi, tu ne dois pas être loin de la vingtaine non ?

Le jeune client avait repris sur le sujet de la voie artistique du serveur. Pourquoi donc avait-il renoncé ? Pourquoi n'avait-il pas continué ? La réponse n'était pas bien claire dans sa tête. Il avait pris un autre virage, choisis quelque chose d'autre, mais juste parce qu'en ces temps-là, il ne voyait pas son avenir aussi net qu'il l'aurait voulu ? La véritable réponse, était sûrement la peur. Il avait eu peur de tout rater ou que ce qu'il pensait être un rêve n'était en fait pas ce qu'il voulait. Il ne voulait pas que sa passion devienne un sujet douloureux, que ce soit dans le domaine financier ou dans le fait de s'être trompé de choix. Bang So Young n'était pas une personne avec une forte détermination, en fer ou en acier. Il était facilement ébranlable et il manquait de confiance en lui. Le chemin facile qu'il avait vu l'avait rassuré. Une vie stable, un job assuré, assez d'argent pour vivre de lui-même. Il aurait évidemment pu rester chez ses parents et les laisser s'occuper de lui. Mais le jeune homme ne voulait pas les gêner plus encore, il ne voulait plus être un enfant vulnérable. Même si cette volonté-là était quelque peu contraire à ce qu'il ressentait, il tenait à partir de son foyer.
De plus, son travail de serveur n'était pas mauvais pour lui. Il lui apportait évidemment des connaissances en restauration, mais aussi une confiance en soi. Parler aux gens l'avait toujours intimidé quand il était au collège. Mais aujourd'hui, il pouvait leur sourire et discuter sans trop de stress. C'était peut être un point en plus pour une suite à venir.

Il répondit à l'élève, qu'il avait renoncé parce qu'il avait préféré faire quelque chose de plus facile, autre que la voie artistique qui était un dur domaine. Il ajouta aussi : "Oui, c'est dommage, mais effectivement (en appuyant sur ce mot), le métier de serveur me va pour l'instant."

Le point de vue sur le travail de restaurant ne l'avait pas gêné. Mais il voulait prendre un peu d'aise, peut-être même remettre un peu en place ce jeune mangaka à la remarque légère. Au début, avec tous les stéréotypes qui circulaient, il pensait que servir les gens étaient long, ennuyant surtout et très peu payé. En l'occurrence, grâce à son expérience, il avait pu changer cet avis. Le temps de travail se voyait certes long, mais ce n'était pas si ennuyant. Enfin, peut-être que c'était son avis qui différait de la normale. De plus, en ce qui concernait le salaire, il était assez payé, mais ce n'était sûrement pas partout la même somme. Son patron était gentil, il ne s'en plaignait pas. Quelques augmentations parfois, c'était sympathique. Il avait bien choisi sa place.

So Young continua la conversation, un peu éloignée de celle de départ :

-Je pense que c'est important de pouvoir faire autre chose. Si jamais tu te lances dedans et que ça ne marche pas, il faut pouvoir gagner un peu d'argent autre part. Je ne dis pas que tu dois abandonner -du tout !- mais un petit boulot à côté ne ferait pas de mal à ton porte-monnaie. (Petite pause, le temps de méditer les paroles, et il reprit) En fait, où étudies-tu ?


[HS - C'pas grave xD j'ai jamais vu HP de toute façon ~ Urg, j'avance pas beaucoup le RP D:]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hwang Min Hwan
Etudiant en Littérature

Mais IRP, j'ai pour avatar : Jang Woo YoungMon nombre de récits postés sur le forum est de : 62Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 19/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Mar 15 Mai - 9:47

Il avait toujours du mal à se dire qu’en ce moment-même, alors qu’il n’était entré dans l’établissement que pour se prendre une parte de tarte à la fraise et un chocolat chaud, afin de se détendre et de se remonter le moral après l’échec cuisant auprès de son éditeur, il était attablé en compagnie de l’un des serveurs du café-restaurant à parler de manga et d’avenir. Incroyable mais vrai, comme qui dirait. Au départ, la discussion était partie d’un acte de curiosité plus ou moins bien placé du serveur qui avait vu son client sortir ses planches pour les évaluer un peu. Se pensant tranquille, Min Hwan n’avait jamais pensé qu’en faisant ce geste, l’employé viendrait taper la discute avec lui. Pas qu’il était contre, mais tellement peu sociable qu’il ne parvenait pas vraiment à se mettre à l’aise. C’était aussi simple que cela. Et puis maintenant, le jeune homme n’ayant apparemment pas beaucoup de clients à servir, il avait pu se permettre de s’installer avec lui pour continuer tranquillement la conversation. Min Hwan avait fini par lui montrer ses planches et expliquer sa situation avant que le serveur ne lui informe qu’il avait aussi dessiné quand il avait « son âge ». D’ailleurs cela avait entraîné un questionnement de la part du jeune coréen quant à l’âge de son interlocuteur. Il venait de lui dire qu’il avait presque vingt-six ans, ce qui n’étonna pas plus que cela Min Hwan bien qu’il ait une tête de gamin. « C’est ça, j’ai dix-neuf ans, et j’en aurai vingt en fin d’année. »

En tout cas, ce gars-là avait la langue bien pendue et pas du tout dans sa poche. Bavard, s’inscrustant là où il ne devrait pas forcément être … Mais Min Hwan se voyait très mal lui dire qu’il aurait aimé finir son chocolat et rentrer chez lui tranquillement. Ses parents devaient sans doute se demander pourquoi il mettait tant de temps, ou alors ils s’en fichaient, occupés par leur travail, qu’importe. De toute façon ils savaient leur fils grand et responsable, et il se gérait tout seul quand il s’agissait de son travail ou de l’université.
Il écouta donc patiemment ce que lui dit le serveur, qui semblait avoir un peu mal pris la remarque de l’étudiant quant à son métier de serveur. Vu comme il avait insisté sur le mot « effectivement », il ne pouvait que tirer cette conclusion. D’un côté, Min Hwan avait juste dit ce qu’il pensait, et lui n’aimerait pas finir derrière un comptoir à passer inlassablement commande et à servir ses clients. Lui avait besoin de changements quotidiens. Mais si ce type avait choisi le domaine de la restauration plutôt que du dessin, c’était qu’il s’y sentait à l’aise et tant mieux pour lui.

Puis il écouta sa « leçon de morale » sur le fait qu’il fallait travailler. Min Hwan avait bien envie de lui répondre « de quoi de je me mêle ? » mais il s’abstint. Il se contenta donc de l’écouter parler sans commenter dans l’immédiat ce qu’il venait de dire. Personnellement, il se sentait très bien ainsi, à vivre chez ses parents et en travaillant à l’université, allant et venant à l’atelier de son oncle pour travailler son dessin et ses scénarios … Mais bon, à chacun sa vie, et la sienne lui convenait pour le moment. Il n’avait pas le temps de trouver un emploi à temps partiel, et ça, ce serveur n’avait pas l’air de le comprendre. Ils n’accordaient sans doute pas la même valeur au dessin, et dans le cas de Min Hwan, il lui était impossible de perdre du temps dans un emploi à temps partiel. « Je pense que nous ne partageons pas la même vision des choses. Pour moi le dessin c’est plus qu’une passion, et je n’ai pas le temps de délaisser cela au profit d’un emploi à temps partiel. » Il retint un soupir, trouvant cela agaçant de se faire remettre à sa place par un inconnu, alors que ses amis –du peu qu’il en avait n’osaient même pas. Puis il lui demanda alors où est-ce qu’il étudiait. Min Hwan se demanda en quoi cela pouvait l’intéresser, mais bon. « J’étudie à l’université de Séoul. » Voilà qui était dit, bien qu’il doute que cette information soit très capitale pour ce type. « Mais dites-moi, ça vous prend souvent de venir discuter avec vos clients comme vous le faites avec moi ? » lança-t-il.

HJ – Pas grave, j’ai fait avec ^^’ Tu connais pas HP du moins t’as pas vu ?? Rhaaaa remédie vite à ça è_é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
avatar


Bang So Young
Serveur

Mais IRP, j'ai pour avatar : Lee Kiseop (U-kiss)Je suis âgé(e) de : 31Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 134Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 16/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Sam 2 Juin - 21:18

So Young avait lancé lui-même la discussion. Pourtant, c'était loin d'être le plus bavard et le plus confiant. Mais il avait été porté par ses pensées et n'avait pas pensé à l'importance de ses mots. Quoique pour lui, ses paroles n'étaient pas si originales. Ses parents le lui avaient dit souvent, même si finalement, c'était sa propre décision. Ah, ce qu'il avait hésité ! Quoiqu'il décidait, il doutait. Il se demandait toujours si c'était vraiment la bonne chose à faire et rechangeait encore une fois d'avis. Ainsi pendant de longues années. Ses parents avaient fait en sorte pour que sa décision finale n'ait plus de doutes. Et ce qu'ils avançaient : "avec une place stable, tu auras toujours de quoi manger". Finalement, cela était rentré dans la cervelle du jeune homme et il s'en imprégnait dans sa vie.
Le serveur pensait pourtant dire quelque chose de vrai, plein de sagesse. Peut-être même trop pour l'étudiant à qui il s'adressait. Effectivement, celui-ci semblait ne plus l'écouter, peut-être même s'énerver un peu sur cette "morale" qu'il lui faisait. Pourtant, ce que So Young avançait n'avait rien d'un sermon. Bon, peut-être que c'était une sorte de leçon de vie qu'il lui faisait, mais ça valait la peine de l'écouter, non ? N'étant pas père de famille -trop tôt pour lui !- il n'avait aucune idée de ces choses-là, de savoir si c'était vraiment un sermon qu'il faisait. Il avait vécu la vie d'un enfant simplet, mais se mettre à la place de celui qui était son exemple dans tous les domaines, c'était difficile et même impossible. Il n'avait pas encore l'âge, la sagesse, et les cheveux blancs pour comprendre ce genre de chose. Bref, il était perdu et avait peur des représailles de l'étudiant. Ah oui, parce que se faire -peut-être- remonter les bretelles par un inconnu, c'était tout sauf brillant.
D'ailleurs, celui-ci le lui fit bien savoir, une fois que l'employé eut fini. Ses paroles attristèrent le serveur. Il avait peut-être bien un peu délaissé son crayon et son papier, il avait clairement moins de temps avec son travail. Il était quelque peu limité, devait souvent s'arrêter, et il avait la tête à autre chose. Mais dans cœur, il y avait toujours ça. Il rentrait, il ne faisait que ça -bon, dormir et manger aussi-. Outre ses pensées personnelles, on pourrait penser que ce n'était qu'un passe-temps, effectivement. Mais Bang So Young tenait vraiment, vraiment à ça. Et le gamin, l'étudiant, le petit bonhomme insinuait que ce n'était devenu qu'un simple loisir. Il était vraiment peiné, le So Young. Pas en colère, mais peiné. Il avait voulu bien faire, le conseiller, l'aider, mais il n'avait apparemment pas réussi. Il avait juste gagné ses débuts de foudres et des réprimandes sur sa façon de penser.
En plus, le futur mangaka n'avait apparemment plus envie de le voir. Bang So Young se leva donc, repoussa sa chaise lentement et reprit son ton professionnel, quoique un peu bredouillant.

- Non. Je pensais vous aider, mais je ne sers pas à grand chose. Il s'inclina. Quand vous aurez fini votre commande, rappelez-moi. Je passerais débarrasser et faire les comptes.

Puis il s'en alla. Pas loin, juste au guichet. Il contourna le meuble et se posa sur le tabouret caché à l'arrière. Ainsi assis, on ne voyait qu'une partie de sa tête. Il serrait son plateau contre lui, comme une peluche. Il ressentait son cœur qui battait, à la vitesse normale, ou peut-être plus lentement. Il n'était pas bouleversé à vouloir en pleurer, pas pour si peu. Mais c'était, comme une claque. Il avait été trop longtemps sur son nuage personnel, où il n'avait des relations qu'avec des personnes qu'il connaissait. Trop habituel, trop normal. Aucun changement dans sa vie. Il n'avait pas vraiment grandi finalement. Il avait encore besoin de se faire réprimander pour pouvoir avancer. Actuellement, on pouvait bien le dire, il n'avançait plus. Il restait sur place. Mis à part sa collection de dessin qui grandissait de jour en jour, rien ne changait. Peut-être qu'il avait besoin de retourner dans la demeure familiale. Cela lui ferait du bien de revoir ses parents et tout ce qu'il avait laissé après son départ. Il pourrait de nouveau jouïr des repas à trois, des discussions qui passaient de sérieuses à insignifiantes, de la vaisselle maison et tout ce qu'il connaissait d'autre.
Il soupira, gonflant ses joues d'enfant. Il voulait quand même se débrouiller seul. C'était d'ailleurs pour ça qu'il avait quitté la maison pour son appartement. Ne compter que sur lui-même, utiliser ses propres moyens et faire ce qu'il voulait, ou plutôt ce qu'il pouvait. Il avait trop compté sur ses parents et maintenant, il n'était jamais sûr de rien. Pas qu'il leur en voulait pour cela, c'était en fait entièrement sa faute à lui. Ça aussi, c'était un avantage d'être seul. C'était forcément sa faute, s'il faisait griller son riz. C'était forcément à cause de lui s'il arrivait en retard. Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui s'il perdait quelque chose. Toujours pour sa poire, personne d'autre sur qui mettre la faute. C'était sa façon, quoique spéciale de grandir. Mais bientôt, il faudrait changer de tactique. Comme beaucoup de choses autour de lui, d'ailleurs. Avancer un peu plus dans la vie.

So Young releva les yeux pour les poser sur les clients présents. Aucun d'eux n'avaient besoin de lui. Aaah, il avait besoin de bouger. Il continua donc à bouder, parce que oui, finalement, c'était ce qu'il faisait. Bouder comme un enfant.


[Hs- Uhu, j'ai écrit n'importe qwa >x< sorry >x<
On me dit souvent que je dois regarder xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hwang Min Hwan
Etudiant en Littérature

Mais IRP, j'ai pour avatar : Jang Woo YoungMon nombre de récits postés sur le forum est de : 62Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 19/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Mer 13 Juin - 10:50

Visiblement, le jeune serveur semblait s’être vexé des paroles un peu sèches de Min Hwan. Il était clair que ce dernier n’était pas très doué pour s’exprimer avec un minimum de délicatesse, mais il ne pensait quand même pas être allé trop loin non plus, si ? Après tout, il s’était contenté de faire remarquer qu’ils n’avaient pas la même vision des choses, le même point de vue, la même fougue pour le dessin. Après tout, il n’en savait rien, il ne connaissait pas ce gars-là, ou du moins il le fréquentait depuis maintenant un petit quart d’heure, depuis qu’il avait décidé de squatter sa table en fait. Min Hwan avait sans doute était déstabilisé par le fait d’être abordé par un employé de restaurant de la sorte. Il n’avait pas l’habitude, d’ordinaire le serveur prenait la commande, l’apportait au client, repartait vaquer à ses occupations et revenait plus tard débarrasser la table et donner l’addition, à moins que ce soit un collègue qui s’en charge. Et l’attitude de ce serveur en particulier avait réellement surpris le jeune mangaka, d’où sa réaction sans doute un peu démesurée, qui sait. Après tout, il avait juste voulu sympathiser, donner des conseils, non ? Mais il ne pouvait pas s’imaginer que Min Hwan n’aimait pas qu’on se mêle de ses affaires, et qui plus est qu’on lui fasse une pseudo leçon de morale quand on avait juste six années de plus que lui. C’était clair qu’on ne lisait pas en lui comme dans un livre ouvert, et au lieu de le remballer, il aurait pu tout simplement lui dire poliment qu’il ne tenait pas à discuter de ce genre de choses avec un inconnu. Il aurait pu se montrer plus cordial, plus aimable, c’est vrai. Mais finalement il avait laissé parler sa froideur habituelle, due à son manque de confiance en lui, son absence de socialisation, sa timidité et son renfermement. C’était facile de se cacher derrière des défauts et des prétextes, et Min Hwan faisait cela à merveille, il fallait le dire. Sur le coup, il n’avait rien éprouvé de spécial ni eu envie de dire quoi que ce soit quand le serveur avait avoué qu’il avait l’impression d’être inutile, et lui avait demandé de le rappeler quand il aurait terminé sa consommation. Non, sur le coup, il était juste, complètement absent, pensant de nouveau à son travail.

Puis il repensa à sa conversation avec cet inconnu. Il avait avancé qu’il avait désormais le dessin pour loisir, puisqu’il se permettait d’avoir un emploi en parallèle, ce n’était plus vraiment une passion. Mais le jeune homme ne se rendait pas compte que tout le monde n’avait pas sa chance, il avait un atelier légué par son oncle, il avait deux parents qui géraient les finances de ses études en littérature, il était assez tranquille et se permettait de sécher la fac quand il le désirait, pour finir ses planches. Il vivait dans la facilité. Peut-être que lui n’avait plus de parents, ou alors qu’ils ne le prenaient plus en charge, peut-être n’avait-il eu d’autres choix que de se résoudre à laisser de côté le dessins pour travailler et gagner de quoi payer son loyer et manger. Il ne savait fichtrement rien de la vie de ce serveur de quartier, comment avait-il pu lui parler sur ce ton sans savoir ? Ah, le légendaire manque de tact de Min Hwan, c’en était limite déroutant.

Maintenant qu’il se sentait un peu coupable de la mine penaude qu’affichait l’employé plus loin – parce que s’il se cachait, il se cachait plutôt mal ! -, Min Hwan tenta d’orienter ses pensées sur autre chose, voire rien du tout. Il essayait de ne pas regarder discrètement son aîné qui boudait dans son coin avec une mine déconfite, ruminant sans doute encore les paroles froides de son client. Ok, même s’il n’avait pas vraiment à aller taper la discute aussi familièrement avec ses clients, Min Hwan n’était pas obligé de le recevoir ainsi. Il avait donné son avis sur ses planches après tout ! Et avait apprécié son dessin. Tsh … Min Hwan avala le dernier bout de sa tarte, et il ne resta bientôt plus que des miettes dans la petite coupelle en céramique. Terminant également sa boisson, il rangea sa pochette contenant ses planches dans son sac et fit un signe discret au serveur pour qu’il revienne, en espérant qu’il cesse de bouder, car il ne savait pas quoi faire avec les gens comme ça. En attendant qu’il se décide, le coréen fouilla la poche avant de son sac, à la recherche de son portefeuille. Il espérait avoir du liquide sur lui, parce qu’il n’était pas sûr que l’établissement accepte la carte bleue pour un montant si bas. En cas, il irait retirer des sous non loin, mais ça l’ennuierait de faire un aller-retour vers le guichet le plus proche, surtout qu’il ne savait pas où il était. Il ne voulait pas trop perdre son temps. Par chance, il avait de quoi régler sa consommation, s’il se souvenait bien des prix affichés sur la carte lorsqu’il avait commandé.
Quand le serveur arriva à sa hauteur pour déposer l’addition, après s’être râclé la gorge pour montrer qu’il allait parler, sans lui adresser un seul regard et en fixant la coupelle de céramique vide, il lâcha, doucement, comme si c’était très difficile à dire pour lui : « Hm, je suis désolé pour tout à l’heure, je me suis un peu emporté. Je suis allé un peu loin. » Et après quoi ? Il ne dirait rien de plus de toute façon, il n’avait pas non plus commis un crime ou un délit. Et s’il refusait ses excuses, il s’en irait sans demander son reste en laissant peut-être un pourboire. On verrait bien. Déjà, il s’était bougé pour s’excuser, et venant de Hwang Min Hwan, c’était déjà un exploit digne de ce nom. Mais ça, ce serveur n’était pas censé le savoir, puisque après tout les deux protagonistes ne se connaissaient ni d’Adam ni d’Eve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net
avatar


Bang So Young
Serveur

Mais IRP, j'ai pour avatar : Lee Kiseop (U-kiss)Je suis âgé(e) de : 31Mon nombre de récits postés sur le forum est de : 134Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 16/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Lun 25 Juin - 16:53

Le jeune homme était toujours sur son tabouret, à guetter quelqu'un à accueillir, servir ou encore débarrasser, quelque chose pour l'occuper. Bouder, il n'aimait pas trop ça, surtout si finalement, c'était un étudiant qui l'avait grondé. Il aurait eu moins de regrets et de culpabilité si cela avait été, par exemple sa mère qui l'avait remis à l'ordre. Ou encore son père, fâché de sa bêtise. Quelque chose qui entrait dans l'habituel. Vraiment, un enfant qui grondait un adulte, cela n'avait rien de normal. Et c'était quand même... la faute du serveur, non ? Il s'était immiscer dans la vie privée du client. Oh et puis finalement, il se demandait si ça valait vraiment la peine de ressasser tout ça. Peut-être qu'il y repenserait cette nuit, quand il déciderait de se mettre au lit. Il penserait qu'il avait mal agi dans sa journée et qu'il aurait dû rester professionnel. Ne pas se joindre à un client sans lui demander son avis, ne pas se mettre à discuter avec lui. C'était les leçons qu'il tirerait ce soir. Ainsi, s'il s'y tenait, il n'aurait plus besoin de bouder en plein travail, ni de se prendre une claque de la part d'un client. Il voulait s'améliorer, pour ne plus vivre cette situation forte inconfortable. Et surtout pour ne pas faire d'erreur la prochaine fois.

Quand le mangaka finit par rappeler le serveur, d'un signe le plus discret possible, celui-ci soupira. Il savait qu'il allait devoir retourner servir l'étudiant, mais il ne pensait pas si rapidement. Bon, il ne savait pas non plus combien de temps il aurait bien voulu attendre avant d'aller une nouvelle fois à sa rencontre, sûrement longtemps, plus que quelques minutes ou même quelques heures. Une idée comme jamais ou le jour d'après. Aussi, l'employé commença par penser qu'il ferait peut-être mieux de faire semblant de ne pas l'avoir vu. Qu'il ferait comme s'il avait besoin de s'en aller dans la cuisine ou dans le vestiaire, pour finalement ne pas y retourner. Mais tout ce qu'il gagnerait, ce serait un patron furieux et une bonne réprimande de sa part. So Young abandonna donc l'idée aussi rapidement qu'elle était venue et se leva donc servir l'étudiant, plus par obligation qu'autre chose.
Le salaryman se mit derrière la caisse, et calcula le montant du mini-repas. Une tarte au fraises plus un café, cela donnait 9.80. Il fit ensuite imprimer le ticket de caisse. Pour finir, il s'empara du morceau de papier et du porte-feuille du restaurant, puis rejoint le client. Bang So Young marchait tête baissée, il n'était vraiment pas motivé. Cela changeait de son sourire de serveur habituel. Arrivé à la table, il annonça le prix d'une voix aussi maussade que son humeur, mais cela ne servit apparemment à rien, vu que le jeune homme cherchait déjà la monnaie. M'enfin, c'était par principe qu'il annonçait les prix. Le serveur posa aussi le ticket sur la table, toujours par principe. Il ne regardait déjà plus le client, mais au dehors. Il faisait beau, un peu de nuage où le soleil perçait. On pouvait deviner que le lendemain serait plus beau que ce jour-ci. L'employé commença ainsi à penser à ce qu'il ferait ce jour-là. C'était son jour de congé et il comptait bien en profiter. Il pensait à sa coloration qui était inachevée, et qui attendait patiemment qu'on la termine. Il y avait aussi son appartement entier qui avait besoin d'un coup de ménage, mais So Young n'était pas motivé à commencer cette tâche ennuyeuse, il n'était vraiment pas bon pour faire le ménage. Il méditait sur le fait de prendre une femme de ménage. C'était quand même cher et il préférait investir dans autre chose. Comme une nouvelle tablette, par exemple. L'employé du restaurant avait aussi un certain nombre de recherches à faire, notamment sur ce qu'il envisageait de faire un jour. Il devait aller sur le net et trouver des noms d'entreprises dans lesquelles il pourrait entrer. Mais sans diplôme, c'était beaucoup plus compliqué, voire carrément impossible. Peut-être qu'il devrait commencer par chercher une école du soir pour prendre des cours et avoir son papier, non ? Ah, aussi, il s'était décidé à prendre une employé de ménage, il penserait donc à trouver un numéro. Bref, il n'allait pas s'ennuyer le Bang So Young.

Malheureusement, cette recherche d'activités l'avait empêché d'entendre ce que le futur mangaka lui avait dit. Ah tiens, des excuses, le serveur n'aurait jamais pensé qu'il lui en ferait. D'ailleurs, pourquoi lui en faisait-il ? N'était-ce pas lui le fautif ? Peut-être pas, mais le serveur ne savait plus lui-même. Mais dans tous les cas, il n'avait rien entendu. Et donc, il fit son manège habituel. Il ramassa le billet qui était posé sur la table, rendit la monnaie en petites pièces. Il déchira un bout du rendu, puis ramassa l'assiette, les couverts et la tasse. Puis il s'inclina respectueusement devant son client.

- Passez une bonne journée, et à bientôt.


Il repartit, simplement. Pourquoi parlerait-il plus longtemps à un client qui s'en allait après avoir fini de consommer ? Le jeune homme déposa les ustensiles sales dans la cuisine et le porte-feuille près de la caisse. Aussi, rapidement, il passa au WC pour se laver les mains. Puis il ressortit quelques minutes après, les mains propres, débarrassé et prêt pour prendre de nouvelles commandes avec une certaine bonne humeur. Mais étonnamment, l'étudiant servi était encore là, toujours attablé à sa table. Pourquoi donc ? Bang So Young, les sourcils froncés et intrigué, s'approcha encore une fois de lui. Il lui posa plusieurs questions -deux en fait-, qui étaient pour la plupart du temps la raison du "je reste plus longtemps que prévu". La première était surtout par politesse. Mais la deuxième clairement plus spécifique au échange argent-marchandise. La plupart du temps, So Young rendait le bon nombre de centimes, il n'était pas trop mauvais en maths. Mais l'erreur était toujours possible, c'était humain n'est-ce pas ?

- Il y a quelque chose qui ne va pas ? Je ne vous ai pas rendu assez de monnaie ?


Ah bah ouais, parce que si c'était le contraire, personne ne s'en plaindrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hwang Min Hwan
Etudiant en Littérature

Mais IRP, j'ai pour avatar : Jang Woo YoungMon nombre de récits postés sur le forum est de : 62Je suis présent(e) sur le forum depuis le : 19/02/2012
MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   Dim 5 Aoû - 20:14

Qui aurait cru qu’un moment de détente dans un petit café-restaurant se transformerait en moins de temps qu’il ne le fallait pour le dire en une sorte de prise de bec entre un client et un serveur ? Min Hwan lui-même ne l’aurait pas prédit, ça c’était certain. De toute façon il n’était pas réputé pour être médium, ça c’était le rôle d’Eiji Niizuma dans Bakuman. Bref, mais ne nous égarons pas. Il y a peu de temps, le serveur un peu trop curieux avait laissé son client respirer pour finir sa consommation. En fait il avait surtout été vexé des propos de l’étudiant, car sinon Min Hwan aurait donné sa main à couper qu’il serait toujours là à papoter dessin et avenir. A vrai dire, Min Hwan n’aimait pas vraiment qu’on lui fasse la morale et les propos du jeune serveur ne l’avaient pas ravi non plus. Ils étaient quittes comme ça, non ? Ni l’un ni l’autre n’avait apprécié les commentaires de l’autre au final. Il aurait pu s’en tenir là et demander à un autre serveur de venir lui donner l’addition et prendre son argent. Mais visiblement il n’y avait que ce type de disponible dans la salle, pourtant on approchait de l’heure de pointe et ses collègues ne devraient pas tarder à pointer le bout de leur nez au sein de l’établissement. Quant à Min Hwan, il avait envie de rentrer chez lui dormir un coup en attendant le repas. Ou un truc du genre, toujours est-il qu’il voulait oublier son cuisant échec dans la maison d’édition dont il revenait. Autant il était venu dans ce café pour se changer les idées, autant il se les était bien changées mais pas d’une bonne façon, se quereller bêtement avec un employé était selon lui complètement ridicule. Mais peut-être que ça lui donnerait des idées pour un prochain scénario ? Qui sait.

Le serveur était donc revenu près de sa table pour encaisser sa consommation qui s’élevait à neuf euros et quatre-vingt centimes. (restons en euros, si on commence à calculer en won on a pas fini =D). Min Hwan n’avait en vérité pas attendu que l’employé revienne avec le ticket de caisse pour préparer la monnaie, il avait simplement relevé les montants de sa consommation sur la carte au moment de sa commande. Il était donc fin prêt quand il était venu prendre son argent. Min Hwan était quelqu’un qui n’aimait pas vraiment attendre, et donc le temps qu’il pouvait gagner, il le prenait. C’était peut-être dû au fait qu’il était conditionné au métier de mangaka grâce à son oncle, et que dans ce genre de métier, le temps est une denrée vraiment précieuse à ne pas négliger. Allez savoir.
L’étudiant avait tout de même fait l’effort de présenter de brèves excuses à l’employé quant à ses propos un peu houleux. Même s’il n’était pas du genre à s’excuser pour si peu d’habitude, il se disait que s’il ne le faisait pas il se sentirait mal à l’aise la prochaine fois qu’il rentrerait dans ce café. Et comme son lieu d’emplacement était plutôt stratégique – près de la maison d’édition, et sur le chemin du retour chez lui, ce serait dommage de s’en priver par malaise, non ?

Mais visiblement le serveur n’avait rien entendu de ses excuses car il se contenta de quelques politesses du genre « bonne journée ». En temps normal, quand quelqu’un s’excusait, on lui montrait d’une quelconque manière qu’on avait entendu et accepté lesdites excuses, non ? Alors soit il ne l’avait pas entendu parce qu’il était perdu dans ses pensées et un peu lunaire, soit il l’ignorait royalement parce que c’était une tête de mule et qu’il boudait encore. Dans tous les cas, Min Hwan lâcha un soupir d’exaspèrement. De nos jours, les gens étaient rancuniers pour si peu ! C’était désolant. Enfin bref, qu’importe. Il se leva et embarqua son sac, qu’il trouva alors sacrément léger. Comme s’il manquait quelque chose …. Il l’ouvrit précipitamment et répandit son contenu sur la table qu’il venait d’occuper, fraîchement débarrassée par le serveur quelques minutes plus tôt. Et là, c’est le drame. Ses planches avaient disparu de ses affaires !! Un voleur ? Dans le café ? Où quand comment ? Il avait soigneusement rangé ses affaires dans son sac et il n’était pas du genre à laisser ses affaires sans surveillance. Alors … Comment ? Paniqué, il commença à s’agiter. Imaginez si cette personne lui piquait son travail pour aller dans une maison d’édition de bas de gamme et qu’elle acceptait son travail ? Et puis quoi encore, il avait passé des jours et des nuits dessus, et puis il en avait besoin pour améliorer son trait de dessin et son scénario !
Le serveur venait alors de revenir vers lui en lui demandant si quelque chose n’allait pas avec sa monnaie. « Ouais, j’ai un gros problème ! Mes planches ont disparu, et je surveillais pourtant mes affaires … J’en ai vraiment besoin. Vous n’avez vu personne ayant un comportement suspect ? »

HJ – n’empêche que je réponds toujours à ce rp après avoir lu un tome de Bakuman, c’est fou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Kirin-art-school.net


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Puis-je vous servir ? [PV Hwang Min Hwan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Light Goes On Again ::  :: • Insadong :: • Cafés & Restaurants-